23 décembre 2017

Il était cinq fois Noël : musique

149-revolution

Comme l'an dernier, des Noëls traditionnels, mais pour orgue cette fois. J'avais une raison particulière pour écouter cet album, je ne suis pas spécialement amatrice de musique pour orgue mais sa sonorité s'accorde bien avec les chants de Noël. Mes morceaux préférés :

3 : thème et variations de Daquin

10 : Noël suisse un peu mélancolique

19 : Venez divin Messie

20 : Or dites-nous Marie

21 : Votre bonté, un grand classique des fins de messes de minuit (enfin, minuit… c'est plutôt 19h30 désormais)

Posté par Agdel à 10:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


02 février 2016

J'ai mis ma cape…

… de SuperMaman pour affronter ce lundi ! Après une matinée de travail sans chauffage ni réseau (pas commode), une pause du midi passée sur le fauteuil du dentiste, un après-midi plus efficace, je suis rentrée vers 16h40 à la maison, grâce à mon temps partiel (ne m'enviez pas trop, si vous voyiez ma fiche de paie, vous pleureriez). C'est là que la deuxième journée a commencé :

16h45 : après m'être battue avec une serrure récalcitrante, je me précipite dans la cuisine, pour alimenter la machine à pain, préparer un goûter pour Marie et emballer le pique-nique des filles.

17h03 : je saute dans la voiture, je dois récupérer Marie afin qu'elle soit à l'heure à la répétition de l'orchestre qui débute 1/2h plus tôt que d'ordinaire (le chef avait dit : « mais si, tu peux arriver à l'heure, je suis sûr que ta maman va se plier en quatre pour ça »)

17h09 : le feu du bout de la rue passe enfin au vert (j'ai l'impression que le rouge est de plus en plus long)

17h23 : j'ai traversé péniblement deux zones d'activités, je touche au but ; mon téléphone sonne au feu rouge, je décroche pour dire à Marie que j'arrive… ah non, c'est Aurore, paniquée, la serrure s'est bloquée de nouveau, le voisin qui avait les clés de devant ne les a plus (elles sont chez un autre voisin, absent), je l'informe rapidement que Paul est à la maison (mouais, sauf qu'il est sur skype avec son casque sur les oreilles) et lâche mon téléphone : le feu est passé au vert.

17h27 : Dring ! Cette fois, c'est Marie… j'arrive !

17h29 : Aurore rappelle de la maison, elle est en larmes, la pauvre ! (elle aussi répète à 18h)

17h30 : ils ont ouvert une autoroute près de l'école ? La petite impasse est bondée, je dois laisser passer 25 voitures avant de pouvoir faire demi-tour.

17h35 : Bip, bip ! C'est l'alarme du GPL. Je passe à l'essence.

17h40 : ça roule mal ; je réalise que j'ai oublié le violoncelle à la maison (un léger détour à prévoir)

17h51 : je me gare devant la maison, Marie file chercher son violoncelle. C'est l'heure de sortie des bureaux, ça va être chaud dans les ronds-points.

17h59 et 50s : Marie descend devant l'école de musique

18h12 : je suis de retour. Je vide la moitié de la bombe de dégripant dans la serrure, avant de m'attaquer au dîner, puis au pliage du linge, puis à la commande de nouveaux joints pour la plaque de cuisson. C'est ce dernier point qui me prendra le plus de temps… au final, je ne sais pas si j'ai payé mais il n'y a pas de commande enregistrée. Bon, on verra demain.

20h30 : ça y est, la course est terminée, nous sommes tranquillement installés dans nos fauteuils, la salle est comble, le concert va commencer

 1 février1

(bon, forcément, après, on a un peu discuté avec les amis, les professeurs, et les filles ont eu du mal
à se calmer pour dormir, donc ce matin, il y avait de petits yeux et des maux de tête, mais c'était
drôlement chouette — et je peux témoigner qu'il y a eu beaucoup de boulot avec le métronome
et quelques larmes pour arriver à ce résultat)

 

Posté par Agdel à 13:20 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

05 juillet 2015

Un avant-goût de vacances

La notion de "début des vacances" est devenue très vague… entre Paul qui avait terminé les cours le 13 février, a mis fin (pour cette année) à sa carrière d'animateur le 30 juin et commence à soupirer après la rentrée qui lui semble encore si loin, Aurore qui a prolongé son année de cinquième par un bref séjour en Allemagne, puis fini par une journée intensive à l'école de musique et Marie en stage jusqu'à vendredi soir (ou peut-être mercredi, elle ne sait pas trop), la canicule qui s'est invitée en juin et nous donne presque l'impression d'être revenus en août 2003… les vacances me semblent à la fois lointaines et proches (ça dépend si je songe aux jours de travail qui restent ou aux bagages à préparer). Cette année, nous n'avons pas loué de gite, échaudés par notre expérience de l'an dernier, nous avons préféré attendre les dates définitives et les lieux des camps scouts : du 19 au 31 juillet en Savoie pour Aurore, du 2 au 16 août à Gap pour Marie, des dates de congés modifiées tardivement par l'entreprise de Guillaume… eh bien voilà, notre été sera fait de petites escapades.

5 juillet25 juillet3

Alors prenons donc un vendredi de congé, pour coudre et bricoler un peu avant de prendre la route à deux et partir, pas loin (mais pas seuls sur la route, hélas), découvrir une très agréable chambre d'hôtes (sauf qu'à réserver en avril, nous n'avions pas prêté attention à la piscine… j'ai bien regretté de ne pas avoir de maillot après 1h30 de route par 39°C), franchir les portes du Domaine et entrer dans un autre monde (où les bornes kilométriques sont vertes et où le château semble sorti tout droit d'un conte de Perrault), s'installer sous une gigantesque tente pour profiter d'un spectacle enchanteur (comme chaque fois que nous avos l'occasion d'entendre cet ensemble*), plaindre les danseurs et musiciens si chaudement couverts, alors que je dégouline en débardeur et petite jupe, admirer les chemineés sous un ciel bleu marine, rêver d'un petit plouf dans la piscine à minuit (il n'y aura plus personne… mais déception : la piscine est couverte), se contenter d'une douche froide avant de s'allonger dans un lit de princesse, être réveillés par les aras et les perruches, prendre un petit déjeuner somptueux, passer se ravitailler en vins de Loire, pique-niquer sur une aire d'autoroute (le seul bémol du voyage) avant de retrouver la maison et les filles, bien avancer le toit de l'abri à bois, commencer à préparer un mariage, passer une très bonne journée avec de bons amis, un agréable moment que l'averse du midi ne viendra même pas gâcher.

5 juillet45 juillet5

5 juillet65 juillet1

Et c'est reparti pour une semaine de labeur, avant la prochaine escapade estivale !

 

*Je garde un souvenir ému du Jardin des délices, en 2000 ; cette rencontre de deux mondes, deux cultures était fabuleuse !

Posté par Agdel à 18:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 avril 2015

#52xMerci—14

Je rattrape peu à peu mon retard… le thème de la semaine passée était l'ouïe, j'ai eu le temps de prendre la photo, mais pas de la publier. Parce que vendredi, j'ai vite-vite fini de préparer la maison pour accueillir une machue ! Oui, ce week-end, nous recevions les Machus du Havre, que nous avions déjà rencontrés . Au programme : stage de danses normandes samedi après-midi, auberge espagnole puis bal le soir. On y ajoute : conduire Marie à 8h30 à l'école pour une journée de permanence, cours de viole à 9h15, consort de violes à 10h45, pendant que Marichéri va chez le poissonnier, conduit Aurore à l'aumônerie et cuisine et que Paul est en conseil de groupe de scouts. Récupérer notre Machue au lieu de rendez-vous à midi, récupérer Aurore à 12h30, manger, puis répétition de l'ensemble baroque à 14h. Aller chercher Marie puis la conduire sur son lieu de week-end scouts (dans la campagne lointaine), préparer rapidement un plat pour l'auberge espagnole, conduire Aurore à une soirée crêpes, se mettre en tenue pour le bal. Aller retrouver Calibeurdains et Machus, manger, danser, aller chercher Aurore à 22h, prendre le violon et jouer jusqu'à près de minuit… avant que la voiture ne redevienne citrouille, ranger micros et câbles, puis rentrer dormir un peu. Voilà, c'est ça aussi, la musique !

Bon, mais l'ouïe dans tout ça ? J'ai légèrement détourné le sujet et vais vous parler de l'oreille musicale, que nous avons visiblement transmise à nos filles (enfin, Paul aussi, s'il avait voulu…). Après une période de laisser-aller où elles ne travaillaient plus guère, les filles sont de nouveau dans une période d'intense activité musicale, Marie prépare son examen de fin de cycle, Aurore jouera mercredi une Fantaisie russe qui l'enthousiasme franchement et lui a fait faire de gros progrès (pas au point que je mette une vidéo sur le net, cependant, je suis sympa, je vous permets d'écouter une version – presque – exempte de fausses notes)

14 avril1

Un grand merci aux professeurs de mes filles, si patients et exigeants à la fois !

Posté par Agdel à 08:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

09 septembre 2014

Quelques heures de vacances en plus

Fête de la Mer 2014

Ce week-end, donc, c'était la Fête de la mer au Havre. À l'origine une fête de pêcheurs et une kermesse instaurées par le maire Pierre Courant pour venir en aide aux familles des hommes disparus en mer, c'est aujourd'hui une grande animation dans tout le quartier Saint-François : présentation des métiers de la mer, baptêmes de plongée, brocantelle maritime, marché des peintres, déguisements, défilés de bagads, fanfares… plusieurs musées étaient également gratuits, dont la Maison de l'Armateur (une merveille) et l'hôtel Dubocage de Bléville (ouvert depuis peu de temps, nous n'avons pas encore trouvé l'occasion de le visiter).

7 septembre17 septembre27 septembre3
Un manège poétique, formé d'un bric-à-brac d'objets anciens

Nous étions conviés, avec notre groupe de musique folk, à jouer devant un restaurant ; notre chef avait prévu un programme varié : provinces françaises, danses du monde, musique irlandaise, danses bretonnes… c'est la première fois que les partitions ne rentrent pas toutes dans mon lutin de 80 pages ! C'est aussi la première fois, je crois, que nous arrivons à jouer tout le programme, nous avons même repris plusieurs fois certaines parties. J'y ai gagné de fortes douleurs aux épaules et une ampoule au bout du doigt (voilà ce que c'est de ne pas sortir le violon de tout l'été : la corne disparaît !)

Le temps, comme souvent à la rentrée, était radieux, j'ai presque regretté de ne pas avoir emporté la crème solaire. Nous avons réussi à nous échapper deux heures pour aller à la plage et nous baigner (eh oui, j'avais pris les maillots !). À 23 heures, un petit gilet supplémentaire a suffi pour profiter du magnifique feu d'artifice, tiré juste en face de notre terrasse. Seule ombre au tableau : d'autres restaurants avaient eu la même idée et les deux guitaristes-chanteurs espagnols installés juste à côté nous faisaient une concurrence… assourdissante !

calib2

Dimanche, Dame Brunehilde nous a fait l'honneur de sa visite, accompagnée du Sieur Ronchounet (qui n'est pas ronchounet du tout). Nous avons pu papoter entre deux danses et elle m'a envoyé de belles photos, merci !

calib1

Le retour a été un peu laborieux, entre ceux qui avaient passé le dimanche à Deauville et les jeux équestres mondiaux à Caen et au Haras du Pin, nous n'étions pas tout seuls sur la route ! Mais Paul a pu faire avancer son compteur kilométrique…

Maintenant, les choses sérieuses commencent : reprise de l'école de musique demain, des scouts dimanche, les semaines vont s'alourdir. Vivement les prochaines vacances !

Posté par Agdel à 19:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


03 juillet 2013

Fin d'année

Chaque mois de juin est l'occasion de se creuser la tête. Mais que vais-je bien pouvoir offrir aux professeurs ? Cette année, j'ai refait une trousse comme celle offerte au professeur de violoncelle il y a deux ans, pour le professeur d'alto cette fois, avec les accessoires indispensables au chef d'orchestre à cordes :

2 juillet12 juillet2

 des crayons, car les élèves en ont rarement un au moment de noter doigtés et coups d'archet

2 juillet3

une gomme et un taille-crayon (car le crayon tombe souvent du pupitre)

2 juillet6

des pinces à linge pour les concerts dans les courants d'air
(plus fréquents qu'on ne pense)

2 juillet5

de la colophane, pour avoir plus de son

2 juillet4

C'est beau, une colophane neuve ! Dès qu'on y passe un archet, elle perd sa transparence et son brillant. Il s'agit d'un bloc de résine dont la poudre permet au crin de l'archet de faire vibrer la corde (les danseurs classiques utilisent également cette poudre pour ne pas glisser au sol). Un archet neuf ne produit pas le moindre son s'il n'a pas été frotté de colophane, opération à renouveler au moins 3 fois par semaine, souvent négligée par les élèves…

2 juillet7Une petite devinette : la mèche de l'archet est en crin,
mais savez-vous si c'est du crin de cheval ou de jument ?

 

 

Concert à 17h, suivi d'un goûter

Audition avec piano à 20h, suivie d'un buffet…

Un fin d'année à la Beethoven !

 

 

 

 

 

 

Posté par Agdel à 13:05 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

27 juin 2012

Adieu Monsieur le professeur

Non, on ne chantera pas cette chanson, elle est trop triste ! Ma grande était déjà suffisamment abattue mercredi dernier, lorsqu'elle a appris que son professeur de violoncelle, qui la guide depuis 7 ans, avec une infinie patience parfois, quitte l'école de musique, ayant enfin obtenu un poste à plein temps près de chez lui, et en conservatoire régional en plus *. Il fallait trouver une idée de cadeau et Marie voulait participer à la réalisation… j'ai eu l'inspiration en flânant dans une papeterie. Un coup de fil au magasin de musique pour avoir les dimensions des blocs de papier à musique, afin de couper et broder au plus vite, et couture hier soir après avoir acheté le fameux bloc. Voilà un cadeau utile, car le professeur compose également des pièces pour 2 à… 18 violoncelles (et même, dernièrement, un morceau à 4 mains sur un seul instrument) !

27 juin127 juin2

Et pour le moral : un bouquet de bonbons, évidemment ! J'ai sorti les papiers de soie que je conserve précieusement à chaque déballage de cadeaux, les piques-brochettes et le reste de ma cellophane (qui, soit dit en passant, a tenu le coup toute l'année, finalement), les filles ont découpé des ronds, scotché, piqué des bonbons (je n'ai pas compté avant-après mais il semble y en avoir plus sur le bouquet que dans les estomacs). Reste à transporter le tout sans dommage jusqu'à l'école de musique (cadeaux et violoncelle) pour un dernier cours…

27 juin327 juin4

 

Posté par Agdel à 15:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 mars 2012

Une commande…

… de ma fille, qui rentre de l'école avec une invitation à un anniversaire : « Je sais ce qu'on va offrir à Inès ! Elle a plein de barrettes et elles les perd, alors tu vas lui faire une trousse pour ranger ses barrettes et ses élastiques, et puis on lui achètera une brosse… et elle aime le violet. »

Bref, avec un tel cahier des charges, je n'avais plus qu'à m'exécuter. Ça tombe bien, car souvent, je passe plus de temps à réfléchir à ce que je vais faire qu'à coudre (et je ne parle pas du temps passé à découdre mes bêtises). J'ai eu juste un souci avec le violet : j'en ai très peu en stock, j'ai donc réalisé l'extérieur en jean, avec une broderie du prénom en mauve, broderie "russe" de l'autre côté. À l'intérieur, une poche élastiquée pour la brosse, de petites poches pour les élastiques, du croquet pour les barettes. J'essaierai de trouver demain un ruban assorti pour faire une "poignée" de transport et quelques barrettes neuves.


28 mars428 mars5

28 mars3Sinon, j'ai fait les courses, rangé, nettoyé les sols et découvert une bien curieuse araignée dans ma cuisine…

28 mars1

… assisté au cours d'alto, puis à la répétition publique de l'orchestre à cordes * (je vais être très objective : c'est ma puce qui joue le mieux, si, si…**) puis à un bout du cours de violoncelle, et là, je vais préparer le dîner (gratin d'aubergines) avant de retourner à l'école de musique pour une audition d'alto, suivie d'un repas rapide avant la répétition de la chorale le Pâques ce soir…

28 mars2

Chargé ce mercredi ? Même pas : lundi, on avait répétition d'alto puis pique-nique devant l'école de musique avant le concert de l'orchestre symphonique. Hier : réouverture officielle de notre église refaite à neuf, que nous avons inaugurée en musique le soir avec une répétition de quatuor vocal, et je dois dire que retrouver la superbe acoustique de cet édifice du XIIIe siècle, après l'ancienne bergerie transformée en église (et moquettée) que nous occupions depuis un an, a été un vrai bonheur !

* les plus observateurs découvrirons quelques intrus dans l'orchestre à cordes : c'est un travail collectif sur des chansons des Beatles, ce qui explique la présence de guitares basses et d'une batterie. D'autre part, quelques flûtes palient au manque crucial de violons cette année…

** c'est normal, c'est la seule qui n'ait pas le teint brouillé sur cette photo !

Posté par Agdel à 18:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 février 2012

En attendant le 7…

et le petit défi de Casa, pour lequel je couds (pas de couture express d'une journée, cette fois), deux petits cadeaux faits dernièrement :

Un tapis de tasse pour Loulette 2 février1

 

Un bloc-notes pour Toile (je me demande quand je saurai enfin placer les broderies à l'endroit souhaité ! J'ai monté celle-ci pour éviter de la mettre sous la patte de boutonnage, et je m'aperçois que j'aurais pu la décaler largement vers la gauche — pourtant j'avais bien noté tous les repères ???? à croire que ma brodeuse ne respecte pas sa propre grille de repérage…)

 2 février4 2 février3

Le devis pour la cuisine est signé, les travaux se feront en avril, j'essaie de rattraper le retard pris côté ménage et linge par tant d'heures passées à étudier les plans et les moindres détails (on peut dire que notre cuisiniste est minutieuse, avec elle, je ne pense pas qu'on aura de mauvaise surprise à la livraison !)

Une bonne surprise en faisant les courses : 2 février2
ces lot  de "serviettes d'invités" (en fait, un carré d'éponge juste surjeté au bord) soldés à un prix dérisoire. Je vais pouvoir en faire, des bavoirs !

 

Je pourrais réécrire cet article : la demoiselle grandit vite, trop vite… j'ai craint d'ailleurs pour son dos mais la radio montre une scoliose stable, ouf ! Le nouvel alto sonne mieux que le précédent, j'envisageais de mettre une sourdine à ma violoncelliste lors de nos séances de musique de chambre en famille, mais ça ne sera pas nécessaire du coup.
La violoncelliste en question faisait une drôle de tête quand je l'ai récupérée tout à l'heure : elle a cassé son archet, victime d'une chute de pupitre… je viens donc de retourner chez le luthier. Ahem, j'espère bien ne pas le revoir dans une semaine pour mon violon…

Bon, comme vous êtes sages, je vous dévoile un petit bout de mon projet en cours… et je file cuire mes crêpes !

2 février5

 

 

 

Posté par Agdel à 19:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 septembre 2011

Photo de famille

Petit alto a bien joué (enfin, ça dépend des jours…), mais sa propriétaire a grandi, hélas, et pas lui, donc Petit alto va retourner chez le luthier où nous lui choisirons un grand frère. Eh oui, ça se passe comme ça chez nous… (rassurez-vous, je n'ai encore rapporté aucun de mes enfants à la maternité, quoique parfois ça me démange d'aller échanger un ado ou deux contre un bébé…)

3 septembre1

Posté par Agdel à 12:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :