coques-iphone-chantal-thomass8-chantal-thomass

Vous pensez : dentelle noire et rose, corsets… mais non, pas du tout, voici ce que nous demande cette coquine de Casa :

« Bon, alors là, je crois que vous me voyez venir comme le loup blanc... ;) Et puis, je ris sous cape à l'avance derrière mon clavier... Allez, je me lance, pour le prochain ptit défi d'octobre, nous aussi nous allons contribuer à la liberté de la femme, nous aussi nous allons oser, puisque le thème est : la petite culotte!!! Vraiment, j'aimerais voir vos têtes à l'annonce du thème de ce ptit défi! ; ) Il me semble que cela peut être simple, amusant, et surtout que cela risque d'être la seule et unique fois où on vous demande ce genre de chose! ; ) »

Alors, je me suis lancée à mon tour, pas pour moi, pour ma plus petite… comme j'avais des chutes de jersey Hilco (qui fabrique pour Petit Bateau, paraît-il), j'ai vu une occasion de les utiliser. Et puis j'ai fait une découverte accablante : ma fille porte encore des petites culottes en 3 ans, si, si ! Et elle en manque cruellement, en plus ;  enfin, en principe, elle en avait un stock largement suffisant pour tenir un siège (en juillet dernier, du moins), mais il faut croire que les culottes ont décidé de se cacher avec les chaussettes orphelines : plus de culotte dans le tiroir, 2 ou 3 dans le panier du linge propre, 4 ou 5 dans le linge sale… mystère !) *

7 octobre3

Et puis, comme je ne peux pas envisager de P'tit défi sans broderie, je me suis fait un p'tit sac pour ranger ma lingerie, dans l'esprit Chantal Thomass : appliqué de voile rose et de dentelle noire, broderie de je ne sais où…

7 octobre17 octobre2

Et là, je réalise que je viens de fêter mon anniversaire de défis, puisque le premier auquel j'ai participé était le p'tit défi froufrous. Un seul défi manqué : Jean-Paul Gaultier en janvier… et que va nous réserver Casa le mois prochain ?

* Je vais passer (encore) pour une mère indigne, mais ma gestion du linge familial se résume à laver le linge trouvé dans le bac à linge sale, le sécher, le repasser si besoin, le plier et le remettre dans le panier de son propriétaire. Pas question de chercher sous les lits, dans le garage (si, si, je vous assure, il y a une colonie de chaussettes et de gilets, là-bas) ou d'aller ranger les vêtements dans les placards. Je râle juste un bon coup quand le panier à linge, presque vide une heure avant, déborde subitement après un "rangement" de chambres. Et les chaussettes seules vont dans une caisse où le courageux du moment cherchera à les apparier (ce qui est rarissime)