Encore un défi sur un film que je n'ai pas vu… mais j'ai cherché des images pour trouver l'inspiration.

L'idée était de faire un minion, cousu ou crocheté…

et là, je découvre qu'à l'instar de Gloubichamalu et sa détestation du vert, je n'ai pas de jaune chez moi (bon, en fait j'ai plutôt découvert le problème le jour pas si lointain où Aurore devait s'habiller en jaune-rouge-noir pour la journée franco-allemande au collège et que nous n'avons déniché qu'un tee-shirt jaune de garçon (quelle horreur !) qu'elle a enfilé sous un tee-shirt rouge, comme ça on voyait un petit liséré jaune au col, ça faisait l'affaire — tee-shirt jaune destiné à la base à un déguisement de clown). Ou plutôt, pour rétablir la vérité, j'ai des restes de satin jaune (de la robe de Belle) et du jersey Hilco rayé jaune clair et jaune orangé, c'est tout. Je vais me soigner, je promets de coudre un peu de jaune cet été.

bellechemise nuit jaune

 Côté tricot … de laine jaune, point !

L'écharpe du méchant me tentait bien (nous en avons d'ailleurs discuté avec Brunehilde à l'AEF) mais allez donc caser une écharpe grise et anthracite auprès d'un lycéen qui n'en porte pas ou d'une collégienne de 11 ans !

Alors j'ai décidé de tricoter une écharpe à la petite Edith, celle qui porte un joli pull à rayures et un bonnet assorti.

Elle manque cruellement d'une écharpe, cette petite ! Ça tombe bien, figurez-vous, car ma petite à moi a perdu la sienne, d'écharpe (poilue et bleue, dans une matière synthétique qui me donnait des frissons d'horreur dès que je la touchais — non, non, je ne suis pour rien dans cette disparition, qu'allez-vous penser là, voyons ?) et j'avais justement de la laine poilue en stock (destinée à lui rallonger son pull à capuche chéri-adoré-taille 6 ans qu'elle a porté jusqu'à ce qu'il lui arrive au-dessus du nombril ;

P1070260et puis non, d'abord, la laine n'a pas du tout le même bain (5 ans plus tard, ça aurait tenu du miracle), mais en plus j'ai essayé de détricoter quelques rangs, impossible. Détricoter un pull poilu lavé et relavé est définitivement impossible. Je suis restée avec mes deux pelotes sur les bras.

 

Jusqu'à ce que je pense faire d'une pierre trois coups : le défi de Casa, l'écharpe de ma fille et l'utilisation de la laine. Trouver une laine rose clair dans la même taille d'aiguille n'a pas été facile mais j'aime beaucoup l'association des deux. Et puis, tricoter en 6, ça monte vite et ça peut se faire devant un film en VO (ce qui n'est pas le cas avec mes petites vareuses de taille 2,5 de la Wool War One, croyez-moi !)

 

7 mars27 mars1

Laine Beaugency et Harmony Phildar, aiguilles 6
Avec les températures que nous avons le matin, ces jours-ci (entre 0 et 2), ma Miss est bien contente.

Bon, à vrai dire, je ne suis pas satisfaite : cette écharpe n'est pas très longue (1m20), mais je la trouve déjà très lourde, je pense donc, dès l'arrivée du printemps, la détricoter (je n'ai pas encore coupé les fils entre les rayures) et la refaire un peu moins large… oui, vous pouvez parler d'abnégation : j'ai eu des démangeaisons tout le temps que j'ai tricoté, bien qu'il n'y ait pas le moindre pourcentage de mohair dans cette laine. 

Je vois que j'ai été sur la même longueur d'ondes que Casa, cette fois ! Allez vite voir les autres réalisations.