Les pommes de terre au chaudron

Je ne connais pas le pourquoi du nom de cette recette, je sais qu'il date au moins de ma grand-mère, voire de mon arrière-grand-mère. Le chaudron, ce doit être la cocotte en fonte… C'est un plat réconfortant pour l'hiver, pas cher du tout, pas long à préparer (enfin, il faut s'y prendre à l'avance quand même).

Il vous faut :

- un reste de jambon cru, une couenne de lard, voire des lardons, au pire, mais le but de la recette est justement de finir un talon de jambon fumé
- quelques oignons
- 1 bon kg de pommes de terre (là aussi, j'ai fini tous les restes : Charlotte, Agata, Roseval, tout y est passé)
- un peu de bouillon de volaille
- un peu de saindoux ou de graisse de canard (la graisse récupérée après avoir fait un parmentier confit de canard/patates douces, par exemple)

Émincer les oignons, les mettre dans la cocotte avec les couennes et la graisse. Faire revenir quelques minutes à feu vif, ajouter les pommes de terre coupées en dés de 2 à 3 cm.

24 janvier124 janvier2

Ajouter du bouillon à mi-hauteur, couvrir, laisser mijoter à feu doux pendant 30 à 40 minutes. Mélanger de temps en temps, mais ça peut attacher un peu au fond, le goût n'en sera que meilleur.

24 janvier3

Servir et déguster ! J'ai un peu tardé à prendre la photo, voilà tout ce qui reste…

24 janvier4