03 août 2018

Petite sirène

3 août - 4

La petite cousine de Pablo est née il y a 10 jours, je me suis dépêchée de lui coudre une trousse. Après voir cherché une petite nageuse (clin d'œil à sa maman), j'ai trouvé une gymnaste (Bunnycup) et une petite sirène (sur Etsy) qui devraient bien s'entendre.

3 août - 2

Et faute de fermeture violette ou orange, j'ai opté pour des couleurs dynamiques.

3 août - 3

Bienvenue à Louane !

3 août - 1

 

 

 

 

Posté par Agdel à 18:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


03 juin 2016

Un sweat de saison / 2

Finalement, j'ai bien fait d'attendre pour coudre ces sweats : en décembre, vu les températures que nous avions, ils n'auraient pas été portés… alors que cet automne ce début d'été pourri, Aurore ne quitte pas le sien ! Voici celui de Marie à présent.

En principe, un deuxième exemplaire selon le même patron est plus vite cousu. En principe. Sauf que j'ai passé un peu plus de temps à bien aligner les rayures du bord-côtes et j'étais contente de mon raccord parfait avant de découvrir à l'épinglage que j'avais fait un tour dans la bande avant de la fermer !

3_juin23_juin1

Et puis j'ai réalisé un peu tard que j'avais oublié les boutonnières pour passer le cordon dans la capuche et là, il y avait du boulot avant de rattraper le coup. Mais comme je n'avais pas trouvé de cordon vraiment adapté (c'est rare, mais Fil2000 peut me décevoir), j'ai convaincu Marie que le cordon serait inutile. En échange, elle a insisté pour que je brode la poche, et insisté encore plus pour que ce soit cette broderie-là et pas une autre… 57 minutes + 11 changements de couleur ! Avec celle du dos qui a duré deux bonnes heures, elle a intérêt à prendre soin de son sweat. Mais c'est vrai que ces broderies sont magnifiques.

3 juin43 juin3

 

L'intérieur est toujours aussi doux, j'aurais dû prendre un métrage pour moi !

3 juin7

Et comme l'expérience finit par porter ses fruits, je pense désormais à broder suffisamment bas pour que le motif ne soit pas caché sous la capuche !

3 juin53 juin6

 

 

 

 

 

Posté par Agdel à 19:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

20 février 2016

Trousse fleurie (2)

Pour Camille, une petite trousse Merci Giroflée et une galère pas possible au moment de poser la fermeture à cartable. Le passepoil refusait de se laisser transpercer… poinçon, découd-vite et pour finir, pointe de ciseaux. Du coup, je l'ai posée légèrement de travers. Et je trouve qu'elle est difficile à ouvrir ! Après le fermoir aimanté de mon sac qui s'est détaché au bout de deux semaines, je suis décidée à changer de fournisseur pour ces petits accessoires !

18 février118 février2

 

 

Posté par Agdel à 18:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

08 juillet 2015

Il était temps !

8 juillet1

Oui, il était plus que temps de remplacer ce vieux sac de voyage ! Cadeau d'une grande marque de parfum, mon mari l'avait récupéré quand, étudiant, il travaillait l'été dans une parfumerie ; il traînait depuis un certain temps déjà dans la réserve. Je l'avais affecté à l'intendance : produits ménagers, petits ustensiles de cuisine, multiprise, essuie-tout, allumettes, trousse de couture, moules à gâteaux souples, petites cuillers supplémentaires… tout ce que nous emmenons lors de nos locations de vacances a trouvé place dans ce sac que je ne vide jamais, me contentant de remplacer, au retour, ce qui a été utilisé, afin de ne pas avoir à préparer, au moins, ces affaires-là. Lors de notre séjour au ski, j'ai remarqué qu'il était vraiment en fin de vie, aucune opération chirurgicale ne pouvait le sauver… j'ai commandé du “pouf” chez Rijstextils et l'ai oublié dans un coin quelques temps. Enfin, l'opération est devenue plus qu'urgente : j'ai procédé à quelques prélèvements d'organes (le fond rigide amovible, la poche intérieure, les fermetures aimantées et les garnitures de sangles en simili-cuir), pris les mesures et attaqué la couture, sur le modèle de mes "trousses bébé", en plus grand.

8 juillet28 juillet3

Une séance de simili-cuir difficilement cousu à la main plus tard, notre nouveau compagnon est prêt ! Il est de la même couleur que l'ancien, j'ai déjà droit 20 fois par jour à la question “mais où est… *” à laquelle je réponds invariablement depuis 15 ans “dans le sac violet, comme d'habitude”, alors imaginez le désarroi familial si, en plus, j'avais changé la couleur du sac !

 8 juillet48 juillet5

Je ne sais pas comment j'avais mesuré mais il est moins large, j'ai dû recouper le fond rigide… je soupçonne l'ancien sac d'être plus large en bas qu'en haut, mais tout rentre largement, ouf !

 Tissu : toile en nylon rijstextils (plus souple que celle de mon sac, vraiment agréable à coudre), doublure polyester souple désagréable au toucher, sans aucune tenue, mais solide et infroissable. Elle doit être destinée à des pantalons ou robes informes, beurk !

* l'aluminium, la ficelle, la paire de ciseaux, le paquet d'enveloppes, le carnet d'adresse, la râpe à carottes, le vinaigre… complétez à votre guise

Posté par Agdel à 22:03 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 avril 2015

On avait dit violet !

23 avril7

Mon appareil fait une allergie au violet et le transforme en bleu, c'est agaçant ! Pourtant, ce sweat est presque aussi violet que le lilas.

 

Bon, pas la peine d'essayer de corriger les photos, ça ne marche pas, j'arrive tout au plus à rendre les joues d'Aurore écarlates !

Alors on change d'appareil photo et on recommence le lendemain, ouf, la pluie annoncée n'est pas encore là !

23 avril1

Aurore voulait donc un sweat violet. Comme pour l'autre, elle voulait du sobre et du passe-partout.

 

 

 

 


À force de négociations, j'ai réussi à lui faire accepter quelques appliqués, déjà utilisés pour Marie :

23 avril323 avril2

(une vraie galère à découper, d'ailleurs, dire que j'ai pris la plus grande taille de lettres !)

23 avril423 avril5

Patron maison j'ai-oublié-que-mon-fils-a-grandi-et-que-je-ne-pouvais-plus-faire-des-manches-longues-dans-1m-de-jersey déjà utilisé pour Paul il y a 5 ans, sweat « loups » récupéré par Marie, que son frère regrette bien et que je vais donc devoir refaire prochainement quelques tailles au-dessus.

23 avril6

Elle est contente, tout va bien, je vais pouvoir coudre pour d'autres… ah non, la profession de foi arrive à grands pas et la Miss veut elle aussi sa robe neuve pour l'occasion ! (Paul attendra encore un peu…)

 

Posté par Agdel à 12:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


24 juillet 2014

couture estivale

La semaine dernière, je n'ai pas réussi à mettre la main sur mon paréo avant de partir. Je l'ai retrouvé depuis, mais voilà, mon nouveau maillot est bordeaux et mon paréo bleu, ça n'allait pas du tout ! Entre-temps, j'ai aperçu ce voile de coton acheté à Lille, que j'avais sorti en vue de coudre, peut-être, une tunique. Rachel nous avait mis un lien vers un tuto de robe-paréo fort sympathique ; 1h15 de coupe-couture et c'était bouclé.

23 juillet123 juillet3
Ah, que j'ai l'air inspiré sur les photos ! Et puis, je me croyais plus bronzée que ça.

Petite démonstration : on enfile la première bretelle, on enroule, on passe la seconde bretelle, rien à nouer, ça tient tout seul.

23 juillet2

Et j'ai eu le temps de coudre deux fois, aujourd'hui ! Une petite pochette pour ranger dans mon sac quelques accessoires indispensables : miroir de poche (quand on circule à vélo, le moucheron dans l'œil est une véritable malédiction), pince à épiler, coupe-ongle et lime à ongles (mes ongles cassent et accrochent à longueur de temps), quelques cachets au cas-où…

23 juillet423 juillet5
(pochette cousue endroit contre envers, ce que je n'ai remarqué qu'au moment de retourner, après avoir cranté les angles ; j'ai vraiment besoin d'un supplément de vacances !)

 

Posté par Agdel à 06:57 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

07 mai 2014

P'tit défi du 7 : La petite maison dans la prairie

C'était la série préférée de mon enfance ! J'ai découvert l'histoire de la famille Ingalls lorsque Laura était une toute petite fille, dévoré les huit tomes de ses mémoires, ri et pleuré devant ses aventures. Je m'identifiais d'ailleurs beaucoup plus à la sage et raisonnable Marie qu'à sa petite sœur délurée. J'avoue même que lors de mon deuxième congé maternité, j'ai retrouvé avec plaisir cette série sur la 6 et vu les derniers épisodes (qui n'avaient plus rien à voir avec les mémoires de Laura)… jusqu'à la fin, lorsque les habitants font sauter Walnut Grove avant qu'il ne tombe aux mains d'un entrepreneur de chemins de fer. À mon grand regret, mes enfants sont restés totalement hermétiques au charme surrané et moraliste de cette série (comme à La mélodie du bonheur), seul Paul, grand lecteur, a dévoré les livres à son tour vers 9 ans.

Pour participer au défi de Casa, j'ai envisagé un moment de me coudre un bonnet de pionnière américaine dans ce style

mais ma famille m'a menacée de me laisser 100 mètres en arrière lors de nos randonnées estivales, déjà que j'ai du mal à les suivre…

Et puis, en sortant d'une de mes nombreuses visites chez ma dentiste, pour me consoler, je suis passée au magasin de tissus d'en face et tombée sur celui-ci :

7 mai3

C'était exactement ce qu'il me fallait pour un tablier ! Et là, j'ai fait une super affaire, digne de Caroline Ingalls lorsqu'elle négocie avec cette peau de vache d'Harriet Oleson : j'en demande 1m20, la vendeuse constate qu'il reste 1m70 sur le rouleau et me dit « Je vous laisse le reste » Heu, non, c'est fini depuis longtemps ce genre de geste commercial, cette boutique vend des coupons de 10 cm désormais (!), elle me propose donc de me vendre 1m20 à 12 € le m, et les 50 cm supplémentaires à moitié prix. J'accepte, ne sachant au juste combien je vais utiliser de tissu, je passe en caisse, paye… et une fois dans la rue, je me dis que 7,25 €, ça n'est vraiment pas cher payé… ah non, ça ne fait pas le compte du tout ! Dans le train, je vérifie mon ticket : le tissu, probablement en soldes, est passé à 5 € le m (plus la réduction sur la fin de rouleau) !

J'avais pensé au départ faire des bretelles volantées, mais j'ai renoncé, ce tablier sera souvent lavé et repasser les volants, ça ne m'enchante guère… me voici donc transformée en Caroline, avec sa réplique fétiche (oui, vous pouvez vérifier, je pense qu'elle prononce cette phrase dans presque chaque épisode) : « Encore un peu de café ? »

7 mai1

7 mai2

 

 

Avec une grande longueur et une bonne ampleur pour bien me protéger des taches, et une ceinture suffisamment longue pour faire le tour et la nouer à l'avant, ce que je fais le plus souvent. Je ne sais pas cuisiner sans tablier, avec celui-ci, je pourrai passer de la cuisine à la salle à manger sans honte devant mes invités (ou aller ouvrir la porte quand ça sonne en pleine préparation du dîner)

 

 

Allez, un petit générique pour le plaisir !

 

 

 

Posté par Agdel à 14:03 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

19 juin 2013

Rien que des filles, je disais…

… c'est le petit Armand qui vient d'avoir une petite sœur. Pour qu'il n'y ait pas de jalou(se), c'est au tour de Victoire de recevoir une cape de bain et un bavoir. Et puis comme ça, c'est pratique pour les parents, des fois que sous le coup de la fatigue, ils oublient les prénoms de leurs bambins ! *

19 juin119 juin2

19 juin3

Sur ce, je vais tenter d'avancer un peu sur mon défi 5 tissus, mais ce temps orageux ne m'aide guère à réfléchir.

 

* Je ris, mais hier après-midi, j'ai mis 3 minutes à me souvenir de mon propre numéro de téléphone, pas celui du mobile, non, non, celui de la maison qui n'a pas changé depuis 10 ans ! Un léger coup de chaleur, peut-être, ou ce satané rhume qui m'assomme, ces jours-ci… pfff, moi qui étais si contente de ne pas avoir été malade de tout l'hiver !

 

 

Posté par Agdel à 15:46 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

13 mai 2013

Petit défi personnel #2

Ma mémoire m'avait trompée, finalement : c'était un pyjama court que j'avais coupé, pas deux tee-shirts… fin août, je m'étais dit que ça pouvait attendre le printemps suivant, et comme le printemps n'est toujours pas là, je suis largement dans les temps !  Et j'ai récupéré plein d'épingles au passage. Pour le flex à paillettes, c'est une première, j'espère qu'il tiendra bien au lavage !

13 mai113 mai2

Jersey “à problèmes” du Stoffenspektakel de Lille (j'ai bien vérifié qu'il n'y avait pas de défaut avant de coudre), flex à paillettes de l'Aiguille en fête 2012, patron maison.

La semaine devrait être productive car Aurore est partie ce matin pour la Haute-Savoie, pas de "Maman" toutes les 3 minutes, pas de conduites à l'école *, pas de cours d'alto… mais elle me manque déjà et son petit coup de cafard ce matin devant l'école (alors qu'elle comptait les jours avec impatience) m'a affectée plus que je ne le pensais.

 

* Sauf que Paul est convoqué au fin fond de nulle part (même pas un arrêt de bus) pour passer le code à 7h30 demain matin… heureusement que je n'ai pas la Miss !

Posté par Agdel à 19:18 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

26 octobre 2012

Pour deux petites danseuses…

… filles d'une collègue, des petits sacs à dos pour transporter chaussons, collants et justaucorps. J'avais des demandes très précises, ce qui m'a obligée à partir à la chasse aux tissus. J'ai trouvé mon bonheur avec ces popelines Rose et Figue de France Duval-Stalla, une merveille, ces tissus ! La broderie chaussons provient de je-ne-sais-plus-où, la danseuse est faite en flex blanc, découpé par mes petites mains. Et comme je ne rate pas une occasion de bêtise, j'avais commencé par broder « Marguerite » en blanc sur fond rose, ce qui m'a valu deux bonnes soirées en tête-à-tête avec mon découd-vite. Je me suis aussi donné un coup de marteau sur le doigt en posant les œillets, mais ça ne devrait pas m'empêcher de jouer de la viole samedi, ouf !

25 octobre1 25 octobre2

Posté par Agdel à 16:10 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,