… pour faire du biais sans chutes.

À la base, je suivais la méthode du biais continu que l'on trouve ici ou .
Mais rien à faire, je n'arrive pas à avoir une ligne parfaitement continue : je me décale légèrement lors de la deuxième couture et je suis souvent obligée de rectifier lors de la coupe, ce qui me donne un bais de largeur inégale.
J'ai donc adopté la première partie de la méthode, et pour la suite, j'assemble mon bais de façon traditionnelle. C'est, je trouve, la méthode la plus rapide pour faire du biais sans perdre de tissu.

Prenons le cas le plus confortable : j'ai un grand coupon et ce n'est pas du liberty, ou bien j'ai une chute de tissu dont je ferais bien du biais sans utilisation prévue, donc je me soucie peu d'en obtenir 1, 2 ou 3 mètres.

Admettons que j'ai besoin d'un mètre de biais de 2 cm, soit 4 cm déplié. Il va me falloir 0,04 m2 de tissu, donc un carré de 20 cm de côté.

tuto_biais01tuto_biais02tuto_biais03

 

Je coupe ce carré dans la diagonale, et je place les triangles obtenus bout à bout. Je les assemble par une piqûre à petits points (il faut que ce soit solide on va couper dans cette couture)

tuto_biais05

tuto_biais07

Je trace maintenant des bandes de 4 cm de large, et c'est là qu'apparaît le problème : la dernière bande ne fait que 2 cm, ce sera donc un morceau perdu et le biais final ne fera que 85 cm !

Imaginez qu'il s'agit d'un tissu précieux : du liberty, votre coupon préféré dont il ne reste que trop peu, ou un coupon lambda mais pile de la bonne couleur et vous savez que vous n'en retrouverez pas (ou tout simplement, comme moi, vous vivez dans un désert tissuresque et le moindre achat s'apparente à une expédition : journée de congé, billets de train, pique-nique…)

Il faut absolument éviter ça !

Bon, c'est là qu'on en arrive à Pythagore et équation du deuxième degré, partez si vous voulez… moi, de toutes façons, avec un fils en 3e et une fille en 5e, je suis en plein dedans !

En plus de la surface S, du côté du carré L, on va prendre en compte la hauteur du trapèze obtenu H (c'est un joli nom, pour une hauteur, non ?)

tuto_biais08

Cette hauteur doit absolument être un multiple de 4, donc !

 Selon le théorème de Pythagore "Dans un triangle rectangle, la somme des carrés des côtés adjacents à l'angle droit est égale au carré de l'hypothénuse", on a donc

calcul1

Si on veut calculer la hauteur H qu'on obtiendra avec un carré de côté , on emploira la formlule suivante :

 calcul2

Dans le cas présent : calcul3

14 cm environ, donc 3 bandes de 4 et une chute de 2 cm

Il serait préférable d'obtenir une hauteur H de 16 cm

calcul4  avec H=16, cela donne  calcul5

Il aurait fallu couper un carré de 23,5 cm de côté (car il faut aussi prévoir une marge de couture)

Je récapitule la méthode :

- je calcule la surface minimale : longueur biais x largeur biais

- j'en déduis le côté du carré : racine carrée de la surface

- j'en déduis la hauteur du trapèze obtenu : racine carrée (côté au carré divisé par 2)

- je vérifie que c'est un multiple de ma largeur de biais, sinon je cherche la hauteur minimale nécessaire

- je recalcule le nouveau côté

 

Courage, relisez ça calmement, c'est bientôt le week-end !


Et sur du vrai tissu, ça donne quoi ?

        Les deux demi-carrés épinglés ensemble                 

P1030890

Après assemblage, on ouvre la couture au fer

P1030891

Je trace les lignes de coupe à 4 cm de distance (là, il ne faut
surtout pas appuyer, sinon le tissu se déforme et les lignes
ne sont pas droites !)

P1030893 

Toutes les lignes sont tracées, il me reste un petit bout
d'un cm car j'avais pris une marge de sécurité

P1030894

 Toutes les bandes sont découpées, on les assemble
 bout à bout ainsi (je me suis
compliqué la tâche en              
essayant de raccorder les motifs pour rendre la couture
la moins visible possible)                               

P1030895  

Et voilà, je suis assez fière de mon coup, on ne voit que
quelques coutures ! Plus de
5 mètres de biais qui fait mal aux yeux…

P1030898

P1030899

Un passage dans la machine magique, un second passage sous le fer pour replier en deux et voilà un beau rouleau que je place dans mon "distributeur automatique de biais"

 Bravo pour avoir lu jusqu'à la fin ! Demain, promis, retour de la couture !