03 décembre 2019

Bonheurs de novembre

Une humeur en montagnes russes, ce mois passé : bien reposée et regonflée par de petites vacances, les problèmes d'intendance m'ont vite rappelée à la dure réalité, avec un sentiment de révolte face à la "course à l'armement technologique". Le coup de grâce est arrivé avec deux mails successifs de notre fournisseur d'eau nous avertissant d'une probable fuite. J'ai découvert à cette occasion que nous avions depuis février un compteur connecté et que le crapaud était toujours vivant ! Après avoir passé deux nuits à imaginer le pire (une fuite entre le compteur et la maison avec recherches souterraines à la clé), il s'est avéré que le système d'alerte a des ratés. La situation de Marie m'a aussi donné pas mal d'inquiétudes, mais elle a brillamment terminé le mois avec un entretien (dont elle aura des nouvelles un peu plus tard), le permis obtenu en un temps record et un premier contrat professionnel ! Novembre est toujours fatigant, cette année ne déroge pas à la règle : manque de lumière, manque de sommeil (les réunions tardives se multiplient), trajets rallongés. Mais aussi pas mal de festivités, de spectacles, de sorties : des causes de fatigue réjouissantes ! 

3 décembre - 13 décembre - 2

1/ Un musée très bien conçu, intéressant, riche en documents et objets mais pas trop chargé non plus (Péronne, Historial de la Grande Guerre). 2/ L'objectif jardinage est mené à bien par un duo de choc (Paul, dirigé par Marie) et nous pouvons partir à Rouen l'esprit (presque) tranquille. 3/ Une petite fête d'anniversaire et des retrouvailles bien agréables, malgré le temps qui passe vraiment trop vite. 4/ Après ces petites vacances, je suis contente de reprendre (beaucoup moins de retrouver des problèmes de trains…) 5/ Journée "réunions", qui ouvrent des perspectives enthousiasmantes. 6/ Le réparateur du four est à l'heure, compétent (enfin, je crois) et sympathique (et la résistance défectueuse était à un prix dérisoire — pas le déplacement ni la main-d'œuvre hélas). Y'a plus qu'à s'occuper du lave-linge, maintenant (eh oui, ces choses-là arrivent en série). 7/ Traverser la forêt matin et soir est un enchantement en automne ! 8/ Ouf, j'ai fait mon choix, commandé un nouveau lave-linge qui sera livré demain et le linge sale n'a pas encore débordé de la lingerie. 9/ Une soirée bien agréable, entre les jeux anciens, le mini-bal renaissance, le repas, les animations. 10/ Le diaporama de camp, présenté avec assurance par Aurore et son amie, et la joie de se dire que demain, c'est encore dimanche. 11/ Une joyeuse réunion de retour de camp avec nos compas (il était temps !) 12/ Ma lycéenne qui rentre avec un sourire jusqu'aux oreilles et un 17 en philo. 13/ Préparer, en petit groupe, le jubilé de notre diacre. 14/ L'expérience paie : je me suis épargné le jeu de piste organisé par la SNCF, le train de 16h33 ayant changé 3 fois de quai, j'avais vu venir le coup et j'étais restée tranquillement devant le tableau d'affichage jusqu'au dernier moment, mais d'autres voyageurs ont bien couru et monté-descendu les escaliers. 15/ Une mise en scène poétique d'Othello, dommage que j'aie tant de peine à lutter contre la fatigue. 16/ Notre chanteuse du samedi fait des progrès considérables et nos répétitions sont bien plaisantes, avec de la bonne musique en prime (Monteverdi et Bach). 17/ Une bonne balade pour profiter des magnifiques couleurs automnales (à la recherche de brume que je n'ai pas trouvée). 18/ Une nouvelle accordéoniste nous a rejoints (et elle est toute jeune !) 19/ Le givre et le soleil qui rendent le paysage magique. 20/ Notre petite réunion bisannuelle entre AC compagnons (du moins, ceux qui restent) 21/ Ouf, la mammographie est faite ! 22/ Le tunnel d'or dans lequel je passe matin et soir (hêtres et érables champêtres). 23/ Un spectacle féérique : Ercole amante à l'opéra royal, magnifique musique, magnifique orchestre, chanteurs excellents, costumes et décors exubérants, bons danseurs. J'avais juste envie de lyncher Hercule à la fin (surtout ce 23 novembre) et je me demande comment son assimilation au jeune Louis XIV n'a pas fait scandale à l'époque. 24/ Soleil et douceur, Marie et moi en profitons pour mettre la (presque) dernière main à ce bricolage qui a beaucoup trop duré à notre goût. 25/ Des collègues qui apportent leurs gâteaux au chocolat du week-end à midi, un double pot de départ à 17h et un anniversaire Calibeurdaine : il y a des journées qui sont dangereuses pour la ligne ! 26/ La petite stagiaire de troisième qui apprend vite et son visage qui s'illumine lorsque je lui demande si elle continue les scouts cette année (trop facile : elle avait un bracelet Connecte). Et Marie qui semble avoir pris un peu confiance en elle. 27/ Les magnifiques rayons de soleil (entre les averses de cette journée d'automne : à un moment, j'ai cru que j'avais laissé la lumière allumée dans notre chambre tant cette pièce éclairait le couloir ! 28/ Une proposition d'embauche pour Marie et un petit délai pour y réfléchir. 29/ Et le permis en prime, quelle heureuse semaine ! 30/ Le jubilé de notre diacre (et ami) : une messe très festive et musicale, suivie d'un petit buffet où nous avons revu pas mal d'anciens paroissiens.

 

 

Posté par Agdel à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


29 novembre 2019

Champagne(s) !

29 novembre - 1

 

Elle n'était pas très confiante après l'examen, l'inspecteur lui avait demandé plusieurs fois d'accélérer. L'appel de l'auto-école a donc été une bonne surprise.

29 novembre - 2

 

Le trajet pour conduire Aurore, en pleine heure de pointe, a été un peu éprouvant. Les autres conducteurs ne sont pas très patients derrière une jeune fille qui conduit une voiture GPL pour la première fois (ça cale beaucoup, même nous, avec nos 23 ans de permis, avions du mal au début)

Et le pluriel du titre ? C'est pour l'autre bonne nouvelle du jour : une embauche, à l'essai de part et d'autre (un peu moins artistique et varié que ce qu'elle recherchait), pour deux semaines.

Quant au frère, il va demander une prime de risque : la purée de carotte, c'est tenace ! (pas un jour sans tache)

29 novembre - 3

Posté par Agdel à 22:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

01 novembre 2019

Bonheurs d'octobre

Un mois d'octobre où j'ai pris deux semaines de vacances bien nécessaires, je me sens plus en forme pour attaquer l'hiver ! Beaucoup de voiture : deux week-ends au Havre, un autre à Jambville, un petit séjour en Picardie. Un gros rhume (qui n'a pas dégénéré, ouf), deux dents cassées (alors que je m'était réjouie de ne pas avoir de nouvelle carie), une infiltration à l'épaule qui soulage cette bursite qui n'en finit pas (et aucun moyen d'accélérer la guérison), beaucoup de repas festifs, de restaurants, il va falloir que je me reprenne. Beaucoup de projets commencés, reste à optimiser au mieux nos heures de loisirs pour les mener à bien (et que la météo nous soit favorable, pour ceux qui sont en extérieur)

1 novembre - 1

1/ Ouverture du premier bocal de choucroute maison : une réussite ! 2/ Deuxième concert de l'ensemble klezmer de l'école de musique : toujours aussi réjouissant. 3/ 14h : « tu viens à la réunion parents-profs ce soir ? », je n'étais pas prévenue (les bugs de pronote). J'arrive néanmoins à rentrer malgré un train supprimé, passer à la pharmacie, prendre le panier de légumes et récupérer un colis, avaler une petite collation et repartir en sens inverse dans les temps (sauf que la réunion affichée à 18h a débuté à 17h30…) 4/ Une réunion pas trop longue et qui se termine par des gâteaux, que demander de plus ? 5/ Départ pour la Normandie, un déjeuner sympathique, le stage et le bas qui ressemblent un large public comme d'habitude. 6/ Une agréable journée à Sainte-Adresse, où nous n'avions pas été tous les deux depuis la naissance de Paul ! 7/ Cinq minutes après avoir raccroché, l'assistante de ma dentiste m'appelle pour me proposer un rendez-vous qui vient de se libérer après-demain quelle chance ! (une dent qui casse, ce n'est jamais agréable mais ma dentiste constatera que ce n'est presque rien et polira le bord qui me blesse en 2 min chrono) 8/ Je retrouve ma copine L. Sur le quai et elle a plein de changements positifs de son côté à me raconter. 9/ Je passe prendre Marie à l'auto-école et nous lui trouvons une robe très seyante. 10/ Un petit rayon de soleil, ça fait du bien après toute cette pluie ! 11/ Ce soir, c'est Aurore qui se met aux fourneaux. 12/ On oublie tout et on part pour un week-end familial en Normandie. 13/ Une belle fête d'anniversaire. 14/ 27 jours après sa première leçon, Marie obtient son code (et encore, elle a volontairement repoussé la date de l'examen) 15/ Aurore est enchantée de ses accompagnateurs compagnons (cerise sur le gâteau, ils habitent à deux rues mais ont emménagé depuis peu, si bien que nous ne les avions jamais rencontrés) 16/ L'infiltration dans l'épaule a été moins douloureuse que la dernière fois et semble me soulager au bout de quelques heures seulement… j'espère que l'effet sera au moins aussi durable (30 jours). 17/ La montre de Marie, déposée pour réparation dans une bijouterie qui avait fermé pour changement de propriétaire et travaux, est revenue, réparée pour moitié moins cher que le devis initial : j'ai craint le pire un moment mais tout finit bien ! 18/ Les gougères font toujours l'unanimité, Marie en profite pour un cours de pâte à choux. 19/ Nous faisons connaissance avec nos presque voisins, amis d'amis et AC de l'équipe d'Aurore et décidons de faire tente commune, en espérant dormir à peu près correctement. L'ambiance est joyeuse, malgré le froid et la boue. 20/ Nous avons passé un très bon week-end, mais retrouver la maison, un feu de cheminée, une douche chaude et un lit sec est un vrai plaisir. 21/ Je teste un nouveau patron : impeccable, aucune retouche à prévoir 22/ Reprise de la course après des semaines d'arrêt : moins laborieux que je ne le craignais (et moins boueux aussi). 23/ Après plus d'un an, je fais de nouveau des nuits complètes (sans douleur, sans bouffée de chaleur, sans insomnie incompréhensible). 24/ Quelle joie de participer au fameux tricot-thé d'Annabelle ! 25/ Le grand sac de bouchons que je ne savais plus où déposer a enfin rejoint une association , grâce à une opération de collecte dans la gare. 26/ Le jardin n'avait pas eu de grands travaux depuis 24 ans, il était temps de s'y mettre.  27/ Nous avons trouvé notre bonheur : un mirabellier de Nancy (adapté à notre sol) et un chèvrefeuille. Encore quelques travaux et ils seront installés. 28/ Après un nouveau déboire dentaire, je suis un peu rassurée : ce n'était qu'une casse de plombage (énorme, j'ai cru perdre une dent !) et ma dentiste pense avoir trouvé comment éviter le parcours dévitalisation-endodontiste-couronne ruineux et chronophage. 29/ La saison de la raclette est officiellement ouverte. 30/ Trois petits jours de vacances, qui commencent par une agréable visite d'Amiens. 31/ Puis Arras, avec l'agréable surprise de quelques rayons de soleil.

Posté par Agdel à 19:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 octobre 2019

Bonheurs de septembre

Comme chaque mois de septembre, il faut trouver le rythme de l'année à venir, les activités reprennent peu à peu, les réunions se bousculent, les jours raccourcissent à toute vitesse alors que l'on aimerait bien prolonger un peu l'été. Il y a eu quelques erreurs de réveils, déjà trois grèves de trains et quelques pannes, les week-ends ont été bien remplis, plusieurs anniversaires ont été fêtés à Calibeurdaine et ce n'est pas fini (= les répétitions du lundi se terminent par des gâteaux et l'on se couche encore un peu plus tard), nous avons j'ai ramassé des kilos de noix qu'il fallait éplucher, j'ai fait de la gelée de mûres, de grenadine, de coings, des pêches au sirop et de la compote de coings. Et chaque mercredi midi, au retour de l'aquagym, je déguste une délicieuse assiette composée par Marie.

3 octobre - 1

1/ Couchée à 2h + anti-histaminique = somnolence garantie, que je combats en sortant avec les filles faire les achats de rentrée (il était temps !), vive le beau temps et l'ouverture du magasin le dimanche. 2/ Ma collègue/auteur du moment s'est mariée cet été, j'en suis heureuse pour elle (et ses dragées sont délicieuses). 3/ Mon "grand auteur préféré" (surnommé ainsi car, à l'époque de notre collaboration, il ne tenait pas debout dans mon bureau bas de plafond) revient pour une misssion de trois ans ! 4/ Je ne savais plus trop quoi coudre : deux commandes précises me sont arrivées aujourd'hui. 5/ Des plats délicieux et recherchés et un service irréprochable : on garde l'adresse de cette auberge ! 6/ J'ai réussi à transférer deux fichiers de broderie, victoire ! (grand mystère informatique, depuis le rajeunissement de l'ordinateur : il me faut une nouvelle clé USB pour chaque transfert de broderie… je vais vite être à court, même si mes collègues et amis me donnent toutes leurs vieilles clés) 7/ Le forum des associations est, chaque année, l'occasion de retrouver amis et connaissances. Et nous avons terminé la journée par notre fête entre voisins (sans nous coucher trop tard : il ne faisait pas chaud !) 8/ Petit plaisir du jour : je commande des étiquettes tissées. 9/ Une collègue de retour, un autre qui arrive, l'étage reprend vie. 10/ Un retour en train avec ma lycéenne. 11/ La maîtresse de CM1 des filles a rejoint mon groupe d'aquagym, je suis ravie de la revoir (et elle me dit qu'elle qu'elle pense à nous souvent car elle a conservé précieusement les cadeaux que je lui avait faits). 12/ Au courrier, une invitation à l'anniversaire de ma grande amie de fac, voilà plusieurs années qu'on ne s'était pas donné de nouvelles ! 13/ Mon elfe de maison (c'est ainsi qu'elle a décrit son activité du moment à un ami, qui a proposé de lui envoyer une chaussette si c'était trop pénible) a rangé et nettoyé toute la cuisine ! Je souhaite qu'elle trouve un employeur au plus vite mais j'en profite, en attendant. 14/ Entendre Aurore négocier pendant 15 minutes au téléphone avec son frère et finalement le convaincre de nous rejoindre au centre commercial pour essayer des costumes… elle pourrait devenir avocate. 15/ Un dimanche estival et bien rempli (où trouve-t-on du temps ?) 16/ Après examen minutieux des 4 radios faites par  précaution, ma dentiste m'annonce : « Impeccable, je ne vois rien, champagne ! » (première année sans carie, je crois bien) 17/ Première note de philo (oui, déjà !), très très satisfaisante (au fait, il faut qu'on demande la copie du bac de français…) 18/ Marie a reçu une réponse favorable à une candidature spontanée, elle a rencontré son peut-être-futur employeur, réponse dans 8 jours, on espére ! 19/ Veste essayée et achetée en 20 minutes chrono, contre toute attente, on y est arrivés. 20/ Restaurant corse à la pause-déjeuner, avec Marie, Guillaume en RTT et Aurore qui termine à midi. 21/ Marie, qui vient de s'inscrire à l'auto-école, progresse au code à la vitesse de l'éclair. 22/ Une grande caisse de coings donnée par un voisin. 23/ Quelques minutes après mon réveil, je me rappelle que je ne travaille pas ce matin : bonne surprise ! 24/ Je transmets les fichiers à l'éditeur, après une ultime vérification : un livre qui aura été vite bouclé ! 25/ Rentrer de la piscine et trouver un délicieux déjeuner prêt. 26/ Les délicieux poivrons farcis préparés par Marie, un vrai réconfort après une séance de kiné qui s'assimile plus à de la torture, ces temps-ci, tant mon épaule est inflammée, suivie de 4h30 debout dans la cuisine, à préparer de la gelée puis de la compote de coings. 27/ Salle comble pour Le Malade imaginaire par la Comédie Française : une soirée jubilatoire ! 28/ La messe est animée par un petit groupe de jeunes filles joyeuses et dynamiques, pourvu qu'elles persévèrent (j'ai très bon espoir) 29/ Toute la famille (ou presque) en cuisine pour préparer des frites (et le reste du repas) pour 14 personnes : c'est plus drôle, ça va plus vite, même si on se bouscule un peu. 30/ Ce tableau blanc destiné aux menus et listes de courses devient le support de messages surprenants !

Posté par Agdel à 08:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

03 septembre 2019

Bonheurs d'août

J'ai failli ne pas les publier, ces bonheurs d'août : pendant nos vacances, je n'avais rien noté. Eh oui, je vais détruire un mythe : ce n'est pas ma fabuleuse mémoire qui opère, mais je remplis ce post tous les jours ou presque. Alors j'ai regardé les photos et je suis revenue en arrière d'une dizaine de jours. 

Un mois qui a début durant de merveilleuses vacances en Italie, qui a continué par des vacances à la maison avec moins de soleil, sans Paul (parti à Belle-Île), puis sans Aurore (partie faire du radeau sur la Dordogne). J'ai apprécié de pouvoir prendre mon temps, choisir  mes activités de la journée sans contrainte. Quelques invitations impromptues sont venues aussi ensoleiller nos soirées (assez pluvieuses côté météo). Et puis il y avait la perspective de ce mariage, qui me réjouissait infiniment, clôturant ce mois d'août par une journée très réussie. Je conserve précieusement ces souvenirs radieux, j'y puise des forces pour affronter le tunnel de la rentrée, les jours sans, la nuit qui tombe plus tôt et la capsulite qui revient en fanfare, alors que l'on m'avait assuré qu'une rechute était impossible.

2 septembre - 1

1/ Une pause café-limonade en altitude, avant de redescendre en télécabine. 2/ Les glaces artisanales nous manqueront ! 3/ L'esprit bon enfant de la foire d'été : rien de purement commercial ou touristique. 4/ Encore une très belle randonnée avec des paysages magnifiques. 5/ Un trajet de retour plutôt plaisant (ce n'est pas souvent le cas). 6/ Le marché pour faire le plein de bons fruits. 7/ Un dîner italien pour se croire encore un peu en vacances (mais la panna-cotta renversée dans le réfrigérateur et le nettoyage intégral dudit réfrigérateur, du congélateur et du dessous des placards, on s'en serait bien passées). 8/ Et un dîner libanais, préparé avec Marie. 9/ Journée couture : je viens à bout des réparations fastidieuses qui attendaient depuis quelques semaines. 10/ Je récupère le sac à dos que j'avais prêté, tout propre (et il m'est bien utile pour transporter les médicaments prescrits à Aurore… un grand sac !). 11/ Pour l'instant, nous sommes ravis qu'il pleuve. 12/ Un départ en camp joyeux et désordonné, tout est normal. 13/ Une jolie salade composée bien colorée, partagée avec Marie. 14/ Nous avons trouvé toutes les fournitures nécessaires à notre projet de bricolage. 15/ Une messe animée avec un couple d'amis. 16/ Les vidéos du camp d'Aurore nous font bien rire (radeau = ras-d'eau ? Ils ne sont pas près d'arriver sur le lieu de camp à ce rythme !) 17/ La dernière trousse bébé sortie de ma lingerie me plaît beaucoup. 18/ La cabane de jardin est dégagée des branches et du lierre qui l'envahissaient et nous avons le matériel pour refaire sa toiture (je suis moulue !). 19/ Nous fêtons l'anniversaire de Paul, revenu de Belle-Île et tout nouveau salarié. 20/ Dans un moment de faiblesse, j'ai dit oui pour des obsèques… qui se déroulent fort bien, la jeune animatrice chante magnifiquement et je reçois des chocolats. 21/ J'ai terminé les nappes et coussins pour le jardin, j'aurais fait presque tout ce que j'avais projeté cet été. 22/ Nous passons une symathique soirée en compagnie du jeune prêtre camerounais qui a assuré tout un mois de remplacement sur la paroisse. 23/ L'association brioche maison-confiture de cerises maison aussi est sublime. 24/ Encore une bonne soirée avec un couple d'amis. 25/ Suivie d'un déjeuner improvisé avec d'autres amis, suivi d'un après-midi de bricolage intensif : la cabane de jardin a un toit tout neuf ! 26/ Le car des scouts se fait un peu attendre mais nous sommes de nouveau réunis tous les cinq pour le dîner d'anniversaire de Guillaume. 27/ Le choix a été difficile (il y a tellement de tentations) mais nous avons programmé nos soirées théâtrales pour l'année. 28/ Une journée passée à la clinique, avec Aurore, qui remonte du bloc dans l'après-midi déguisée en œuf de Pâques. Ça s'est bien passé ! 29/ Visite d'une exposition à l'Opéra, commentée par les commissaires en personne. Et nos Compatacle sont rentrés sains et saufs de leurs 5 semaines au Cambodge. 30/ Aurore récupère extrêmement vite et bien de son opération (elle a du mal à ouvrir la bouche pour manger, mais pas pour parler… j'avais oublié quel moulin à paroles elle peut être à l'occasion). 31/ Une si belle fête de mariage.

Posté par Agdel à 21:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


01 août 2019

Bonheurs de juillet

Juillet, c'est le mois où la fatigue de l'année s'efface peu à peu, à coup de siestes et de soirées tranquilles. Même les semaines de travail ne sont plus aussi intenses (sauf quand la canicule nous tombe dessus). Il y a eu quelques résultats d'examens (Paul attend toujours des nouvelles de son master), des anniversaires fêtés, quelques menus travaux dans la maison… et surtout la perspective de mes longues vacances annuelles (je continue à récupérer mes heures supplémentaires d'avril-juin 2018 et je n'en verrai pas le bout cette année).

 Juillet 2019 - 1

1/ Soirée Calibeurdaine où nous avons tous essayé de jouer de la kora : si cet instrument n'était pas aussi lourd, je me laisserais bien tenter, tellement il me fascine. 2/ Une grande fille ravie de retrouver "son" agence pour 3 semaines, au point de n'avoir pas hésité une seconde à sacrifier une semaine de vacances à la mer. Si cela pouvait avoir une suite… 3/ Une sympathique soirée à préparer un mariage qui nous réjouit. 4/ La satisfaction de boucle un projet juste avant de partir en vacances. 5/ Un joyeux repas entre collèges, la visite d'un adorable bébé (et de sa maman, en congés pour encore quelques semaines) et une soirée en compagnie de nos compas et de leurs parents. 6/ Le retour de notre petite dernière, enchantée de ses vacances de "grande". 7/ Un déjeuner chez des amis, une petite heure à la maison, à finaliser nos bagages pendant qu'un de mes collègues cueille des groseilles, puis un voyage tranquille vers la Bretagne et la crêperie qui accepte de nous servir malgré l'heure tardive. 8/ Les délicieuses moules de la baie du Mont Saint Michel. 9/ Le dernier (on espère) problème de nos compas qui est résolu. 10/ Une belle journée passée en mer en bonne compagnie. 11/ La déception surmontée avec courage par ma lycéenne et le sourire qui revient. 12/ Petite balade au bord de la Rance et soirée fruits de mer. 13/ La marée haute en fin d'après-midi, c'est idéal. 14/ Retour à la maison pour retrouver Marie. 15/ Une reprise tranquille pour quelques jours. 16/ Débarquer chez ma meilleure amie avec champagne, petits fours et cadeau le jour de son anniversaire, puis la laisser aller au restaurant et rentrer, contents de notre surprise réussie. 17/ RV anesthésiste, confiture de cerises (25 pots !), déplacement du composteur, vidage de tonneau, passage à la déchetterie, destruction de parpaings à coups de masse, achat d'un réservoir d'eau de pluie et de nouveaux parpaings, installation… je suis moulue mais satisfaite. 18/ Et à peine le nouveau réservoir installé, il pleut ! 19/ On fête la réussite de Marie avec… un crumble de navets ! 20/ Baignade familiale. 21/ Un déjeuner d'anniversaire et un dernier bain de mer avant de rentrer. 22/ Un rendez-vous chez le médecin décroché le jour-même, une chance ! 23/ J'ai sauvegardé mes fichiers, rangé mon bureau, je suis en vacances. 24/ Aucun souci sur la route, si ce n'est la chaleur, mais voyager un mercredi nous épargne les bouchons. 25/ Et un peu après 10 heures, nous voici arrivés (et stationnés par hasard presque devant notre location). 26/ Cette petite ville est vraiment charmante. 27/ Un message et une photo de nos compas à l'aéroport : leur aventure commence (avec une escale de 14h à Pékin…) 28/ Après nous avoir avertis que les visites guidées sont en italien, nos guides nous font toujours un petit résumé personnalisé à chaque étape (il faut dire que nous contituons souvent la majorité des visiteurs) 29/ Paul élabore la théorie du "mystère des objets jaunes" 29/ Après la pluie, la météo s'installe au beau fixe, avec un peu de vent pour ne pas étouffer. 30/ La beauté des paysages nous récompense amplement de nos efforts. 31/ La visite du magnifique château d'Issogne (et toujours une gentille attention de la part du guide).

 

Posté par Agdel à 23:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 juillet 2019

Bonheurs de juin

Naïvement, je pensais que le mois de juin allait s'alléger d'année en année : plus de kermesses d'école, moins de concerts de fin d'année… mais cette fois encore, j'ai l'impression de passer en cycle essorage ! Et encore, j'avais pris 3 jours de congé fin mai et il y a eu le lundi de Pentecôte pour m'accorder un peu de répit. Mais entre le mois Molière dont nous avons essayé de profiter un peu (3 spectacles), le concert d'Aurore, notre participation à la fête de la musique et un projet d'intermèdes dans un spectacle de théâtre amateur (très, très amateur, les deux répétitions auxquelles j'ai assisté étaient catastrophiques), les nuits ont été courtes. On y ajoute un enterrement dans l'Est, le déménagement de Marie, un boulot monstre pour Guillaume, les multiples rencontres avec nos compagnons pour essayer de boucler leur dossier de camp (spoiler : ce n'est pas encore signé !), un gros souci dans l'équipe qui couvait depuis janvier et a explosé le 11 juin (nous nous demandions, la semaine dernière, ce qui nous avait pris d'accepter cette mission, de nous faire du souci pour des jeunes qui ne sont même pas à nous, au point d'en avoir nos nuits perturbées, alors que les nôtres, de jeunes, vont plutôt bien en ce moment… mais cela nous apporte de grandes joies aussi) et les travaux juste devant mon bureau avec en permanence le bruit des marteaux-piqueurs, camions et rouleaux-compresseurs. Mettons la canicule par-dessus tout et nous voilà cuits à point, écrasés de fatigue !

31 mai-Versailles                                        27 juin-Contrexéville

1 juillet11 juillet2

1/ Je ne me suis pas perdue en conduisant les caravelles à Jambville ! Et pendant ce temps, à l'arrière, des choses ont été dites, c'était nécessaire pour repartir sur de meilleures bases (et construire l'année prochaine). 2/ Tarte aux abricots maison, pour fêter l'arrivée de l'été. 3/ Le premier melon de l'année, un délice. 4/ Une version Rock'n Roll des Fourberies de Scapin. 5/ Et une version « historiquement informée » des Fâcheux, quel bonheur, ce mois Molière ! 6/ Un petit rat très mignon (le portrait craché de Ratatouille) vient me faire coucou à la fenêtre ! Je crois un instant qu'il est apprivoisé avant de m'interroger : c'est inquiétant ou pas ? 7/ Enfin, quelques légumes d'été dans le panier de la semaine : concombres et courgettes #marredesblettes 8/ SMS d'Aurore que j'ai déposée hier soir pour une nuit de tempête sous la tente : ouf, elles ont dormi "en dur". 9/ Un week-end un peu spécial, mais il fait presque beau et je fais ce que je veux ! 10/ Les voilà rentrés tous les deux de leurs rassemblements respectifs, avec tant à raconter. 11/ Décidément, ce rôle d'accompagnateurs n'est pas de tout repos… un gros point noir à régler, mais sinon, tout est à peu près bon pour notre équipe. 12/ Le luthier estime la révision du violoncelle bien au-dessous de ce que j'imaginais. 13/ Apprendre un décès n'est jamais agréable, mais vu ce que j'appréhendais au moment du coup de fil, je suis presque soulagée. 14/ Et malgré une semaine chargée, je peux me rendre à l'enterrement. 15/ La cuisine cambodgienne est une excellente activité de team-building ! 16/ Le camp que va faire Aurore me rappelle de bons souvenirs. 17/ Une longue journée pleine d'émotions contrastées. 18/ Le contact est renoué, mais la confiance de l'équipe ne sera pas facile à rétablir. 19/ Quel fabuleux spectacle ! 20/ Sortie théâtrale entre filles. 21/ Mon premier essai de cerises confites est concluant, elles ne sont pas très photogéniques mais bio et sans colorant louche ! 22/ Quelques rencontres à la fête de la musique. 23/ La satisfaction d'avoir localisé et écrasé en 30 secondes chrono le moustique qui était venu nous siffler dans les oreilles à peine la lumière éteinte. 24/ Quel soulagement, quand je m'aperçois que si j'ai aussi chaud, c'est juste que j'ai oublié de rallumer mon ventilateur après la pause du midi. 25/ Laisser (un peu) nos soucis derrière nous pour aller retrouver notre grande fille. 26/ Un déménagement rondement mené qui nous laisse le temps de faire un peu de tourisme. 27/ Retrouver la maison toute propre et rangée (merci Paul !) 28/ Les précisions demandées et des compliments en prime : quel bonheur d'ouvrir ma messagerie ! 29/ Relativiser nos soucis en compagnie des autres accompagnateurs compagnons (et devant une table bien garnie) 30/ Un petit orage est passé et on respire mieux, la réunion tant redoutée s'est plutôt bien déroulée et le spectacle de théâtre également (il faut croire que les acteurs ont été galvanisés par le public au point de retrouver la mémoire)

Posté par Agdel à 19:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

03 juin 2019

Bonheurs de mai

C'est important de noter ici les petits et grands bonheurs de mes journées, parce que si je fais le bilan de ce mois de mai, c'est plutôt déprimant : des proches qui vont mal, physiquement ou moralement, un décès (après une maladie foudroyante), un ordinateur cassé, la radiologue d'Aurore qui demande à me parler en privé (rien de vital, rassurez-vous, mais c'est très embêtant), le projet de camp de nos compas qui m'empêche parfois de dormir, tant ils semblent prendre certains points à la légère, mon thermomètre interne déréglé au point de me réveiller parfois toutes les heures. Et comme en avril, les températures qui ont joué au yoyo, accentuant la fatigue. Mais aussi Paul qui a trouvé (facilement) un CDI proche de la maison pour la rentrée prochaine, Marie qui valide ses partiels et Aurore… pareille à elle-même (un courant d'air)

3 juin - 1

1/ Une journée parfaite : voyage sans problème, location agréable, temps splendide ! 2/ La bonne humeur persiste malgré la météo. 3/ L'un de mes tableaux préférés est dans ce musée, je l'ignorais; la peinture, c'est toujours mieux en vrai. 4/ Une sortie dans un pub à l'ambiance… animée. 5/ J'ai le cœur beaucoup plus léger qu'il y a huit mois, en laissant Marie dans sa chambre. 6/ Chocolat-framboises, c'est vraiment le duo gagnant. 7/ Une soirée détente, avec l'impression d'être déjà vendredi. 8/ Un dîner chez des amis, pour nous remettre d'un après-midi intense. 9/ Enfin une bonne nouvelle, parmi toutes les mauvaises qui pleuvent en ce moment ! 10/ La traduction en ligne est parfois surprenante (réponse du relecteur — que je ne connais absolument pas : « You save my day! Un gros bisou à vous ! ») mais c'est toujours bon signe quand mes interlocuteurs commencent à glisser quelques phrases en français dans leurs mails. 11/ Une joyeuse répétition de bal renaissance, suivie d'un joyeux bal folk. 12/ Enfin, le déluge s'est arrêté ! J'en profite pour acheter quelques jolis plants et rêver à nos futures récoltes. 13/ Quel soulagement lorsque le compacteur en action sous mon bureau depuis quelques heures s'arrête enfin (le sol, la table, le plafond, l'ordinateur tremblaient et mon niveau de concentration était proche de zéro— témoins les coquilles constatées le lendemain). 14/ Une recette à conserver : les pancakes aux épinards. Après le curry épinards-pois chiches, la salade betterave-épinards-orange, la pizza épinards-mozzarella-coppa, la tourte aux épinards, les jeunes feuilles d'épinards en salade… nous en sommes venus à bout (L'Amap, un sacerdoce !) 15/ Je teste deux nouveaux patrons : le premier (gratuit), à oublier, le second tombe impeccablement sans retouches ! Et je trouve le tissu idéal dans mon stock. 16/ Enfin, le professeur de musique de chambre a déplacé cette répétition du week-end de Pentecôte, qui mettait Aurore au supplice de devoir choisir entre deux projets essentiels pour elle (3 mois de pressions de part et d'autre). 17/ J'aurai terminé ma jupe pour la représentation, demain. 18/ C'était joyeux, quoique un peu désordonné, ce bal ! 19/ Enfin, voilà le potager installé pour l'été. 20/ Chaque matin, je fais un tour du jardin et je me réjouis des salades, courgettes, tomates qui poussent. 21/ Quelques mails et coups de fil pour faire remonter des problèmes (je suis bien remontée moi aussi, et ça soulage !). 22/ Aller à la piscine en jupe/tee-shirt/sandales, quel confort ! 23/ Grâce à un passage de J. (qui est à la retraite mais avec qui j'ai plusieurs projets en cours), mon gros travail du moment est bouclé et envoyé. 24/ Au marché, j'ai acheté les premiers abricots et melon de la saison (et des fraises, des courgettes, des tomates… je suis rentrée chargée comme un baudet) 25/ Mon pavot géant a fleuri, quelle merveille ! Et cette année, il a au moins 9 boutons, ça change de la fleur unique et éphémère des premières années. 26/ Un joli déjeuner ce midi, Paul qui a fait le ménage, une couture bouclée dans la journée, une réunion avec nos compas pour faire avancer leur dossier de camp : un beau dimanche. 27/ Une heure et demie de thé-papotage chez une amie. 28/ Une journée seule à la maison (enfin, avec Paul) pour bien avancer dans mes projets couture. 29/ Je récupère (avec retard) ma lycéenne enchantée de sa sortie sur les traces de la Grande Guerre. Tous les sujets d'étude d'histoire l'enthousiasment, ce sera difficile de faire un choix le moment venu. 30/ Un jour férié bienvenu pour se reposer, recevoir une amie à déjeuner, bricoler un peu. 31/ Nous jouons les touristes à Versailles : marché, expositions, restaurant corse (et retour à vélo sous le soleil).

Posté par Agdel à 07:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 mai 2019

Bonheurs d'avril

Un mois d'avril contrasté, côté météo déjà avec du très froid et du très chaud, je suis passée plusieurs dans la même semaine de tee-shirt/sandales à manteau/écharpe/gants. Un mois chargé côté boulot, je me suis dépêchée pour terminer un livre dans les temps, mais finalement j'attends des nouvelles de la couverture (tant mieux, ça me donne le temps de tout vérifier), Marie a terminé son stage et j'ai un peu aidé à boucler son mémoire, Aurore a enchaîné les bacs blancs, rendus de dossiers, exposés… elle était épuisée le soir des vacances. Nous avons beaucoup fêté, beaucoup répété et chanté, profité à fond d'être encore tous les cinq à la maison. Mais le jardinage a pris du retard, je ne sais pas ce que j'arriverai à faire pousser au potager. Enfin, cette année, le muguet est juste à l'heure.

1 mai - 1

1/ Nous faisons connaissance avec notre nouvelle ophtalmo, sympathique (c'est la cousine de notre voisine), ponctuelle et aux tarifs raisonnables. 2/ Aurore croyait avoir plein de caries, ouf, ce n'est pas le cas. 3/ Pff, pas facile de boucler les préparatifs quand l'héroïne de la fête a 12h de cours en moins… mais nous avançons. 4/ Ma lycéenne a brillamment réussi son oral blanc de français (avec le professeur le plus redoutable, en plus). 5/ Séance cuisine avec les Compatacle : 105 nems ! (je vais sentir l'huile de friture pendant des jours…) 6/ La fête, préparée de longue date, a été une pleine réussite. 7/ Après pas mal de rangements, entrecoupés d'une sieste, nous finissons le week-end chez nos voisins, à boire du champagne pour fêter la (re)naissance de leur petite-fille. 8/ C'est la première fois depuis longtemps que j'ai l'impression d'être en forme, même après le déjeuner. 9/ Joyeux aniversaire, Aurore ! 10/ Entrer la première dans la piscine vide, c'est comme entamer la neige neuve. 11/ Deuxième épreuve du livre bouclée, je suis toujours dans les temps. 12/ Ouf, la semaine se termine ! 13/ Je commence un cadeau de naissance, c'est toujours très plaisant. 14/ Je revois des abeilles. 15/ Malgré l'effroi, on fait la fête autour de Marie. 16/ La glycine refleurit. 17/ Un petit moment à flâner au soleil. 18/ Le marathon a commencé, jusqu'ici, tout va bien. 19/ Une journée qui promettait d'être maussade et contrariante, mais il fait un temps idyllique et ce petit restaurant était une belle surprise. 20/ Malgré la fatigue écrasante, on se laisse porter par la beauté de cette vigile. 21/ Le trajet est si ennuyeux que je retrouve mes réflexes d'autrefois pour occuper les enfants en voyage, et ils jouent le jeu. 22/ Les bons moments passent si vite ! 23/ Paul me fait la surprise d'une superbe décoration de gâteau (un cheese-cake préparé par Aurore). 24/ Déjà mercredi, elle sera courte, cette semaine ! 25/ De passage à la librairie (Aurore a encore une très longue liste de suggestions de lectures), j'aperçois le dernier tome du Retour à la terre, je vais en profiter pour relire les cinq premiers. 26/ Une journée sans contrainte aucune, même pas besoin de sortir (avec le temps qu'il fait, c'est plus sûr). 27/ La météo est épouvantable ! Nous pensons aux mariés du jour… et testons une nouvelle pizzeria pour nous récompenser d'avoir travaillé toute la journée sur le mémoire de Marie. 28/ Après quelques ruses de sioux pour passer le fichier de 42 à moins de 10 Mo (réduction des images une à une, essai de toutes les techniques de fabrication d'un pdf, logiciels en ligne…), Marie peut enfin envoyer son mémoire, dûment relu par tous ses collègues et moi-même. Les correcteurs accusent réception, ouf ! Et nous récupérons une Aurore enrhumée mais plus que ravie de son séjour à Taizé. 29/ C'est indéniable, Marie a préparé trop de coocies pour ses collèques. 30/ Sous le soleil et la chaleur (la météo est vraiment extrême, en ce moment), nous découvrons la coulée verte.

Posté par Agdel à 16:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 avril 2019

Bonheurs de mars

Un mois de mars bien occupé par les préparatifs de la fête de samedi dernier, ce qui explique mon retard de publication : le secret devait être bien gardé ! Ceci dit, la principale intéressée ayant été très (pré)occupée elle aussi par le concours général de français, son oral de TPE, l'oral blanc du bac et de nombreuses heures supplémentaires à l'école de musique, elle ne serait peut-être pas passée sur ce blog, mais j'ai préféré jouer la prudence, j'ai fait bien assez de gaffes par ailleurs !

5 mars

1/ La pluie tombée pendant la nuit a nettement réduit le niveau de pollution : mon mal de gorge s'est envolé ! 2/ J'apprécie ce samedi de vacances, sans aucune contrainte. 3/ Opération "composteur" menée à bien, en équipe et dans la bonne humeur, juste avant l'averse.  4/ Aller le matin à la jardinerie acheter un pot, puis s'apercevoir à 14h qu'il n'y a plus de terre de bruyère… heureusement, Paul est prêt à m'accompagner au supermarché (à pied), ça rend la corvée moins pénible. 5/ Sortie parisienne avec Aurore, fatigante mais dépaysante. 6/ C'est fou comme le fait de devoir utiliser une marche sur deux dans l'escalier (pour cause de re-vernissage) permet d'améliorer la mémoire : d'habitude, si je descends pour faire 3 choses, j'en oublie 2 une fois en bas. 7/ Malgré mon erreur de choix de patron (il était prévu pour du jersey), cette robe, cousue en deux petits jours, va parfaitement à sa destinataire. 8/ Une journée à l'aiguille en fête avec deux couturières du forum, que ça fait du bien ! 9/ Premier repas à 6. 10/ Finissons ces vacances par une séance de cuisine à quatre mains avec Marie : nems et essai de gâteaux cambodgiens. 11/ Une pile de mails un peu affolés m'attend, de mon auteur danois : j'avais oublié de le prévenir de mes vacances, mais après quelques échanges, nous repartons sur de bonnes bases. 12/ Les problèmes de train, c'est bien quand je dois justement terminer un livre pour le rendre à sa prépriétaire. 13/ Bricolages secrets avec l'aide de Paul. 14/ Tous les invités à la fête ont répondu et le thème semble leur plaire. 15/ J'y allais un peu à reculons, pour rendre service à un ami, mais cette heure de méditation est bénéfique, au milieu de tant d'agitation. 16/ Un beau bal de la St Patrick, beaucoup de jeunes au stage, à un moment, j'ai compté 60 danseurs ! 17/ Déjeuner entre musiciens et danseurs, nous sommes tous fatigués mais heureux de passer ce moment ensemble. 18/ L'arrivée d'un livre tant attendu, je désespérais de le voir un jour en chair et en os imprimé et relié ! 19/ Coup de fil de ma kiné pour avancer le rendez-vous, ça tombe bien, j'avais vraiment mal à l'épaule. 20/ Avec le beau temps, je retrouve le courage d'aller à la piscine à vélo. 21/ Le jeune homme qui pensait avoir loupé son premier entretien d'embauche est demandé d'urgence pour ce poste (mais il ne peut pas se libérer tout de suite). 22/ Tout s'arrange au mieux : demain, je dois conduire Aurore à un week-end à 3 km du magasin où j'avais besoin de passer. 23/ La soirée crêpes me remet un peu d'aplomb après tant de stress et de fatigue. 24/ Quel temps radieux ! 25/ Voilà le rhume, heureusement je n'ai rien de très important cette semaine. 26/ J'adore préparer des fêtes surprises ! 27/ Nous avons une fois de plus bien avancé et la demoiselle nous a facilité les choses en passant l'après-midi à la bibliothèque. 28/ Après une dernière péripétie (mais où trouver des ballons de baudruche un jeudi matin ?), les filles ont passé leur oral de TPE, la prof d'histoire a pleuré. 29/ Visiblement, je ne suis pas seule à préparer un anniversaire dans le plus grand secret. Bon, je vais rester sourde et aveugle durant les 3 prochaines semaines ! 30/ Encore une douzaine de danses guidée par un bon danseur et je maîtriserai la mazurka (merci à L. pour sa patience) 31/ Les doux pleurs d'un nouveau-né, les petits bruits qui me sont encore familiers, ce beau petit visage endormi : j'ai fait la connaissance de Pauline (17 jours).

 

Posté par Agdel à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :