01 août 2019

Bonheurs de juillet

Juillet, c'est le mois où la fatigue de l'année s'efface peu à peu, à coup de siestes et de soirées tranquilles. Même les semaines de travail ne sont plus aussi intenses (sauf quand la canicule nous tombe dessus). Il y a eu quelques résultats d'examens (Paul attend toujours des nouvelles de son master), des anniversaires fêtés, quelques menus travaux dans la maison… et surtout la perspective de mes longues vacances annuelles (je continue à récupérer mes heures supplémentaires d'avril-juin 2018 et je n'en verrai pas le bout cette année).

 Juillet 2019 - 1

1/ Soirée Calibeurdaine où nous avons tous essayé de jouer de la kora : si cet instrument n'était pas aussi lourd, je me laisserais bien tenter, tellement il me fascine. 2/ Une grande fille ravie de retrouver "son" agence pour 3 semaines, au point de n'avoir pas hésité une seconde à sacrifier une semaine de vacances à la mer. Si cela pouvait avoir une suite… 3/ Une sympathique soirée à préparer un mariage qui nous réjouit. 4/ La satisfaction de boucle un projet juste avant de partir en vacances. 5/ Un joyeux repas entre collèges, la visite d'un adorable bébé (et de sa maman, en congés pour encore quelques semaines) et une soirée en compagnie de nos compas et de leurs parents. 6/ Le retour de notre petite dernière, enchantée de ses vacances de "grande". 7/ Un déjeuner chez des amis, une petite heure à la maison, à finaliser nos bagages pendant qu'un de mes collègues cueille des groseilles, puis un voyage tranquille vers la Bretagne et la crêperie qui accepte de nous servir malgré l'heure tardive. 8/ Les délicieuses moules de la baie du Mont Saint Michel. 9/ Le dernier (on espère) problème de nos compas qui est résolu. 10/ Une belle journée passée en mer en bonne compagnie. 11/ La déception surmontée avec courage par ma lycéenne et le sourire qui revient. 12/ Petite balade au bord de la Rance et soirée fruits de mer. 13/ La marée haute en fin d'après-midi, c'est idéal. 14/ Retour à la maison pour retrouver Marie. 15/ Une reprise tranquille pour quelques jours. 16/ Débarquer chez ma meilleure amie avec champagne, petits fours et cadeau le jour de son anniversaire, puis la laisser aller au restaurant et rentrer, contents de notre surprise réussie. 17/ RV anesthésiste, confiture de cerises (25 pots !), déplacement du composteur, vidage de tonneau, passage à la déchetterie, destruction de parpaings à coups de masse, achat d'un réservoir d'eau de pluie et de nouveaux parpaings, installation… je suis moulue mais satisfaite. 18/ Et à peine le nouveau réservoir installé, il pleut ! 19/ On fête la réussite de Marie avec… un crumble de navets ! 20/ Baignade familiale. 21/ Un déjeuner d'anniversaire et un dernier bain de mer avant de rentrer. 22/ Un rendez-vous chez le médecin décroché le jour-même, une chance ! 23/ J'ai sauvegardé mes fichiers, rangé mon bureau, je suis en vacances. 24/ Aucun souci sur la route, si ce n'est la chaleur, mais voyager un mercredi nous épargne les bouchons. 25/ Et un peu après 10 heures, nous voici arrivés (et stationnés par hasard presque devant notre location). 26/ Cette petite ville est vraiment charmante. 27/ Un message et une photo de nos compas à l'aéroport : leur aventure commence (avec une escale de 14h à Pékin…) 28/ Après nous avoir avertis que les visites guidées sont en italien, nos guides nous font toujours un petit résumé personnalisé à chaque étape (il faut dire que nous contituons souvent la majorité des visiteurs) 29/ Paul élabore la théorie du "mystère des objets jaunes" 29/ Après la pluie, la météo s'installe au beau fixe, avec un peu de vent pour ne pas étouffer. 30/ La beauté des paysages nous récompense amplement de nos efforts. 31/ La visite du magnifique château d'Issogne (et toujours une gentille attention de la part du guide).

 

Posté par Agdel à 23:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


01 juillet 2019

Bonheurs de juin

Naïvement, je pensais que le mois de juin allait s'alléger d'année en année : plus de kermesses d'école, moins de concerts de fin d'année… mais cette fois encore, j'ai l'impression de passer en cycle essorage ! Et encore, j'avais pris 3 jours de congé fin mai et il y a eu le lundi de Pentecôte pour m'accorder un peu de répit. Mais entre le mois Molière dont nous avons essayé de profiter un peu (3 spectacles), le concert d'Aurore, notre participation à la fête de la musique et un projet d'intermèdes dans un spectacle de théâtre amateur (très, très amateur, les deux répétitions auxquelles j'ai assisté étaient catastrophiques), les nuits ont été courtes. On y ajoute un enterrement dans l'Est, le déménagement de Marie, un boulot monstre pour Guillaume, les multiples rencontres avec nos compagnons pour essayer de boucler leur dossier de camp (spoiler : ce n'est pas encore signé !), un gros souci dans l'équipe qui couvait depuis janvier et a explosé le 11 juin (nous nous demandions, la semaine dernière, ce qui nous avait pris d'accepter cette mission, de nous faire du souci pour des jeunes qui ne sont même pas à nous, au point d'en avoir nos nuits perturbées, alors que les nôtres, de jeunes, vont plutôt bien en ce moment… mais cela nous apporte de grandes joies aussi) et les travaux juste devant mon bureau avec en permanence le bruit des marteaux-piqueurs, camions et rouleaux-compresseurs. Mettons la canicule par-dessus tout et nous voilà cuits à point, écrasés de fatigue !

31 mai-Versailles                                        27 juin-Contrexéville

1 juillet11 juillet2

1/ Je ne me suis pas perdue en conduisant les caravelles à Jambville ! Et pendant ce temps, à l'arrière, des choses ont été dites, c'était nécessaire pour repartir sur de meilleures bases (et construire l'année prochaine). 2/ Tarte aux abricots maison, pour fêter l'arrivée de l'été. 3/ Le premier melon de l'année, un délice. 4/ Une version Rock'n Roll des Fourberies de Scapin. 5/ Et une version « historiquement informée » des Fâcheux, quel bonheur, ce mois Molière ! 6/ Un petit rat très mignon (le portrait craché de Ratatouille) vient me faire coucou à la fenêtre ! Je crois un instant qu'il est apprivoisé avant de m'interroger : c'est inquiétant ou pas ? 7/ Enfin, quelques légumes d'été dans le panier de la semaine : concombres et courgettes #marredesblettes 8/ SMS d'Aurore que j'ai déposée hier soir pour une nuit de tempête sous la tente : ouf, elles ont dormi "en dur". 9/ Un week-end un peu spécial, mais il fait presque beau et je fais ce que je veux ! 10/ Les voilà rentrés tous les deux de leurs rassemblements respectifs, avec tant à raconter. 11/ Décidément, ce rôle d'accompagnateurs n'est pas de tout repos… un gros point noir à régler, mais sinon, tout est à peu près bon pour notre équipe. 12/ Le luthier estime la révision du violoncelle bien au-dessous de ce que j'imaginais. 13/ Apprendre un décès n'est jamais agréable, mais vu ce que j'appréhendais au moment du coup de fil, je suis presque soulagée. 14/ Et malgré une semaine chargée, je peux me rendre à l'enterrement. 15/ La cuisine cambodgienne est une excellente activité de team-building ! 16/ Le camp que va faire Aurore me rappelle de bons souvenirs. 17/ Une longue journée pleine d'émotions contrastées. 18/ Le contact est renoué, mais la confiance de l'équipe ne sera pas facile à rétablir. 19/ Quel fabuleux spectacle ! 20/ Sortie théâtrale entre filles. 21/ Mon premier essai de cerises confites est concluant, elles ne sont pas très photogéniques mais bio et sans colorant louche ! 22/ Quelques rencontres à la fête de la musique. 23/ La satisfaction d'avoir localisé et écrasé en 30 secondes chrono le moustique qui était venu nous siffler dans les oreilles à peine la lumière éteinte. 24/ Quel soulagement, quand je m'aperçois que si j'ai aussi chaud, c'est juste que j'ai oublié de rallumer mon ventilateur après la pause du midi. 25/ Laisser (un peu) nos soucis derrière nous pour aller retrouver notre grande fille. 26/ Un déménagement rondement mené qui nous laisse le temps de faire un peu de tourisme. 27/ Retrouver la maison toute propre et rangée (merci Paul !) 28/ Les précisions demandées et des compliments en prime : quel bonheur d'ouvrir ma messagerie ! 29/ Relativiser nos soucis en compagnie des autres accompagnateurs compagnons (et devant une table bien garnie) 30/ Un petit orage est passé et on respire mieux, la réunion tant redoutée s'est plutôt bien déroulée et le spectacle de théâtre également (il faut croire que les acteurs ont été galvanisés par le public au point de retrouver la mémoire)

Posté par Agdel à 19:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

03 juin 2019

Bonheurs de mai

C'est important de noter ici les petits et grands bonheurs de mes journées, parce que si je fais le bilan de ce mois de mai, c'est plutôt déprimant : des proches qui vont mal, physiquement ou moralement, un décès (après une maladie foudroyante), un ordinateur cassé, la radiologue d'Aurore qui demande à me parler en privé (rien de vital, rassurez-vous, mais c'est très embêtant), le projet de camp de nos compas qui m'empêche parfois de dormir, tant ils semblent prendre certains points à la légère, mon thermomètre interne déréglé au point de me réveiller parfois toutes les heures. Et comme en avril, les températures qui ont joué au yoyo, accentuant la fatigue. Mais aussi Paul qui a trouvé (facilement) un CDI proche de la maison pour la rentrée prochaine, Marie qui valide ses partiels et Aurore… pareille à elle-même (un courant d'air)

3 juin - 1

1/ Une journée parfaite : voyage sans problème, location agréable, temps splendide ! 2/ La bonne humeur persiste malgré la météo. 3/ L'un de mes tableaux préférés est dans ce musée, je l'ignorais; la peinture, c'est toujours mieux en vrai. 4/ Une sortie dans un pub à l'ambiance… animée. 5/ J'ai le cœur beaucoup plus léger qu'il y a huit mois, en laissant Marie dans sa chambre. 6/ Chocolat-framboises, c'est vraiment le duo gagnant. 7/ Une soirée détente, avec l'impression d'être déjà vendredi. 8/ Un dîner chez des amis, pour nous remettre d'un après-midi intense. 9/ Enfin une bonne nouvelle, parmi toutes les mauvaises qui pleuvent en ce moment ! 10/ La traduction en ligne est parfois surprenante (réponse du relecteur — que je ne connais absolument pas : « You save my day! Un gros bisou à vous ! ») mais c'est toujours bon signe quand mes interlocuteurs commencent à glisser quelques phrases en français dans leurs mails. 11/ Une joyeuse répétition de bal renaissance, suivie d'un joyeux bal folk. 12/ Enfin, le déluge s'est arrêté ! J'en profite pour acheter quelques jolis plants et rêver à nos futures récoltes. 13/ Quel soulagement lorsque le compacteur en action sous mon bureau depuis quelques heures s'arrête enfin (le sol, la table, le plafond, l'ordinateur tremblaient et mon niveau de concentration était proche de zéro— témoins les coquilles constatées le lendemain). 14/ Une recette à conserver : les pancakes aux épinards. Après le curry épinards-pois chiches, la salade betterave-épinards-orange, la pizza épinards-mozzarella-coppa, la tourte aux épinards, les jeunes feuilles d'épinards en salade… nous en sommes venus à bout (L'Amap, un sacerdoce !) 15/ Je teste deux nouveaux patrons : le premier (gratuit), à oublier, le second tombe impeccablement sans retouches ! Et je trouve le tissu idéal dans mon stock. 16/ Enfin, le professeur de musique de chambre a déplacé cette répétition du week-end de Pentecôte, qui mettait Aurore au supplice de devoir choisir entre deux projets essentiels pour elle (3 mois de pressions de part et d'autre). 17/ J'aurai terminé ma jupe pour la représentation, demain. 18/ C'était joyeux, quoique un peu désordonné, ce bal ! 19/ Enfin, voilà le potager installé pour l'été. 20/ Chaque matin, je fais un tour du jardin et je me réjouis des salades, courgettes, tomates qui poussent. 21/ Quelques mails et coups de fil pour faire remonter des problèmes (je suis bien remontée moi aussi, et ça soulage !). 22/ Aller à la piscine en jupe/tee-shirt/sandales, quel confort ! 23/ Grâce à un passage de J. (qui est à la retraite mais avec qui j'ai plusieurs projets en cours), mon gros travail du moment est bouclé et envoyé. 24/ Au marché, j'ai acheté les premiers abricots et melon de la saison (et des fraises, des courgettes, des tomates… je suis rentrée chargée comme un baudet) 25/ Mon pavot géant a fleuri, quelle merveille ! Et cette année, il a au moins 9 boutons, ça change de la fleur unique et éphémère des premières années. 26/ Un joli déjeuner ce midi, Paul qui a fait le ménage, une couture bouclée dans la journée, une réunion avec nos compas pour faire avancer leur dossier de camp : un beau dimanche. 27/ Une heure et demie de thé-papotage chez une amie. 28/ Une journée seule à la maison (enfin, avec Paul) pour bien avancer dans mes projets couture. 29/ Je récupère (avec retard) ma lycéenne enchantée de sa sortie sur les traces de la Grande Guerre. Tous les sujets d'étude d'histoire l'enthousiasment, ce sera difficile de faire un choix le moment venu. 30/ Un jour férié bienvenu pour se reposer, recevoir une amie à déjeuner, bricoler un peu. 31/ Nous jouons les touristes à Versailles : marché, expositions, restaurant corse (et retour à vélo sous le soleil).

Posté par Agdel à 07:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 mai 2019

Bonheurs d'avril

Un mois d'avril contrasté, côté météo déjà avec du très froid et du très chaud, je suis passée plusieurs dans la même semaine de tee-shirt/sandales à manteau/écharpe/gants. Un mois chargé côté boulot, je me suis dépêchée pour terminer un livre dans les temps, mais finalement j'attends des nouvelles de la couverture (tant mieux, ça me donne le temps de tout vérifier), Marie a terminé son stage et j'ai un peu aidé à boucler son mémoire, Aurore a enchaîné les bacs blancs, rendus de dossiers, exposés… elle était épuisée le soir des vacances. Nous avons beaucoup fêté, beaucoup répété et chanté, profité à fond d'être encore tous les cinq à la maison. Mais le jardinage a pris du retard, je ne sais pas ce que j'arriverai à faire pousser au potager. Enfin, cette année, le muguet est juste à l'heure.

1 mai - 1

1/ Nous faisons connaissance avec notre nouvelle ophtalmo, sympathique (c'est la cousine de notre voisine), ponctuelle et aux tarifs raisonnables. 2/ Aurore croyait avoir plein de caries, ouf, ce n'est pas le cas. 3/ Pff, pas facile de boucler les préparatifs quand l'héroïne de la fête a 12h de cours en moins… mais nous avançons. 4/ Ma lycéenne a brillamment réussi son oral blanc de français (avec le professeur le plus redoutable, en plus). 5/ Séance cuisine avec les Compatacle : 105 nems ! (je vais sentir l'huile de friture pendant des jours…) 6/ La fête, préparée de longue date, a été une pleine réussite. 7/ Après pas mal de rangements, entrecoupés d'une sieste, nous finissons le week-end chez nos voisins, à boire du champagne pour fêter la (re)naissance de leur petite-fille. 8/ C'est la première fois depuis longtemps que j'ai l'impression d'être en forme, même après le déjeuner. 9/ Joyeux aniversaire, Aurore ! 10/ Entrer la première dans la piscine vide, c'est comme entamer la neige neuve. 11/ Deuxième épreuve du livre bouclée, je suis toujours dans les temps. 12/ Ouf, la semaine se termine ! 13/ Je commence un cadeau de naissance, c'est toujours très plaisant. 14/ Je revois des abeilles. 15/ Malgré l'effroi, on fait la fête autour de Marie. 16/ La glycine refleurit. 17/ Un petit moment à flâner au soleil. 18/ Le marathon a commencé, jusqu'ici, tout va bien. 19/ Une journée qui promettait d'être maussade et contrariante, mais il fait un temps idyllique et ce petit restaurant était une belle surprise. 20/ Malgré la fatigue écrasante, on se laisse porter par la beauté de cette vigile. 21/ Le trajet est si ennuyeux que je retrouve mes réflexes d'autrefois pour occuper les enfants en voyage, et ils jouent le jeu. 22/ Les bons moments passent si vite ! 23/ Paul me fait la surprise d'une superbe décoration de gâteau (un cheese-cake préparé par Aurore). 24/ Déjà mercredi, elle sera courte, cette semaine ! 25/ De passage à la librairie (Aurore a encore une très longue liste de suggestions de lectures), j'aperçois le dernier tome du Retour à la terre, je vais en profiter pour relire les cinq premiers. 26/ Une journée sans contrainte aucune, même pas besoin de sortir (avec le temps qu'il fait, c'est plus sûr). 27/ La météo est épouvantable ! Nous pensons aux mariés du jour… et testons une nouvelle pizzeria pour nous récompenser d'avoir travaillé toute la journée sur le mémoire de Marie. 28/ Après quelques ruses de sioux pour passer le fichier de 42 à moins de 10 Mo (réduction des images une à une, essai de toutes les techniques de fabrication d'un pdf, logiciels en ligne…), Marie peut enfin envoyer son mémoire, dûment relu par tous ses collègues et moi-même. Les correcteurs accusent réception, ouf ! Et nous récupérons une Aurore enrhumée mais plus que ravie de son séjour à Taizé. 29/ C'est indéniable, Marie a préparé trop de coocies pour ses collèques. 30/ Sous le soleil et la chaleur (la météo est vraiment extrême, en ce moment), nous découvrons la coulée verte.

Posté par Agdel à 16:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 avril 2019

Bonheurs de mars

Un mois de mars bien occupé par les préparatifs de la fête de samedi dernier, ce qui explique mon retard de publication : le secret devait être bien gardé ! Ceci dit, la principale intéressée ayant été très (pré)occupée elle aussi par le concours général de français, son oral de TPE, l'oral blanc du bac et de nombreuses heures supplémentaires à l'école de musique, elle ne serait peut-être pas passée sur ce blog, mais j'ai préféré jouer la prudence, j'ai fait bien assez de gaffes par ailleurs !

5 mars

1/ La pluie tombée pendant la nuit a nettement réduit le niveau de pollution : mon mal de gorge s'est envolé ! 2/ J'apprécie ce samedi de vacances, sans aucune contrainte. 3/ Opération "composteur" menée à bien, en équipe et dans la bonne humeur, juste avant l'averse.  4/ Aller le matin à la jardinerie acheter un pot, puis s'apercevoir à 14h qu'il n'y a plus de terre de bruyère… heureusement, Paul est prêt à m'accompagner au supermarché (à pied), ça rend la corvée moins pénible. 5/ Sortie parisienne avec Aurore, fatigante mais dépaysante. 6/ C'est fou comme le fait de devoir utiliser une marche sur deux dans l'escalier (pour cause de re-vernissage) permet d'améliorer la mémoire : d'habitude, si je descends pour faire 3 choses, j'en oublie 2 une fois en bas. 7/ Malgré mon erreur de choix de patron (il était prévu pour du jersey), cette robe, cousue en deux petits jours, va parfaitement à sa destinataire. 8/ Une journée à l'aiguille en fête avec deux couturières du forum, que ça fait du bien ! 9/ Premier repas à 6. 10/ Finissons ces vacances par une séance de cuisine à quatre mains avec Marie : nems et essai de gâteaux cambodgiens. 11/ Une pile de mails un peu affolés m'attend, de mon auteur danois : j'avais oublié de le prévenir de mes vacances, mais après quelques échanges, nous repartons sur de bonnes bases. 12/ Les problèmes de train, c'est bien quand je dois justement terminer un livre pour le rendre à sa prépriétaire. 13/ Bricolages secrets avec l'aide de Paul. 14/ Tous les invités à la fête ont répondu et le thème semble leur plaire. 15/ J'y allais un peu à reculons, pour rendre service à un ami, mais cette heure de méditation est bénéfique, au milieu de tant d'agitation. 16/ Un beau bal de la St Patrick, beaucoup de jeunes au stage, à un moment, j'ai compté 60 danseurs ! 17/ Déjeuner entre musiciens et danseurs, nous sommes tous fatigués mais heureux de passer ce moment ensemble. 18/ L'arrivée d'un livre tant attendu, je désespérais de le voir un jour en chair et en os imprimé et relié ! 19/ Coup de fil de ma kiné pour avancer le rendez-vous, ça tombe bien, j'avais vraiment mal à l'épaule. 20/ Avec le beau temps, je retrouve le courage d'aller à la piscine à vélo. 21/ Le jeune homme qui pensait avoir loupé son premier entretien d'embauche est demandé d'urgence pour ce poste (mais il ne peut pas se libérer tout de suite). 22/ Tout s'arrange au mieux : demain, je dois conduire Aurore à un week-end à 3 km du magasin où j'avais besoin de passer. 23/ La soirée crêpes me remet un peu d'aplomb après tant de stress et de fatigue. 24/ Quel temps radieux ! 25/ Voilà le rhume, heureusement je n'ai rien de très important cette semaine. 26/ J'adore préparer des fêtes surprises ! 27/ Nous avons une fois de plus bien avancé et la demoiselle nous a facilité les choses en passant l'après-midi à la bibliothèque. 28/ Après une dernière péripétie (mais où trouver des ballons de baudruche un jeudi matin ?), les filles ont passé leur oral de TPE, la prof d'histoire a pleuré. 29/ Visiblement, je ne suis pas seule à préparer un anniversaire dans le plus grand secret. Bon, je vais rester sourde et aveugle durant les 3 prochaines semaines ! 30/ Encore une douzaine de danses guidée par un bon danseur et je maîtriserai la mazurka (merci à L. pour sa patience) 31/ Les doux pleurs d'un nouveau-né, les petits bruits qui me sont encore familiers, ce beau petit visage endormi : j'ai fait la connaissance de Pauline (17 jours).

 

Posté par Agdel à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


01 mars 2019

Bonheurs de février

Février a commencé en hiver et s'est terminé dans un printemps trop précoce. Les trois premières semaines ont été intenses, Aurore a enchaîné répétitions, concerts, exposé, finalisation du TPE, nous n'avons pas chômé non plus et les vacances scolaires ont été bienvenues pour mettre un frein à toutes nos activités en soirée et retrouver un peu d'énergie. 

28 février - 1

1/ Aurore nous fait sortir de notre zone de confort, par exemple en allant écouter une lecture de l'Illiade en grec ancien/français dans un espace magnifique, mais pas chauffé. 2/ Un après-midi au chaud, à l'abri de la tempête, et une soirée crêpes, c'est la chandeleur ! 3/ Et ce midi, la raclette tant réclamée. 4/ Je réalise que mon travail actuel (chercher des titres en danois/suédois/finnois/allemand) va bien brouiller les pistes de Google à mon sujet. Je me demande ce que je vais recevoir comme publicités prochainement ! Et accessoirement, cela me donne une envie folle de visiter le Danemark. 5/ Ma sensation du devoir accompli, celle que j'éprouvais en sortant des contrôles au lycée : les courses sont faites et rangées et il n'y a rien de prévu ce soir. 6/ Le peintre a terminé notre chambre, j'ai bien travaillé pour le TPE d'Aurore et l'examen médical est parfait. 7/ Cette recette, réalisé à quatre mains avec Marie, est un pur délice. 8/ Paul est revenu de la fac avec 90% de son sublime brownie (j'avais essayé de le persuader en vain hier que tout ne rentrerait pas dans sa boîte…) 9/ Changer de clé, de voix, d'instrument, de diapason tout au long de la journée… ça entretient le cerveau, non ? 10/ La tempête dehors, le confort à l'intérieur et une journée bien remplie. 11/ Le reste  de la tarte aux agrumes pour finir mon déjeuner. 12/ Voilà une semaine d'hiver comme je les aime : le givre du matin, un peu de brume, du soleil, le foid sec, de la lumière enfin ! 13/ Je m'arrête devant le passage piéton (normal…), le monsieur me remercie avec force sourires, pouce en l'air, s'incline la main sur le cœur : j'ai rarement l'occasion de rire seule en voiture. 14/ Il flotte dans l'air comme une impression de printemps qui me rend légère (enfin, jusqu'à ce que je me fracasse le tibia contre un petit plot en acier sur la place du théâtre) 15/ Un concert dynamisant de musique Klezmer, avec les jeunes en première partie (qui n'ont eu que 6h de masterclass pour intégrer un nouveau style musical) et une fin à 22h, appréciable en cette période de grande fatigue. 16/ J'ai cru ne pas survivre à cette journée, mais tout s'est bien passé : cours et répétitions, concert pour les petits de l'éveil musical, accompagnement au pied levé pour les chansons, puis le conte (on m'a demandé la veille de jouer des extraits les 4 saisons de Vivaldi !), le repas, le bal. 17/ Allez, on met la dernière main aux bricolages du TPE (quel beau travail !). 18/ Dernier concert avant les vacances, après les tout-petits violonistes et trompettistes, nos 3 altistes préférés jouent chacun un morceau (et nous, leurs 3 mamans, sommes toujours fidèles au postes et fières d'eux). 19/ Enfin, le livre qui avait perdu son éditeur il y a 13 mois vient d'en retrouver un (et la maquette est faite, juste quelques ajustements à prévoir); et je retrouve le confort du travail en binôme avec mon collègue J. 20/ Journée en duo avec Paul, qui prend spontanément le relais du ménage pendant mon cours d'aquagym, m'accompagne pour récupérer notre nouveau composteur et met au point une délicieuse recette de boulettes de lentilles. 21/Je crois que j'ai réussi le meilleur couscous de ma vie (mais comme j'ai dosé au hasard, comme toujours, j'ai peu de chances de recommencer). 22/ La prof d'anglais a ouvert hier la boîte du TPE (ça devait l'intriguer) et n'a pas pu s'arrêter de lire jusqu'à la fin… c'est le meilleur qu'elle ait jamais lu, a-t-elle dit aux filles. Le travail paie. Elle a dû se coucher à 2h, la pauvre. Ce n'est pas très sympa pour les autres groupes qui seront forcément comparés à l'équipe de choc. 23/ Fou-rire, pendant la répétition de l'ensemble baroque, alors que nous tentons désespérément de jouer des cromornes, même notre hautboïste jette l'éponge au bout d'un quart d'heure. Et le soir, poulet yassa préparé par les Spuntini pour leurs familles et donateurs, c'était une belle soirée. 24/ Petit déjeuner avec le parrain de Marie, venu exprès pour le repas, déjeuner chez un cousin, puis une balade au soleil : un bon dimanche. 25/ Après les travaux bouclés vendredi, j'enchaîne directement (et efficacement) sur les nouveautés. Je me réjouis de ne pas avoir de longues semaines de chômage technique, pour une fois. 26/ Il fait si beau qu'Aurore et moi décidons d'aller à l'hypermarché à pied, avec le caddie à roulettes (bon, évidemment, on ne fait pas toutes les courses de la semaine d'un seul coup). 27/ Un mercredi où j'ai rayé toutes les lignes de ma liste est à marquer d'une pierre blanche. 28/ Après quelques péripéties, je pars en vacances en ayant envoyé mes fichiers un peu partout : à eux de travailler maintenant ! 

 

 

 

 

 

 

Posté par Agdel à 17:49 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

02 février 2019

Bonheurs de janvier

Un mois de janvier placé sous le signe du froid, du ciel gris, du mal de dos. Mais aussi la blancheur de la neige, mon épaule en voie de guérison, la famille de nouveau réunie et beaucoup d'activités diverses et variées (réunions, sorties, invitations, travaux…), un mois bien rempli finalement alors que nous aurions pu rester enfermés à attendre des jours meilleurs !

23 janvier08

1/ Ne rien faire : brunch avec les filles, lecture (j'ai commencé Le Docteur Jivago), sieste (j'entends la voix de Paul : il est rentré !), soupe, film. 2/ Passage à la sécu avec Marie : ça y est, elle est en règle ! (rien ne se fait tout seul) 3/ Enfin, l'infiltration a fait effet, je peux de nouveau m'habiller sans aide. 4/ Nous allons rejoindre une amie au rassemblement des coquelicots (rassemblement est un grand mot : nous sommes 14), une heure d'échanges intéressants avec les uns et les autres (et une soupe bien chaude pour se réchauffer ensuite). 5/ Aurore se lance à l'animation de messe : nous partageons le pupitre. 6/ Opération délicate pour notre ordinateur. Après quelques suées, nous réussissons à le remonter et il redémarre, ouf ! (avec ce nouveau disque dur, il a retrouvé une nouvelle jeunesse et durera quelques années de plus). 7/ Nous sommes au complet pour cette première répétition de l'année. 8/ Comme Adelles, je me réjouis de voir ma petite dernière se déplacer encore en pas chassés dès qu'elle est joyeuse. 9/ Mon cadeau de Noël est arrivé (j'ai hâte de l'essayer). 10/ Notre sapin a eu un franc succès auprès des membres de l'Amap. 11/ Un repas de fête réussi (pourtant, il y a eu quelques soucis en cuisine). 12/ Sortie au restaurant à trois, avant de récupérer une Aurore ravie de sa réunion. 13/ La rencontre avec le CCFD a donné lieu a plein de projets enthousiasmants. 14/ Je vais mieux de jour en jour, je commence à croire à ma guérison prochaine ! 15/ Une rencontre avec la toute petite Thaïs (bien cachée, blottie contre sa maman). 16/ Ce soleil dans la piscine encore vide, comme c'est beau. 17/ Un joli concert (mais il faudrait que je me motive pour assister à d'autres concerts que les hommages à mes collègues défunts). 18/ Dernière soirée de notre abonnement au théâtre, cet acteur qui restitue magnifiquement les mots d'Antoine Leiris, les larmes qui coulent doucement. 19/ Marie de retour pour longtemps et cette jeune animatrice débutante qui va apporter un peu d'air dans notre calendrier. 20/ Un bon plat alsacien pour résister au gris. 21/ Ce retour aurait pu être très pénible, mais pouvoir aider un voyageur en perdition m'a fait voir les choses sous un côté plus positif. 22/ La neige jolie… et Marie enchantée de son premier jour de stage. 23/ Un joyeux moment avec les Spuntini qui inaugurent leur expo photos. 24/ Le trajet à pied vers la gare, en compagnie d'Aurore et dans la neige, passe plus vite. 25/ De temps en temps, L. prend le même train que moi : 10 minutes pour nous raconter les dernières nouvelles de nos jeunes, autrefois scolarisés et catéchisés ensemble. 26/ Par un samedi pluvieux (et chargé), préparer un gâteau en buvant un thé est réconfortant. 27/ Nous avons tellement apprécié le repas de dimanche dernier que nous recommençons (avec d'autres amis) : Baeckeoffe, puis invisible aux pommes et coulis de caramel au beurre salé. 28/ Le planning que j'ai proposé pour cette publication convient à mon éditeur, il ne me reste qu'à le tenir (mais j'ai compté large). 29/ En découvrant l'ampleur des normalisations de la bibliographie, je me suis un peu affolée ce matin mais j'en ai fait 15 % dans la journée… et à la fin, je lirai le danois ! 30/ Et revoilà la neige, avec le soleil en prime. 31/ Le peintre commence notre chambre avec 12 jours d'avance, nous sommes partis en voyage dans le salon et regardons notre film sous la couette à côté du feu de cheminée.

Posté par Agdel à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 janvier 2019

Bonheurs de décembre

Il m'a semblé si long, ce mois de décembre ! Bien rempli, bien fatigant, plein de pluie et de grisaille (pourtant il y a eu du soleil aussi, mais je l'ai oublié). Et les fêtes sont si vite passées… j'ai hâte de voir de nouveau les jours s'allonger ! 

10 décembre - 9

1/ Une fois par an, tout oublier pour aller au Stoffenspektakel avec mes copines (et voir que mes soucis sont vraiment dérisoires à côté des leurs). 2/ Shopping de Noël rapide et efficace avec Aurore. 3/ Comme j'ai de la chance, je passe sur doctolib alors qu'un rendez-vous s'est libéré chez la spécialiste en médecine physique que je dois consulter : un mois et demi de gagné ! 4/ L'école des parents propose un programme intéressant : Paul est plein d'enthousiasme à l'idée de rencontrer ce grand pédagogue et revient fort satisfait de la conférence. 5/ Il y a deux bonnes nouvelles : ce n'est pas grave et la récupération se fera à 100% (mais je n'en suis qu'au début, les douleurs et les blocages vont s'intensifier et aucun traitement ne peut hâter la guérison, qui prendra 12 à 18 mois). Et comme j'ai toujours de la chance, un nouveau RV s'est libéré la semaine prochaine pour une nouvelle séance de mésothérapie. 6/ J'aime poster de petites surprises. 7/ Mon appel à la lutte contre l'émigration des couverts a porté ses fruits ! Même le directeur est venu, solennellement, rapporter ses petites cuillères. 8/ Nous partons en formation avec nos compagnons pleins d'enthousiasme ! Quel contraste avec l'année dernière. 9/ Et après deux demi-journées intenses, nous revenons fiers d'eux ; le soir-même, ils entament les démarches administratives. 10/ Une répétition "particulière" de chants de Noël (avec flûtes, violon, guitares, clarinette, viole de gambe, vielle à roue, cornemuse et accordéon… particulière est bien le mot) où l'on s'aperçoit qu'accorder nos partitions serait préférable (les chants traditionnels ont des variantes parfois bien éloignées et ne parlons pas des tonalités) 11/ Un échange de SMS (longs et sans fautes d'orthographe) avec un jeune homme attentionné, tout au long de la journée, dont Aurore est le sujet principal. 12/ Avec Paul comme co-pilote et conseiller, les achats sont rondement menés, avec comme final la récupération de la voiture au garage en un temps record. 13/ Une joyeuse soirée au centre maternel, avec des efforts de part et d'autre (ce n'était pas gagné, cette affaire). 14/ Théâtre ce soir, à lire le programme trop vite, je pensais que c'était du Feydeau… mais La Perruche pourrrait lui être attribuée. 15/ Il pleut, il vente, il gèle, un temps idéal pour une raclette ! 16/ Journée dédiée aux scouts et à la Lumière de Bethléem, avec animation de la messe de 9h30 (merci Aurore pour son accompagnement solide à la guitare), animation par Aurore de la messe de 11h dans une autre église (j'ai entendu plein d'éloges en allant la chercher) et joyeuse célébration à 16h, avec tous les scouts réunis. 17/ Un peu paniquée par tout ce qui reste à faire d'ici Noël, j'établis un plan d'action pour ne rien oublier et avoir la satisfaction de barrer des item sur une liste. 18/ Soirée “emballage de cadeaux”, rondement menée avec l'aide de Paul. 19/ Suite à une discussion à table, nous regardons les vidéos datant de la naissance de Marie. Aurore est étonnée que nous comprenions ce que disait le petit Paul, à l'élocution pas encore très claire. Paul est indigné par la façon dont on manipulait les nouveaux-nés à cette époque (c'est vrai que ça manquait d'emmaillotage : Marie ne cesse de sursauter). 20/ Trouver, à mon retour du travail, la cuisine impeccablement rangée et nettoyée, l'aspirateur passé dans la maison : merci Paul (qui n'avait rien à se faire pardonner…) 21/ Une journée qui s'enchaînait bien, une excellente synchronisation à Orly, puis un grain de sable dans les rouages (gros, le grain) qui se résoud heureusement, après quelques angoisses. 22/ Premier repas de Noël, en famille, joyeuse ambiance entre cousins. 23/ Et nous voici arrivés à l'étape suivante, sans gilets jaunes cette fois, pour terminer la journée par notre traditionnel cinéma de Noël avec les cousins (les autres). 24/ Presque au pied levé, l'animation de la vigile de Noël dans une église inconnue, où notre expérience, la fiabilité de l'animateur et la bonne humeur des prêtres font merveille. 25/ Tous les ingrédients sont là pour passer une belle et joyeuse journée. 26/ Il fait beau et froid, l'idéal pour se remettre des trop courtes nuits par de grandes marches au soleil, en ville ou en bord de mer. 27/ Un goûter chez une cousine, un apéritif chez des amis, avant d'aller manger une boîte chaude chez d'autres amis… la fin d'année n'est pas très diététique. Le rire, ça compte comme sport ? 28/ Une mésaventure qui retarde notre retour de quelques heures, mais le dépanneur était très sympathique et les mécaniciens également. 29/ Oh, il restait des calissons ! 30/ Animation de messe avec nos filles, ça faisait longtemps (et l'assemblée apprécie). 31/ L'infiltration, ça ne fait pas mal, c'est juste insoutenable… mais le médecin m'a raconté une histoire drôle pour détourner mon attention ; et m'a promis un soulagement rapide. Maintenant, repos !

 

 

Posté par Agdel à 15:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 décembre 2018

Bonheurs de novembre

 Un joli mois de novembre, qui a commencé par des vacances et s'achève sur un rythme trépidant. Beaucoup d'activités pour les uns ou les autres et pas trop de microbes encore. Noël qui semble loin, pourtant il va falloir se mettre pour de bon aux préparatifs…

30 novembre - 1

1/ Nos amis nous ont pris hier soir nos paniers de fruits et légumes et nous invitent à déjeuner pour que nous les récupérions (et nous admirons au passage leur nouvelle cuisine). 2/ Jardinage, rangement, couture, bricolage, échographie, séances de travail en groupe dans les BU… tout le monde est bien occupé ! 3/ Nos compagnons ont un beau projet pour l'été prochain, nous leur souhaitons une pleine réussite ! 4/ Nous laissons Marie à la gare le cœur léger : elle est ravie de reprendre la fac, même si 7 semaines avant son retour, c'est long. 5/ Réveil 3h30, récupération de la copine, arrivée à Orly à 4h45, de retour dans mon lit à 5h30 sans aucun ratage (la journée va être longue, je ne me suis pas rendormie…), lycéens bien arrivés à Rome à 9h. 6/ La blogosphère réserve de belles surprises : merci pour les conseils ! 7/ Paul m'a préparé un joli repas, je n'ai qu'à me mettre les pieds sous la table au retour de l'aquagym. 8/ J'adopte définitivement le chou-fleur rôti au four, c'est tellement simple à préparer et délicieux. 9/ Soirée des parents scouts nouvelle formule, avec rétrospective des camps d'été : tout le monde est ravi et les compas ont établi des contacts précieux pour leurs extra-jobs, entre autres. 10/ Elle est revenue ! Et passe la soirée à nous raconter sa merveilleuse semaine à Rome. 11/ La pluie dehors, la cheminée dedans… et une soirée avec les pionniers-caravelles, chefs et parents. 12/ J'appelle, une fois de plus, ce numéro qui ne répond jamais et… ça décroche ! (mais combien de temps encore allons-nous attendre le remboursement promis ?) 13/ Et j'ai enfin une interlocutrice pour débloquer le problème de sécu de Marie (bon, ça commence mal : elle m'a promis de me mettre en copie du mail au service compétent et… je n'ai rien reçu)  14/ Notre nouveau facteur, qui fait sa tournée en courant, avec le sourire (et sans erreur), nous a déposé une jolie carte confectionnée à la main pour nous informer de son prochain passage pour les étrennes : en voilà un qui ne repartira pas les mains vides. 15/ Un bel hommage rendu à ce collègue qui nous a quittés il y a 20 ans : retrouvailles des anciens, anecdotes et beau concert. 16/ Deuxième soirée théatrale de la saison : Shakespeare, avec notre lycéenne. Je m'attendais à quelques longueurs, je ne me suis pas ennuyée une seconde (mais c'était sanglant !) 17/ Elle est encore plus occupée que moi ! 18/ Quel plaisir, ces fruits et légumes bien rangés dans le garage ! 19/ Ça y est, j'ai tout le nécessaire pour ce colis-surprise, reste à tout emballer. 20/ La première neige, même furtive, met tout le monde en joie. 21/ Une journée épuisante mais tellement efficace : deux grosses tâches annuelles effectuées, deux problèmes administratifs réglés, deux RV importants fixés et plein de sport. 22/ J'expédie à Marie un calendrier de l'avent fait-maison, un peu de réconfort chaque jour pour aider à passer les semaines avant les vacances. 23/ L'un de mes auteurs les plus sympathiques est venu exprès pour me rencontrer (de Suède… enfin, il avait un colloque à Paris), après un an d'échange de mails. J'aurais grand plaisir à retravailler avec lui si son prochain livre est accepté. 24/ Animation musicale dans la galerie-marchande : quelques personnes ont franchi la porte, certains sont allés jusqu'à une ou deux danses. Et soirée Voyage au bout de l'enfer avec Aurore (devinez son sujet de TPE ?) 25/ Par une journée aussi maussade, rien de tel qu'une tartiflette entre amis, suivie de quelques parties de belote (comment ça, bientôt la retraite ?) 26/ Et encore une répétition qui s'achève autour d'un verre et d'un gâteau. 27/ Une belle journée lumineuse, le prochain livre qui vient d'arriver dans ma boîte mail et un auteur (danois) qui semble avoir travaillé proprement. 28/ Dès qu'on commence à se connaître un peu mieux, on est tout de suite moins efficaces en réunion… mais l'ambiance est plus détendue. 29/ Mais pourquoi ai-je attendu tant d'années avant de faire des calissons ? C'est facile et délicieux. 30/ Après une fin d'après-midi compliquée (accident de train, donc débarquement – rapide, merci au conducteur – dans une autre gare et marche forcée pour arriver à l'heure chez le médecin, puis guidage par téléphone des différents membres de la famille, en vue de leurs rapatriements), un concert dynamique de Mes souliers sont rouges en compagnie d'Aurore et de son prince, où la musique nous incite à danser malgré la fatigue. Trois soirs à minuit dans la semaine, ça fait beaucoup !

Posté par Agdel à 21:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 novembre 2018

Bonheurs d'octobre

Un mois d'octobre très dense : pas mal de rendez-vous médicaux pour moi (j'ai bon espoir de récupérer l'usage complet de mon épaule droite dans quelques semaines) et pour Marie (impossible de trouver des médecins à Épinal, alors nous avons tout groupé durant ses vacances), des voyages, une météo qui a joué au yoyo les saisons, des fêtes, une lycéenne qui prend le rythme (intense) de première L avec enthousiasme, des étudiants qui voient leur année s'organiser, beaucoup de positif finalement, malgré la douleur en arrière-plan.

2 novembre - 1

1/ La complicité frère-sœur, bien utile pour calmer le jeu dans la tourmente lorsque j'ai été obligée de sévir, alors elle avait déjà assez de raisons de pleurer. 2/ Au moment de raccrocher mon caddie (sans l'avoir vidé) : un autre client m'interpelle « Si vous ne le voulez pas, je le prends ! », fou-rire sur le parking du supermarché. 3/ Optimisation du temps : Paul joue les chauffeurs et fait quelques achats pendant mon RV médical. 4/ Plein d'anciens collègues sont revenus pour cette petite fête de départ en retraite. 5/ Ce soleil est bien agréable. 6/ Puisque nous sommes 3 sur 4 à terminer à 16h le samedi, les week-ends sont bien raccourcis, mais cela nous permet de faire la route du Havre sans aucun bouchon, finalement… 7/ De bons moments en famille, les retrouvailles entre cousins sont toujours très attendues. 8/ Retour chez l'ostéopathe, qui poursuit son travail sur mon épaule. 9/ Notre nouveau directeur est tellement plus à l'écoute que l'ancien ! Ne pas être sur la défensive tout au long d'une réunion est apréciable. 10/ Après une nuit sans douleurs (la première depuis des semaines), une belle balade avec Paul pour profiter des arbres flamboyants. 11/ Petite satisfaction de la soirée : avoir enfin réussi à extraire cette écharde de mon pouce (les châtaignes se sont défendues). 12/ Reprise de nos sorties théâtrales : Edmond, une pièce rondement menée — la scène finale de Cyrano me fait toujours pleurer. 13/ Une nouvelle musicienne pour nous accompagner, même timidement (pour l'instant). 14/ Enfin, cette course a eu lieu, et sans dommage pour le coureur qui s'entraînait depuis des mois. 15/ Les premières clémentines de l'année. 16/ Je remets robe d'été et sandales, autant en profiter jusqu'au bout. 17/ L'aquagym me fait vraiment du bien. 18/ Marie a enfin reçu une réponse non-négative à ses demandes de stage, croisons les doigts pour la suite… 19/ Pause sandwiche-librairie avec Aurore, dont les yeux brillent quand je lui offre deux volumes des Belles-Lettres chez le bouquiniste.  20/ Marie est là ! Et il y avait longtemps que je n'avais pas participé à un jeu de nuit, c'était sympa (enfin, jusqu'à ce que Guillaume tombe et me montre son doigt qui avait doublé de volume). 21/ Après ce retour anticipé (au lever du jour, le Vexin est magnifique), ce passage à SOS mains (je pensais bien que la protection pour plâtre allait nous resservir un jour…), un après-midi consacré aux coings apporté par une collègue, un petit apéritif pour fêter la famille réunie. 22/ Trouver des rendez-vous pour une radio  et une échographie dans la semaine tient du miracle… qui a eu lieu : une annulation de dernière minute ! 23/ Alors que Marie voulait juste une paire de lunettes pour soulager ses yeux, l'opticien nous sort le grand jeu (digne d'un vendeur de cuisines), qui nous amuse bien. 24/ Allumer la cheminée pour la première fois et le feu prend tout de suite, sans remplir la maison de fumée. 25/ C'est oui pour le stage ! Avec un temps de trajet raisonnable (juste en face de l'école de Paul). Je vais récupérer ma grande fille pour 3 mois. 26/ Enfin, j'ai reçu ce beau livre, 8 mois après son envoi à l'impression, je commençais à désespérer. Et je me réjouis rencontrer bientôt son auteur avec qui ce fut un bonheur de travailler. 27/ Un joli mariage, simple, joyeux, original, à l'image des mariés. 28/ Un vol tranquille, un transfert aéroport/ville facile et rapide, ces vacances commencent bien ! 29/ La météo est meilleure que prévu et ces musées sont fabuleux. 30/ La visite de Charlottenburg, par cette journée presque estivale, est un enchantement. 31/ À part l'état de nos pieds et ce retour un peu cahotique, cette journée a été presque parfaite. 

Posté par Agdel à 17:28 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :