24 octobre 2018

Couleur d'automne

À force de voir partout vanter les mérites de la double-gaze, j'avais envie de coudre quelque chose dans ce tissu. Et puis j'avais un patron de chemisier à tester, pour lequel j'avais acheté exprès le dernier Ottobre femme. Aussi, lorsque je suis passée (trois fois !) avec Marie chez Self tissus à Épinal et que j'ai vu cet imprimé, je me suis laissée tenter.

Comme j'avais l'idée de transformer ce chemisier en blouse (= sans ouverture devant, en remplaçant la parementure par une patte de boutonnage), j'ai commencé par faire une toile et bien m'en a pris : un peu engoncée dans la taille 42, j'ai ajouté un centimètre de large au dos, baissé les pinces de poitrine (je devrais le faire systématiquement lors de la copie du patron), conservé la longueur des manches (c'est étonnant : j'ai de petits bras, les manches du commerce sont toujours trop longues pour moi, mais ce n'est jamais le cas avec Ottobre), modifié l'ouverture devant. En revanche, j'ai renoncé à mon idée de patte de boutonnage. Avec une encolure comme celle-ci, la patte doit être coupée en forme, en deux parties, et cousue avec beaucoup de précision, ce qui est totalement incompatible avec l'instabilité de la double-gaze et son épaisseur.

Le patron préconise un simple ourlet au long de la fente des manches, j'ai préféré faire une patte indéchirable, plus propre et plus facile à coudre, je trouve (Ottobre propose des pas-à-pas illustrés, bien pratiques). Pour le biais, j'ai dédoublé mon tissu : il suffit de couper le biais, écarter légèrement les deux épaisseurs et couper (ou tirer) un à un les petits fils qui relient les deux gazes entre elles. J'ai quand même trouvé le moyen de mettre le tissu à l'envers pour coudre l'une des fentes ! Vu la capacité  du tissu à s'effilocher, je n'ai pas décousu, ça reste très discret comme défaut.

24 octobre - 8

Je pensais à une couture rapide, mais entre les pinces, le col, les poignets, les boutonnières, mes bêtises (notamment une erreur qui m'a obligée à découdre les poignets, un vrai plaisir…), la recherche des boutons, le tout en veillant à ce que le tissu ne s'étire pas trop (le soutien des têtes de manche est indispensable), il m'a fallu quelques jours pour en venir à bout. Juste le temps que l'automne arrive, en fait…

24 octobre - 1

 Marie me trouve un peu figée… alors j'essaie de jouer les instagrameuses (raté)

24 octobre - 2

 L'entoilage du col et des parementures est un peu raide, j'espère qu'il sera un peu plus souple après lavage
(existe-t-il un entoilage plus léger que la Vlieseline H200 ?)

24 octobre - 6

Deux petites pinces en haut du dos apportent du confort sans élargir les épaules

24 octobre - 7

Pour une fois que je cousais mes boutons à la machine, l'un d'eux a bougé au mauvais moment ! (et j'en avais juste le compte, pas de chance)

24 octobre - 9

Parfait pour me fondre dans le paysage 

24 octobre - 424 octobre - 5

Maintenant, je dois trouver le gilet qui va bien parce qu'il fait un peu frisquet

24 octobre - 3

Patron du chemisier Hazelnut, Ottobre 5/2018 (le patron est prévu pour de la soie). Modifications : 1 cm plus large au dos, encolure légèrement plus échancrée, pas de fentes sur les côtés, poignets coupés sans marge de couture. 

 

 

Posté par Agdel à 16:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


03 septembre 2018

Une robe couleur de soleil

Pour ma princesse (qui vient de faire son premier baby-sitting et que les petits espéraient voir arriver en robe rose !), une robe sur-mesure : elle a choisi elle-même le tissu "un velours milleraies jaune moutarde", que nous avons trouvé (finalement, elle ne voyait pas tout à fait ce qu'était le jaune moutarde), le patron "une robe salopette, assez serrée en bas", les boutons, la longueur (j'ai rajouté subrepticement 1 cm). Elle s'est prêtée au collage du patron et à tous les essayages (le patron taille grand : pour ma Miss qui s'habille en 36-38, j'ai coupé un 34 sans valeurs de couture, qu'il m'a encore fallu reprendre un peu en largeur).

Le velours est un coupon Frou-Frou de 80 cm, il est vraiment très, très fin, j'espère qu'il ne s'usera pas trop vite et ne se déchirera pas aux points de tension. Le patron est un modèle gratuit Bernette. Les explications sont en allemand, mais on s'en passe très bien.

3 septembre - 2

 

J'ai remplacé la fermeture à glissière par deux boutons de chaque côté, et coupé les empiècements devant et dos en une seule pièce, mais si j'avais utilisé du jean, j'aurais fait les surpiqûres.

3 septembre - 33 septembre - 4

Et comme ce n'est pas parce que l'on entre en première que l'on ne prépare pas avec soin sa tenue de rentrée, voici le choix de ma lycéenne :

3 septembre - 1

(avec des chaussures, quand même !)  

Posté par Agdel à 14:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

25 février 2018

Une nouvelle trousse

L'objectif de ma semaine de vacances est : une couture par jour (ou presque). Défi relevé aujourd'hui avec cette trousse que j'avais en projet depuis longtemps, pour les marqueurs de Marie. J'ai plus ou moins suivi ce tutoriel, en adaptant les dimensions du patron à mes besoins. J'ai corsé la difficulté en utilisant la si jolie toile enduite trouvée à l'Aiguille en fête.

25 février - 6

L'avantage de cette trousse est qu'elle tient debout et qu'elle peut, une fois ouverte, servir de pot à crayons. Pour rigidifier la partie basse du "pot", j'ai utilisé du Decovil (et la doublure est entoilée, en plus, de Vlieseline H630)

25 février - 5

Ainsi, Marie n'aura pas de difficulté à trouver tout de suite le marqueur dont elle a besoin.

25 février - 225 février - 3

J'ai laissé un peu de marge car elle doit encore acheter quelques nuances de vert

25 février - 4

Le fond contrastant est une erreur ! J'ai mis la pièce à l'envers, mais finalement c'est plus joli ainsi (…dit celle qui n'avait aucune envie de découdre, tant elle en a bavé avec les épaisseurs)

25 février - 1

Et j'aimerais bien savoir comment la créatrice du tuto a piqué la languette au bout de la fermeture sans casser l'aiguille dans les mailles moulées…

25 février - 7

 

 

Posté par Agdel à 18:28 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 janvier 2018

Deux petits coupons…

Au Stoffenspektakel, il y a un stand de tissus irrésistible : des coupons de 50 cm tous plus beaux les uns que les autres, en coton de très belle qualité (et des enduits, de l'éponge, du jersey…). J'en ai souvent acheté pour mes plaids bébé, mais lorsque j'ai découvert en mars dernier qu'il ne fallait que 50 cm pour couper un caleçon (pourquoi ai-je toujours pensé qu'il fallait 60 cm ?), je me suis promis de faire provision de jolis motifs en coton tout doux. En voici deux terminés, à force de coudre ce modèle j'arrive à tout boucler en moins de 2h, même si les finitions de la patte de boutonnage ne sont pas encore parfaites à tous les coups (ça se joue à deux millimètres).

19 janvier - 1

19 janvier - 219 janvier - 3

 

Pour le beige, j'ai utilisé les deux jolis boutons de rechange fournis avec un vêtement de bébé, autant dire qu'ils étaient depuis longtemps dans mon tiroir !

 

19 janvier - 419 janvier - 5

Et bonne surprise : ils ne se froissent presque pas au lavage ! 

 

 

Posté par Agdel à 07:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 juillet 2016

Coutures estivales

Contrairement à son père, Aurore a tout de suite a-do-ré le tissu ananas, au point de soupirer à chaque fois que je lui disais qu'il était destiné à une chemise. Et puis elle m'a demandé si je pouvais lui coudre un pyja-short avec les chutes. Après moults essais de placement, j'ai réussi à optimiser au mieux ma petite chute !

17 juillet1

Et autre demande de la demoiselle : un étui pour ses lunettes de soleil, pas trop rigide ni trop souple. L'occasion de tester un e-book que j'avais en stock. Je n'avais pas les bons matériaux sous la main : feutre et tissu enduit pour la doublure, donc j'ai fait avec un lainage épais et un coton en surjetant les pièces avant de les coudre et j'ai entoilé mon lainage avec du décovil. Le résultat est moins net que sur le modèle, mais la tenue est parfaite. Je pourrai réduire légèrement les dimensions une prochaine fois.

17 juillet217 juillet3

 

Posté par Agdel à 21:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


22 juin 2016

Pour faire venir le soleil

Un tissu ananas acheté à l'AEF sur le stand des Tissus du Chien vert, assorti à celui-ci (et pour la première fois, j'aurai cousu tous les tissus achetés en février avant l'été… enfin, il m'en reste un, mais il est déjà coupé, ça ne devrait plus tarder, donc), une chemise coupée début avril, et puis le temps a fait son œuvre… j'ai même une épingle qui a rouillé, m'obligeant à laver les poignets avant de les coudre !

Toujours le patron de Casual wear, revu et corrigé par mes soins ; cette fois, j'ai également modifié la forme de la poche (aucune chemise du commerce n'a de poche carrée) et des poignets (pareil…), je pense donc que je tiens le patron parfait !

22 juin422 juin3

Le pied de col et les fentes de boutonnage ne me font plus peur, désormais.

22 juin222 juin6

J'ai presque réussi le raccord central (à mon insu, je vous rassure…)

22 juin5

Et ça marche : l'été est arrivé par ici ! (enfin, l'été était là ce matin, mais il re-pleut déjà à cette heure… c'est désespérant, sauf pour les limaces qui s'en donnent à cœur joie et ravagent mes plantations).

22 juin1

(oui, je sais, il faudrait lasurer les volets. On va attendre que le bois sèche, déjà…)

 

Posté par Agdel à 18:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 avril 2015

10 du 10 : voyez-vous du jaune ?

J'habite à Waterford nous propose ce mois-ci de chercher le jaune autour de nous… pas facile, me suis-je dit tout d'abord, en songeant aux difficultés que j'ai eu à trouver du tissu ou un vêtement jaune lorsque j'en ai eu besoin ; à part les forsythias…

… et puis, au fil de ma journée, j'en ai trouvé plein !

Au lever, séance d'étendage de chaussettes (je n'aime pas ça) et parmi elles, cette paire de chaussettes bien larges offertes par une compagnie aérienne, qui logent habituellement dans ma table de chevet, pour les soirs où j'ai trop froid aux pieds pour m'endormir.

10 avril1

Je passe devant le collège d'Aurore, oh, le toit est jaune !

10 avril2

Je poste les conventions de stage de Marie, voilà une affaire rondement menée (oublions que je vais passer 1h chaque matin dans la voiture pendant 5 semaines, en plus de mon trajet domicile-travail habituel)

10 avril3

À peine arrivée, je regarde mes boîtes à archives pour y chercher du jaune… tiens, mais c'est justement le dossier sur lequel nous devions absolument travailler hier, mais le temps a filé trop vite… j'attends donc le collègue concerné… qui sera pris par diverses tâches toute la journée, une fois encore, la boîte est donc restée un jour de plus sur l'étagère !

10 avril4

Ce midi, je vais déjeuner au parc, il fait trop beau pour rester enfermée ! Les plates-bandes des contre-allées sont désormais des zones non fauchées, où pâquerettes et pissenlits peuvent pousser librement, en plus des jonquilles plantées au milieu.

10 avril5

À l'entrée du parc, ce parterre m'attend !

10 avril6

Et plus loin, un jeune magniola jaune (je ne savais même pas que ça existait)

10 avril10

Je me suis préparé un pique-nique dans le thème de la journée : salade poulet-haricots-poivron et comme dessert, ananas-fraises

10 avril7

Il est temps de reprendre le train ; quelques touches de couleur jaune dans la gare :
la borne d'appel d'urgence, l'affiche de la Cité des sciences et les bacs à sable — les voyez-vous ?

10 avril8

Paul se replonge dans son enfance : il prépare des jeux pour une colonie de vacances
sur le thème des Drôles de petites bêtes, des livres que nous avons tant lus et relus.

10 avril9

 

 

Posté par Agdel à 19:06 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

15 juin 2014

Reducto corybante !

J'ai fait usage de ma baguette magique pour mettre le corsage d'Aurore à la bonne taille :

 

 

 

 

 

 

 

 

Ah, évidemment, ce n'est pas un sort que l'on peut réussir en quelques secondes : deux bonnes heures pour découdre la taille, la fermeture et le volant et autant de temps pour couper un nouveau haut et l'assembler. J'en ai profité pour ajouter le motif orange sur le devant.

14 juin114 juin2

Vous aurez sans doute remarqué qu'elle porte une attelle à la main droite, résultat d'une collision malheureuse avec un camarade en EPS. Après avoir déjeuné deux fois dans une salle d'attente de la clinique cette semaine, passé près d'une heure sur le fauteuil de ma dentiste, à discuter avec elle pendant qu'elle ajustait ma couronne toute neuve (au bout de trois mois, je peux enfin manger normalement !), fait le taxi pour Marie (et l'une de ses copines) en raison des grèves de trains le jour de l'examen (et les prévisions à venir sont bien pires), récupéré Marie victime une petite insolation (TP de plantation en plein soleil, les profs sont joueurs, peut-être avaient-ils parié sur le nombre d'élèves qu'ils perdraient ce jour-là ?), je me suis dit que tous ces soucis étaient de peu d'importance et que la vie est belle car…

Paul est déplâtré ! Il va pouvoir passer le bac normalement (au grand soulagement de la responsable de la vie scolaire, que je vais pouvoir bien remercier de toutes ses démarches cette semaine afin de lui obtenir un sécrétariat pour les épreuves)

Posté par Agdel à 11:59 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 juin 2014

P'tit défi du 7 : Harry Potter

Le thème du mois chez Casa m'est bien connu, cette fois ! J'ai lu les romans dès qu'ils sont sortis en poche (j'étais enceinte d'Aurore et le tome 4 m'a aidée à patienter pendant les deux jours de travail), nous avons vu tous les films, en DVD au au cinéma… mais malgré tout, j'ai dû me creuser la cervelle pour ce défi car, si vous vous souvenez bien, j'avais déjà pas mal donné dans la couture de capes et robes de sorciers et de hiboux.

Mes filles m'ont suggéré de coudre la robe de bal d'Hermione dans le tome 4 (nous avons pu admirer la vraie lors de notre visite aux studios Warner)… Heu, non, je passe mon tour !

 

 

 

 

 

Mais dans le même genre d'idée, j'ai trouvé celle-ci, plus portable au quotidien

Luna

et j'ai pensé combler du même coup une grave lacune, repérée lors du défi Moi, moche et méchant : ma pénurie de coutures en jaune !

Bon, déjà, trouver du tissu jaune relève du parcours du combattant. J'ai fini par prendre un crêpon orange chez Butinette, puis le même en blanc pour le teindre… déception à l'arrivée du colis : le blanc n'était pas du tout crêponné ! C'est très rare que je sois déçue par Butinette, ils m'ont d'ailleurs proposé de me rembourser, mais ça ne m'aurait pas avancée du tout… que commander à la place ? Alors j'ai repassé le orange pour le rendre plus lisse. Pour la teinture jaune, ça n'était pas simple non plus : en hypermarché, du noir, bleu marine, bordeaux, marron. J'ai appelé quelques drogueries des environs… toujours pas de jaune (c'est à se demander où Idéal écoule sa marchandise). Et puis j'ai trouvé ce site * : 31 couleurs, des frais de livraison modiques… 6 jours plus tard (à cause de la Poste – dommage qu'on ne puisse pas choisir la livraison par hibou), j'avais ma potion teinture. J'ai plongé le tissu blanc dans mon chaudron, touillé pendant les 40 minutes de cuisson pour obtenir un beau jaune d'or, bien uniforme, un vrai rayon de soleil !
Quant à la fermeture, je n'en avais évidemment pas de jaune en stock, mon magasin habituel n'a que les coloris les plus courants, je suis donc allée dans une mercerie bien achalandée, mais aux tarifs prohibitifs : 5,50 € la fermeture nylon de 30 cm ! Je sais pourquoi je n'y entre qu'en cas d'extrême nécessité.

J'ai pris le haut d'une robe et le bas d'une autre dans le livre Otona no couture one piece smoke blouse, j'ai coupé, froncé, cousu, coupé, froncé, cousu… pour une fois, pas de mauvaise surprise, pas de retouches à prévoir **, pas de grosse bêtise, pas de rébellion de machine, personne ne m'avait jeté de sort… et voici ma Luna Lovegood à moi !

7 juin17 juin3

(un peu gênée par ses lunettes au travers desquelles elle ne voit rien !) Les lorgnospectres ont été fabriqués grâce à ce site.

* Message personnel : Monsieur l'Administrateur du site de Teinture textile, je sais que vous savez que j'ai mis des liens vers votre site, alors si jamais vous souhaitez m'envoyer un bon de réduction, ne vous gênez surtout pas, j'en ferai bon usage !

** C'est ce que je croyais, mais finalement, le haut est beaucoup trop large, je vais donc le refaire entièrement pour qu'elle puisse la porter de manière moins… indécente !

 7 juin2

Plein d'autres participations chez Casa pour ce défi, entre autres les boucles d'oreilles de Luna chez Gloewen.

 

Posté par Agdel à 09:50 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 octobre 2012

P'tit défi du 7 : Chantal Thomass

coques-iphone-chantal-thomass8-chantal-thomass

Vous pensez : dentelle noire et rose, corsets… mais non, pas du tout, voici ce que nous demande cette coquine de Casa :

« Bon, alors là, je crois que vous me voyez venir comme le loup blanc... ;) Et puis, je ris sous cape à l'avance derrière mon clavier... Allez, je me lance, pour le prochain ptit défi d'octobre, nous aussi nous allons contribuer à la liberté de la femme, nous aussi nous allons oser, puisque le thème est : la petite culotte!!! Vraiment, j'aimerais voir vos têtes à l'annonce du thème de ce ptit défi! ; ) Il me semble que cela peut être simple, amusant, et surtout que cela risque d'être la seule et unique fois où on vous demande ce genre de chose! ; ) »

Alors, je me suis lancée à mon tour, pas pour moi, pour ma plus petite… comme j'avais des chutes de jersey Hilco (qui fabrique pour Petit Bateau, paraît-il), j'ai vu une occasion de les utiliser. Et puis j'ai fait une découverte accablante : ma fille porte encore des petites culottes en 3 ans, si, si ! Et elle en manque cruellement, en plus ;  enfin, en principe, elle en avait un stock largement suffisant pour tenir un siège (en juillet dernier, du moins), mais il faut croire que les culottes ont décidé de se cacher avec les chaussettes orphelines : plus de culotte dans le tiroir, 2 ou 3 dans le panier du linge propre, 4 ou 5 dans le linge sale… mystère !) *

7 octobre3

Et puis, comme je ne peux pas envisager de P'tit défi sans broderie, je me suis fait un p'tit sac pour ranger ma lingerie, dans l'esprit Chantal Thomass : appliqué de voile rose et de dentelle noire, broderie de je ne sais où…

7 octobre17 octobre2

Et là, je réalise que je viens de fêter mon anniversaire de défis, puisque le premier auquel j'ai participé était le p'tit défi froufrous. Un seul défi manqué : Jean-Paul Gaultier en janvier… et que va nous réserver Casa le mois prochain ?

* Je vais passer (encore) pour une mère indigne, mais ma gestion du linge familial se résume à laver le linge trouvé dans le bac à linge sale, le sécher, le repasser si besoin, le plier et le remettre dans le panier de son propriétaire. Pas question de chercher sous les lits, dans le garage (si, si, je vous assure, il y a une colonie de chaussettes et de gilets, là-bas) ou d'aller ranger les vêtements dans les placards. Je râle juste un bon coup quand le panier à linge, presque vide une heure avant, déborde subitement après un "rangement" de chambres. Et les chaussettes seules vont dans une caisse où le courageux du moment cherchera à les apparier (ce qui est rarissime)

Posté par Agdel à 07:28 - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,