08 août 2017

J'ai testé pour vous #2

La box Kitchen Trotter.

À Noël, nous avons reçu quelques cadeaux gourmands emballés dans une fort belle boîte bien solide. Je me suis renseignée sur l'origine de celle-ci, j'ai recherché quelques avis et mi-juin, je me suis décidée à m'abonner pour quelques mois.

Envie d'élargir notre éventail culinaire (après deux ans de mercredis asiatiques), envie d'un peu de facilité aussi car choisir des recettes, trouver les ingrédients et les réaliser demande du temps, envie de voyager par le goût… Les destinations des mois précédents me faisaient rêver :

8 août - 6

 

Premier point à revoir : l'information. Lors de la commande, le coffret devait arriver vers le 15 du mois suivant. Le 10 juillet, je reçois un mail m'informant que mon colis est expédié, j'ai un petit espoir de pouvoir passer le chercher avant le 13, en fait, il ne sera disponible au relais-colis que le 21 juillet ! J'ai donc quelques craintes pour le prochain envoi, il risque d'arriver au relais le jour de notre départ en vacances et ne peut rester sur place qu'une semaine…

Enfin, je l'ai. Le coffret est toujours aussi beau !

8 août - 18 août - 2

Je l'ouvre et je suis un peu déçue : destination les États-Unis, pas très dépaysant, mais il en faut pour tous les goûts. À l'intérieur, un assortiments de produits, dont certains sont en vente dans mon hypermarché… le petit souvenir (souvent un objet pour la cuisine) est une city-map de New-York, bof.

8 août - 4

Voyons les recettes

8 août - 3

Autre point négatif, le menu est délirant : bouchées de poulet (style nuggets) en entrée, pain de viande en plat, cheesecake en dessert avec comme bonus, des hamburgers à la viande hachée ! Bon, c'était prévu de toutes façons, mais ces recettes nous feront plusieurs repas, au moins, nous aurons le temps d'attendre le mois prochain. Deux produits fournis ne correspondent à aucune recette : du pop-corn et du beurre de cacahuètes (mais le livret mentionne un blog culinaire aux recettes alléchantes qui devraient me permettre de l'utiliser sans problème) La composition de la préparation pour cheesecake me laisse perplexe… du sucre et de l'amidon, quelle complexité !

8 août - 5

En attendant d'être tous réunis, nous avons testé les nuggets de poulet, sauce miel-moutarde. Le sachet de brisures de pretzels (destiné à faire de la chapelure) était assez grand pour deux repas (même trois, à mon avis, si une petite souris ne l'avait pas terminé subrepticement…), la recette est impeccable, les bouchées sont parfaitement croustillantes, la sauce délicieuse ! Voilà une recette que je referai volontiers, sous réserve de trouver l'équivalent des pretzels miel-moutarde.

La suite sera pour la fin du mois… j'émets juste une réserve sur la recette du cheesecake qui ne préconise pas de moule à charnière, indispensable pourtant au démoulage.

Et bien sûr, j'attends avec impatience mon prochain kit, qui viendra forcément de l'autre bout du monde, d'un pays qui m'est totalement inconnu, j'espère ! (parce que la Chine ou le Japon, ce serait vraiment de la malchance)

 

 

Posté par Agdel à 14:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


05 mars 2016

Voyage en Chine

C'est une expédition que nous voulions faire depuis longtemps. En général, nous y allons en métro, à la fin d'une journée de balade à Paris quand nous en avons déjà plein les jambes ; et puis il va falloir porter tout ça, reprendre deux métros, le train, nos vélos pour finir… alors nous nous limitons à l'indispensable. Et notre magasin des Cinq continents est fort sympathique, mais le choix y est parfois un peu limité ; pour continuer nos explorations culinaires du mercredi soir, il nous faut un peu plus d'ingrédients.

Donc ce matin, nous avons pris la voiture et l'autoroute, nous sommes partis de bonne heure pour éviter la cohue… et voici notre butin !

5 mars1

Quelques repas chinois, vietnamiens, japonais, coréens en perspective : udon, chirashis ou bibimbaps, nouilles sautées, gyozas, bobuns… des produits dont j'ignorais totalement l'existence il y a quelques années et qui me semblent indispensables aujourd'hui (vinaigre de riz, huile de sésame, purée de piments, oignons frits, ciboule, mélange cinq-parfums, vermicelles de riz, sauce soja sucrée, pak choï…), quelques nouveautés pour des recettes que j'ai repérées : de la pâte miso, du kimschi coréen, de la pâte de crevettes, des haricots mungo. Je cherche encore parfois ces produits dans les rayons, mais je suis moins perdue devant de scentaines de produits inconnus (je n'ai pas encore franchi l'étape de la boucherie ou de la poissonnerie, quoique je trouve que la propreté du magasin a beaucoup gagné au fil des années ;  et je ne suis pas encore prête non plus à goûter les oreilles de porc grillées ou les œufs de cent ans)

Et mercredi prochain, c'est Paul qui cuisine, il a commandé du tofu et des champignons noirs…

Posté par Agdel à 19:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

09 octobre 2015

mercredi, c'est (pas raviolis) cuisine asiatique !

Il y a eu ce mercredi où j'ai acheté, par erreur*, des travers de porc, que j'ai préparés laqués aux cinq parfums avec du riz et un wok de légumes.

J'ai eu immédiatement une demande collective pour un Bò Bún. le mercredi suivant, donc (car ça prend du temps), je m'y suis attelée, avec mes aides-cuisiniers : l'un épluche et râpe les carottes, l'autre ébouillante les pousses de soja, un troisième coupe la salade… et après une certaine bousculade en cuisine, nous avons pu nous régaler.

Le mercredi suivant, j'ai opté pour un bibimbap coréen ; j'ai mixé cette recette avec celle au bœuf : riz brûlant, épinards, carottes, tomates, germes de soja, aubergines, saumon (cuit), salade. C'était absolument délicieux ! Je rêve d'essayer la version au saumon cru… seulement, à part Paul, ça ne tente personne, alors nous la ferons un midi, aux prochaines vacances (ah, je viens de réaliser que je ne prends pas de vacances à cette période… bon, on verra).

7 octobre1

Après ces voyages culinaires en Chine, au Viernam et en Corée, j'aurais bien fait un tour au Japon, mais une fois de plus, c'est le contenu de mes placards et de mon congélateur qui décidera du menu : retour au Vietnam, donc, avec le Phở bò, toujours une recette de Miss Tâm, une valeur sûre ! J'avoue que j'ai simplifié la préparation du bouillon de bœuf, n'ayant trouvé que du jarret ; mais il mijotait depuis la veille et était vraiment très parfumé (et sans glutamate, ni sel en excès)

7 octobre3

Forcément, il manque toujours l'un ou l'autre des ingrédients mais j'ai une petite boutique extraordinaire à portée de vélo, un magasin nommé Cinq continents où je trouve à coup sûr le produit chinois, japonais, vietnamien, thaï, africain, créole, turc… dont j'ai besoin. Incroyable, je vous dis ! Et pour un prix dérisoire, le plus souvent, avec les conseils et le sourire des vendeurs en prime.

Nos grands bols (20cm) viennent de cette boutique. Et la destination de la semaine prochaine ? Thaïlande ou Japon, je pense…

 

 

 

 

 

 

 * comment peut-on acheter des travers de porc par erreur ? Eh bien, quand mon hyper brade les barquettes de viande deux jours avant la date de péremption, que j'achète deux côtes de porc pour les manger le midi-même, pensant que la barquette au-dessous (la gratuite, donc), contient la même chose et que non, en fait (c'est la première fois que ça m'arrive)

 

Posté par Agdel à 18:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

26 janvier 2015

#52xMerci-4 : le goût

Le thème proposé par Frenchlily cette semaine est "Le goût". Ah, voilà quelque chose d'important pour moi, je suis gourmande, c'est certain ! Il m'est arrivé de perdre le goût durant plusieurs semaines, à une époque où j'étais souvent enrhumée, et j'ai été vraiment malheureuse. Il m'a fallu des mois pour retrouver la sensibilité de mes papilles.

Comme je travaille à temps partiel, je soigne les repas de tous les jours et m'attache à préparer chaque soir la plupart de nos repas. La cuisine industrielle, ce n'est pas pour nous. Nos repas se passent en famille, jamais les enfants n'ont mangé à part, même tout-petits, par conséquent ils aiment à peu près tout (même si chacun a quelques aliments préférés ou détestés : le céleri et le fenouil pour Paul, le citron et le saumon fumé pour Marie, le maïs pour Aurore). Nous aimons découvrir des recettes du monde entier (sauf probablement les insectes, le fromage corse, le hareng en conserve, là, je crois que nous trouverions nos limites). D'ailleurs, notre prochaine expérience sera la cuisine coréenne. Et nous aimons également cuisiner pour les amis, la famille ; les repas partagés, les discussions autour de la table sont un de nos grands bonheurs.

Ce dimanche, nous avons mangé la dernière galette des rois de l'année. Je l'avais préparée de A à Z, à commencer par la pâte pour laquelle j'ai testé une nouvelle recette : la pâte feuilletée inversée. Je ne l'ai pas trouvée facile du tout à préparer, le beurre à l'extérieur m'a causé quelques soucis pour les premiers tours de feuilletage. Mais le résultat était à la hauteur de mes efforts, un feuilletage croustillant, léger, aérien… pour la frangipane, j'ai suivi la recette de Bernard, rien à dire, c'était parfait (mais je ne ferais pas cela tous les jours !). Il faudra juste, une prochaine fois, que je soude mieux les deux disques de pâte car la garniture a fait une tentative d'évasion pendant la cuisson.

26 janvier1

(Et maintenant, régime ! Mais pas de menus tristes : crudités de toutes les couleurs, soupes variées, viandes légères, poissons, fruits de saison. Le plus dur sera de limiter les fromages et me passer de douceurs… et de préparer mon déjeuner tous les matins, parfois le temps court trop vite à mon goût)

Posté par Agdel à 19:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

20 janvier 2014

Alors, qui a gagné ?

Moi ! Oui, aujourd'hui, j'ai reçu une carte chance du Monopoly, vous savez, celle où est écrit "Erreur de la banque en votre faveur, vous recevez 10 000 francs". Je viens d'apprendre (par courrier, pas par un mail bourré de fôtes d'orthographe) que le Crédit logement nous doit des sous… ça alors ! Je ne me souviens pas en avoir entendu parler lors de la signature de notre prêt ! (heu, non, pas 10 000 euros, ni 10 000 francs, beaucoup, beaucoup moins, mais ça fait plaisir, ce genre de surprise, c'est si rare…)

Bon, revenons à nos moutons, ou plutôt à nos petits papiers.

20 janvier1

Alors, alors, la main innocente farfouille, elle attrappe un papier, elle le déplie…

20 janvier220 janvier320 janvier420 janvier5

(vous remarquerez que la main innoncente ronge toujours autant ses ongles… comment peut-elle jouer du violon dans ces conditions ? mystère…)

Ma chère Anne, j'attends ton adresse et les couleurs de ta cuisine (ou de ta future cuisine…)

 

Et dans la catégorie "rions un peu", j'ai testé une recette de cheese-cake clémentine-chocolat. La première fois, la crème, trop liquide, avait coulé hors du cercle (le fond n'était pas assez étanche), j'en avais partout, sur la table, au sol, un vrai carnage. Cette fois-ci, j'avais modifié la recette (biscuits secs + chocolat fondu plutôt que biscuits au chocolat et beurre), il était superbe, enfin, les deux premières minutes après le démoulage, parce qu'ensuite :

18 janvier1

(mais il était délicieux !)

 

Posté par Agdel à 17:36 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


31 décembre 2013

Plus que quelques minutes…

… avant l'arrivée de nos invités. La journée s'est passée dans l'effervescence des préparatifs de fête. Paul a reçu un cours de pâte à choux (j'ai décidé de leur apprendre bon nombre de recettes de base, à tour de rôle), j'ai cousu un dernier cadeau, nous avons répété une dernière fois pour le traditionnel Concert du nouvel an (ouille, l'altiste vient de se coincer le doigt dans une porte !), allumé un grand feu, les amuse-bouches sont prêts, le dessert également…

à l'année prochaine !

31 décembre01
31 décembre0231 décembre03

31 décembre0431 décembre05

31 décembre0631 décembre07

31 décembre0831 décembre09
31 décembre10

(et j'ai quelques soucis pour comprendre le dimensionnement des photos sur canalblog depuis quelques semaines)

Posté par Agdel à 19:17 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

03 mars 2013

Comment ça, Noël est passé ?

Il n'y a pas de saison pour faire des bredele, d'abord, et puis je vois encore de petits paquets de neige de ma fenêtre, dans les coins ombragés. Enfin, comme j'avais pas mal de blanc d'œufs au congélateur et que je suis en phase de vidage, quand j'ai vu cette recette, je me suis dit, allons-y  !

2 mars1

Mais parfois, chez moi, ça tourne assez vite à la cuisine expérimentale  ! J'ai pesé mes blancs et constaté que j'en avais 3 et pas 2… bon, eh bien je ferai une règle de trois, pas de problème. Mais quand même, 160  g de sucre pour 160  g de farine et le glaçage en plus, ça risque d'être beaucoup trop sucré à mon goût. Donc je vais multiplier les proportions par 1,5 sauf le sucre.

Ah, mais finalement, il faut un 3e blanc pour le glaçage, je vais donc en mettre 1/3 dans une coupelle, et je reviens aux proportions de base. Et là, ça se complique  : je n'ai plus de sucre glace, je mixe donc du sucre cristallisé à grande vitesse (eh oui, pas besoin de payer votre sucre glace 8  € ou plus le kg — faites le calcul – alors qu'on peut le faire soi-même avec un bon mixer), j'en renverse un peu à côté en le transvasant dans le bocal et je pèse mes 100  g de sucre, j'ajoute la cassonade, la cannelle, et 240  g de farine *. Là, je trouve que cette pâte est joliment sèche quand même, je n'ai pas encore mis la poudre d'amandes pourtant… mon sang mi-breton mi-normand se réveille  : bizarre, des biscuits sans beurre  ? J'ai dû oublier de copier une ligne des ingrédients. Je monte, essaie tant bien que mal de naviguer sur l'ordinateur qui rame tant qu'il peut vu qu'il est en phase de compression de vidéos pour faire de la place sur le disque…

Non, c'est ça pourtant, bon alors, la poudre d'amandes doit donner du moelleux  ? Je sors mon bocal  : ah, il n'y en a plus que 100  g, je croyais pourtant avoir des réserves. Mais j'ai un pot de crème d'amandes dans un tiroir, ça ne doit pas se conserver très longtemps, je vais en mettre 100  g, ça remplacera le beurre. J'ai bien peiné à mélanger mes ingrédients lorsque mon regard est tombé sur mon blanc d'œuf réservé pour le glaçage et que j'ai compris mon erreur  !

Moralité :
1. quand je change les proportions, je ferais bien de prendre 2 minutes pour réécrire les dosages
2. avant de me lancer dans une recette, je devrais vérifier que j'ai ce qu'il faut dans mes placards
3. je ne devrais pas me lancer dans une nouveauté quand je suis fatiguée (non, ce serait trop triste de manger toujours la même chose)

* Oui, vous remarquerez ma mémoire de poisson rouge  : j'ai mémorisé le premier changement (3 blancs au lieu de 2) mais le changement inverse ne s'est pas imprimé dans mon cerveau saturé !

Posté par Agdel à 19:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

11 janvier 2013

Une petite fête…

… comme ça, au milieu de la semaine, pour offrir ses cadeaux de Noël en retard à mon mari, je n'avais pas eu le temps de les coudre ni même de les acheter.

J'ai donc cousu deux caleçons avec le tissu qu'il avait choisi au Stoffenspektakel, j'ai trouvé plus facile d'en coudre deux simultanément ; quand j'en couds, en général une fois par an, je mets toujours un moment à retrouver les différentes étapes, notamment avec les coutures anglaises rabattues qui demandent quelque réflexion quand le tissu n'a pas d'endroit/envers. Patron maison sur mesure.

10 janvier110 janvier2

J'ai cuisiné aussi. Probablement influencée par l'émission Un dîner presque parfait vue tous les soirs des vacances – alors qu'en temps normal je ne regarde jamais autre chose que des films enregistrés – je me suis prise au jeu, tentée également par les superbes recettes publiées par Yummi magazine.

En amuse-bouches, une déclinaison sur le thème du roquefort : panna cotta (Yummi n°12), palets croustillants de risotto (Yummi n°12), mini-crumbles endives-poires (Yummi n°1) *

10 janvier3

En plat, une tarte fine de St-Jacques et topinambours, vinaigrette aux pignons (recette qui nous avait fait saliver sur l'autoroute le 23 décembre **) et une terrine de lentilles corail au lait de coco (Yummi n°12)

10 janvier4

En dessert, de simples disques pralinés croquants (mélange de pralinoise, de chocolat pâtissier et de corn flakes bien croustillants — en gros, des roses des sables plates !) avec une boule de sorbet aux poires maison et un peu de crème anglaise (pas maison). Après m'être bien creusé la tête pour savoir dans quoi j'allais mouler mes disques, n'ayant pas de petits cercles à pâtisser, j'ai trouvé le lendemain au bureau une pile de couvercles de boîtes de café qui ont été parfaits pour cet usage !

10 janvier5

 Et pour finir la soirée, une grande séance de vaisselle…

* Pour le crumble, la recette mélange juste de la chapelure, du parmesan et de la farine. J'ai ajouté pour ma part un peu de beurre, je ne voyais pas bien comment obtenir une pâte à crumble avec des ingrédients « secs ».

** Et nous avions bien raison : c'est un pur délice !

Posté par Agdel à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 juillet 2012

Un peu de cuisine…

ce soir : tarte tomates-mozzarella à fond brioché, et brioche au pavot pour finir la pâte

3 juillet23 juillet 1

Demain (parce que je suis passée au marché ce matin, mais que je n'ai pas assez de sucre)

3 juillet1Et à venir…

3 juillet 2

Gros colis surprise reçu hier de la part de ma sœur, pour nos anniversaires d'avril (oui, on est comme ça, nous, on fête plutôt les non-anniversaires !) Bon, eh bien je crois qu'il me restait un peu de place dans les nouveaux placards…

Posté par Agdel à 20:18 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

21 février 2012

Joyeux mardi gras !

Comme chaque année, nous ne mangeons ce soir que des desserts (la première fois, mon fils devait avoir 7 ans et avait du mal à croire qu'une pareille entorse aux règles alimentaires puisse être possible…) :

mousse au citron, crumble aux pommes, tarletettes poire-chocolat, gâteaux coulants au chocolat et spéculoos (la crème anglaise n'est pas maison)

21 février2 21 février1

Seule la plus petite a encore envie de se déguiser, les traditions se perdent !
Un authentique sari dont j'avais piqué les plis pour plus de facilité, lorsque la classe de la demoiselle travaillait sur l'Inde cela fait donc… 5 ans (à l'époque, il lui arrivait aux pieds)

Demain, nous partons en expédition à la recherche de tissu pour des robes "cabaret" pour un spectacle au collège, ma grande a des idées bien précises apparemment, pourvu qu'on trouve quelque chose !

Posté par Agdel à 19:30 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,