Après une petite pause hôpital, revoici le défi du 7 chez Casa, toujours dans la haute-couture.

Je n'ai pas tenté la robe rouge

Valentino1 

ni les budellini Valentino2
(la couture à la main, n'est pas du tout ma tasse de thé), mais Casa nous avait préparé le terrain :

« Comme les créations de Valentino sont véritablement de la haute couture, je simplifie le sujet en vous proposant 3 thèmes différents pour pouvoir faire du Valentino :
- soit une création rouge
- soit une création pleine de féminité,
- soit une création utilisant de jolies matières (précieuses?) et/ou des broderies. »

J'ai donc choisi une création rouge, féminine (trousse à maquillage — quand j'aurais racheté un minimum de maquillage, vu que que le peu que j'avais a été liquidé par mes filles), en matière précieuse (soie sauvage achetée… en francs, si, si, mais j'ai décidé du coup de finir le coupon, vous verrez la suite plus tard), avec une broderie paon (My Aunties de Kunterbunt). Patron Tilda.

 5 juin15 juin2

Edit du soir : après lecture de vos commentaires, je me dois de briser un mythe : je n'ai pas passé des heures devant mon métier à broder, telle Pénélope… ça, ce sera pour ma retraite, si mon canal carpien se tient tranquille jusque-là.
Il existe des machines qui s'appellent des brodeuses, on y met un fichier, que l'on a numérisé soi-même (si on est douée et que l'on a du temps devant soi) ou acheté chez une talentueuse créatrice. Ensuite, on place le tissu dans un cadre (avec plus ou moins de bonheur pour le centrage) et l'on suit les instructions de la machine, qui demande telle ou telle couleur. Ma machine est japonaise et a parfois quelques soucis de traduction, par exemple lorsqu'elle demande du « Vert million » (oui, gagné, c'est rouge), du « saumon » (ça veut dire gris) ou du « orange brûlé » (non, ce n'est pas marron roux, mais rouge !). Évidemment, on apprend très vite à enfiler la machine : en moyenne, j'ai des broderies de 15-20 couleurs. Il faut savoir aussi que cete petite chose déteste la solitude, il suffit que je quitte la pièce pour qu'elle fasse une bêtise (le fil casse, s'emmêle, une manche se prend dans la broderie), c'est pourquoi je l'ai placée près de ma machine à coudre et de ma table à repasser, afin de l'avoir à l'œil en permanence.
La broderie paon ci-dessus m'a pris environ 40 minutes, enfilages compris.