19 janvier 2020

Défi de Virginie : 3/52 - rouge

Est-ce pareil pour toutes les jeunes filles ? À l'adolescence, il faut disparaître, se fondre dans le décor, on s'habille de gris, de bleu marine, de pulls larges. Et puis vient l'âge où l'on ose s'affirmer, où l'on se croit enfin compétente, où s'efface le syndrome de l'imposteur.

Hier, elle est allée faire les soldes, avec son premier salaire. Est-ce un hasard si elle a choisi deux hauts très rouges, pour s'habiller au bureau ?

19 janvier - 1

 

Posté par Agdel à 15:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


18 décembre 2019

7 fois Noël : marathon couture

Ce week-end, au chalet, c'était marathon-lecture. Complètement incompatible avec un mois de décembre, pour ma part : il y a eu la Sainte-Lucie vendredi (fêtée, comme il se doit, avec un repas suédois : gravlax de saumon, pressgurka, pommes de terre à la suédoise et kannelbullar). Samedi, mon consort du matin, ma répétition d'ensemble baroque l'après-midi, suivie du ciné-concert dans lequel jourait Aurore (apès avoir juste participé à la générale  la veille !) : la Symphonie des jouets et l'Enfant au grelot.  Puis une très agréable soirée chez mon amie d'enfance, avec son frère, de passage, que je n'avais pas revu depuis 30 ans. Et dimanche, j'ai cousu, cousu sans relâche. Parce que mes filles m'ont commandé des robes, avec des idées bien précises.

Marie, tout d'abord, qui souhaitait que je lui cousu une robe avec son pagne de mariage. Le découdre n'a pas été une mince affaire : il était doublé et toutes les coutures étaient cachées. Et puis il a fallu chercher le tissu uni qui irait bien ; nous avons déniché une viscose parfaite au salon Créations et Savoir-faire. Elle voulait que je copie une robe du commerce, je me suis exécutée, coupant d'abord une toile (la robe d'origine était dans un tissu extensible avec un dos en dentelle), puis retouchant peu à peu jusqu'à obtenir le bon résultat.

18 décembre - 7

Dimanche soir, j'avais assemblé la jupe au corsage. Cet après-midi, j'ai cousu la fermeture et tous les biais. Je n'ai pas eu à faire l'ourlet du bas : j'avais astucieusement coupé le pagne de façon à garder la doublure, cousue au tissu extérieur en bas ! 

18 décembre - 1 (1)18 décembre - 6

18 décembre - 318 décembre - 418 décembre - 5

J'y retourne, j'ai encore une autre robe à terminer et quelques sacs à cadeaux à coudre…

 

Posté par Agdel à 20:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 août 2019

Rouge écarlate

Maintenant que j'ai cousu la chemise rouge (qui suscite l'admiration de tous les Calibeurdains), il me fallait moi aussi un haut pour nos prestations. Je n'ai, pour l'hiver, qu'un vilain tee-shirt à manches longues et pour l'été, une blouse de soie qui glisse un peu.

Satisfaite du patron de chemiser Ottobre cousu en double-gaze, je me suis mise en quête, à Reims, d'un coton rouge et j'ai trouvé mon bonheur chez mon vendeur favori de tissus pour patchworks : un coton doux, imprimé ton sur ton de ramages. J'avais acheté d'emblée le métrage demandé, or un chemisier laisse pas mal de chutes, surtout que je l'ai un peu raccourci.

En plaçant mes morceaux de patron, j'ai décidé de tenter d'y caser également un datura, ce qui était possible à condition de couper le haut devant en deux parties. Vu que je l'avais déjà fait par erreur, j'ai renouvelé l'opération et ajouté une petite fantaisie sur le devant pour masquer la couture. J'ai trouvé une toute petite chute de broderie anglaise parfaitement adaptée à cet usage (il faut tout garder !). Toutefois, je n'ai pas pu découper le biais dans mes toutes petites chutes, j'ai utlisé pour cela le tissu uni qui me restait de la chemise rouge, ainsi que les boutons. J'ai pu le porter pour la fête de la musique et j'ai bien apprécié d'avoir les épaules et les bras à l'air, vu la chaleur !

En revanche, pour les photos portées, ça va être compliqué vu que je me bats depuis une demi-heure avec mon appareil, qui fait la mise au point au moment où j'appuie sur le déclencheur, sauf qu'ensuite je vais me mettre en place et donc, je suis floue ! J'ai bien essayé de faire poser Lucie pour la mise au point et de la pousser vite, vite, pour me mettre à sa place, mais un coup le retardateur me laisse 10 secondes, un coup 3 secondes, un coup il ne prend pas de photo du tout.

 14 août - 414 août - 5

Bon, les boutons sont perdus dans les motifs, les découpes du dos également

Petit vue des détails, la broderie anglaise du devant et les biais rabattus

14 août - 714 août - 8

 

De guerre lasse, j'ai ressorti mon ancien appareil ! 

14 août - 1

J'ai coupé un peu plus grand que la taille habituelle, pour jouer du violon il faut avoir de la marge de mouvement.

 

Et donc, presque deux mois plus tard, j'ai enfin réussi à terminer le chemisier (il n'y avait pas d'urgence). Petites modification par rapport au patron : j'ai remplacé la parementure devant par une bande de boutonnage rapportée, en fait j'ai coupé une parementure étroite, que j'ai cousue sur l'envers (endroit de la parementure contre envers du chemisier), avant de la rabattre sur l'extérieur, plus simple qu'une bande de boutonnage classique pour le même effet. Et j'ai légèrement incurvé cette bande au niveau du décolleté (en diminuant la longueur du col). J'ai également cousu les fentes de boutonnage des manches de façon classique (le modèle indique juste un ourlet étroit, difficile à coudre proprement !).

14 août - 214 août - 3

14 août - 9

14 août - 1014 août - 11

 Et le bêtisier :

14 août - 1 (1)

Posté par Agdel à 18:44 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

07 janvier 2019

C'est reparti

La machine à coudre n'a eu que quelques jours de vacances ! On commence par une nouvelle housse pour l'ordinateur de Paul, la fermeture à glissière de la sienne ayant lâché dans les angles. Au bout de 3 ans 1/2, vu les frottements subis et sachant que c'était de la récup, il fallait s'y attendre. En revanche, le simili-cuir était à peine abîmé. La housse a bien rempli son rôle de protection dans ses divers sacs et a notamment sauvé l'ordinateur d'un gobelet de café renversé. Maintenant qu'il a une poche dédiée et rembourrée dans son sac à dos, il m'a demandé un modèle plus simple, inspiré des petites pochettes à livres que ma belle-sœur nous a cousues pour Noël. J'ai ajouté un petit rabat intérieur pour plus de sécurité.
(il a tenu au lacet blanc !)

5 janvier - 15 janvier - 3

Pour la doublure, il voulait du rouge et n'a pas refusé quand je lui ai proposé cette chute d'un pantalon cousu quand il était tout petit. C'est un coton doublé de flanelle (comme la double-gaze) bien moelleux, sur lequel j'ai thermocollé une couche de Vlieseline H630. J'aurais dû entoiler le rabat car le tissu est légèrement extensible et a fait des plis une fois cousu.

5 janvier - 45 janvier - 2 

 Et hop, deux chutes éliminées ! 

Posté par Agdel à 09:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 avril 2018

En rouge et noir

… ce sont les consignes pour les bals de Calibeurdaine, hors soirées thématiques (marinières rayées pour les bals bretons, vert pour la St Patrick). J'avais donc une commande de chemise rouge ; mais trouver un coton uni rouge n'a pas été facile : il était trop épais, trop fin, trop voyant, trop foncé, trop clair… enfin, chez Mondial Tissus, nous avons trouvé le bon rouge.

J'ai commencé cette chemise juste avant ma grippe et j'ai vite découvert que l'uni n'est pas le plus facile à travailler : ça ne pardonne aucun défaut de surpiqure ! Je suis donc allée tout doucement, j'ai fait quelques bêtises :

20 avril - 1

… puis je me suis aperçue que j'avais oublié d'acheter les boutons en même temps que le tissu. Enfin, j'ai pu broder les boutonières ce matin (il me reste 1 bouton à coudre mais j'ai égaré mon aiguille enfilée, quelque part dans la lingerie)

20 avril - 320 avril - 9

Par rapport au patron de Christelle Beneytout, outre le basculement de l'encolure et les coutures anglaises rabattues, j'ai modifié la forme des poches et des poignets

20 avril - 420 avril - 5

et remplacé le pli central par deux petits plis au dos

20 avril - 8

J'ai bien réussi mes pieds de col

20 avril - 620 avril - 7

mais la surpiqure du col n'est pas très jolie, une fois le col boutonné (mais il ne le boutonne jamais)

20 avril - 10

Je n'ai plus qu'à me coudre une blouse assortie.

 

Enfin, rien à voir avec la couture, nous avons eu une surprise ce soir : un chat noir allait se cacher toute la journée sous l'abri à bois, fuyant à notre approche, et qu'avons-nous trouvé derrière la carriole à vélo (et sous les planches déposées par Marie lundi soir) ?

20 avril - 2

Je ne pense pas qu'ils soient nés là, leur mère a dû vouloir les mettre à l'abri… que faire ? Chercher le propriétaire de la chatte ? Chercher des familles d'accueil ? Ils ne sont pas pour nous, en tout cas ! (nous avons déjà du mal à empêcher Gribouille, le chat de nos nouveaux voisins partis en vacances, d'entrer dans la maison… c'est si tentant, avec toutes ces portes et fenêtres ouvertes)

 

 

Posté par Agdel à 22:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


24 janvier 2018

Un matou voyageur

Tsiporah avait beaucoup aimé le coussin-chat de Maxime (depuis baptisé Marou… je sais avec quelle méthode il apprend à lire !) et m'a demandé de lui en coudre un. Je lui ai envoyé une photo de mes pulls-bouillis afin qu'elle choisisse la couleur et j'ai retrouvé le patron que j'avais rapidement tracé pour celui de Maxime, puis jeté (la corbeille de ma lingerie contient des trésors !). Comme il s'agissait cette fois d'un pull à col boutonné, je ne pouvais pas couper le dos en une seule pièce, mais j'en ai profité pour améliorer le modèle en ajoutant une fermeture à glissière pour le déhoussage. 

24 janvier - 424 janvier - 2

L'enveloppe en laine est parfaitement lavable… sauf la truffe qui est en feutrine. On peut donc lui faire une toilette de chat avec un gant mouillé si besoin, mais pas plus.

24 janvier - 1

 Espérons qu'il arrive vite à destination : je l'ai tassé dans un petit carton et le voyage ne sera pas des plus confortables, mais après quelques tapes amicales, il devrait retrouver sa forme.

 

 

Posté par Agdel à 13:40 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

19 juillet 2017

Cadeaux-couture

J'avais noté quelques idées : pour Anne, des tons rouge-orange-jaune, une trousse ? un sac ? Pour Suzanne, du bleu… et un bloc à dessins ? une jupe qui tourne ? Après étude de mes coupons de tissus, le choix était évident.

Pour Anne, un sac. Comme je n'avais pas le temps de faire des essais, un patron testé et approuvé, tant pour la réalisation que je maîtrise parfaitement que pour sa practicité à l'usage. Et les chutes de doubles-rideaux d'inspiration indienne, qui n'ont pas besoin de  broderies.

18 juillet - 918 juillet - 6

Toujours des poches intérieures pour le porte-monnaie, un stylo, les clés…

18 juillet - 718 juillet - 8

Pendant que je cousais le sac, la brodeuse tournait pour la jupe, elle-même réaliseé dans les même coupons que celle-ci. Un patron de jupe déjà testé également (Insa, de Farbenmix), une ceinture réglable et c'est parti !

18 juillet - 118 juillet - 2

18 juillet - 318 juillet - 4

Je crois pouvoir dire que la demoiselle a apprécié son cadeau et nous avons réussi à faire une photo (malgré Groove qui avait décidé de se mettre au premier plan)

18 juillet - 1 (1)18 juillet - 5

Posté par Agdel à 19:36 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 décembre 2016

Dans la hotte en 2016 #5 : à l'abordage !

Pour Adrien : un costume de pirate

28 décembre1

Avec une marinière et un pantalon rayés
(patrons Ottobre et Avantages)

28 décembre228 décembre3

un gilet en suédine (je suis partie du gilet de berger C'est dimanche)

28 décembre4

et quelques accessoires indispensables (Butinette déguisements)

28 décembre628 décembre7

 

Posté par Agdel à 16:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 août 2016

J'ai désobéi !

Ce samedi avait lieu la fête des dizaines chez La Punaise, pour célébrer dignement son anniversaire et celui de son adorable mari. Une joyeuse réunion d'amis, de parents, de voisins et de quelques blogueuses. Comme elle fait bien les choses, elle avait commandé un temps radieux, après une semaine maussade. Et avait donné pour consigne : « Pas de cadeau ! Nous avons tout ce qu'il nous faut »

Mais on a toujours besoin d'un petit sac, n'est-ce pas ? Et puis j'avais trouvé une broderie trop belle et parfaitement adaptée (et rapide, ce qui ne gâche rien), je devais absolument l'utiliser ! J'ai donc rapidement vérifié ses goûts sur son blog (vivent les tags) : couleur préférée, rouge, rose… parfait, il restait du sergé de ma belladone, bien épais.

6 août3

Un patron déjà testé (ce qui ne m'a pas empêchée d'avoir à découdre la patte de fermeture, trop longue, comme la dernière fois) et quelques heures de calme, à écouter des podcasts (j'ai retrouvé dans l'ordinateur quelques épisodes de parking de nuit de Sophie Loubière, quel régal !)

6 août16 août2

Quant à la fête : nous avons fait des rencontres, bien mangé et bien bu, joué un peu de musique, parlé, ri, dansé jusqu'à point d'heure. Paul et Aurore, passés les premiers moments de gêne, ont trouvé des copains de soirée (Paul a même déserté la tente familiale pour celle des jeunes) et la nuit a été courte !

6 août5

 

Et La Punaise a encore toute l'énergie de sa jeunesse, la preuve :

6 août4

 

Posté par Agdel à 22:24 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 juin 2016

Pour la petite Constance

Pas de cape de bain, son frère et sa sœur lui prêteront les leurs. Alors… une trousse bébé, bien sûr !

Avec le Chaperon rouge que j'aime tant.

 28 juin128 juin2

28 juin3

 

Posté par Agdel à 17:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,