Ça faisait longtemps, n'est-ce pas ?

Alors, voilà : mes voisins ont un noyer, tout près du mur du jardin. Logiquement, donc, quelques noix tombent dans notre allée (accessoirement, sur nos voitures, mais ça ne leur fait pas mal…). Quand je dis "quelques", je veux dire environ 1 kg par an (et encore, c'est depuis qu'il a été élagué, avant, c'était plus du double !). Quand tout va bien, les noix tombent toutes propres, toutes nues (enfin, juste avec leur coque). Mais certaines sont pudiques et choisissent de garder leur enveloppe de brou, et là ça se corse ! Cette enveloppe est très difficile à retirer, à ce stade de maturité. J'ai tenté le couteau, le lavage, la brosse métallique (si, si !). L'an dernier, probablement suite à une combinaison de phénomènes climatiques, c'est 90 % de la récolte que j'ai dû nettoyer, gardant les mains brunes pendant des jours et des jours. Cette année, ça va mieux, mais je ne peux me résoudre à les jeter. Si je les laisse, le brou les empêche de sécher, elles se recroquevillent et meurent. J'ai donc décidé de les casser immédiatement, mais les noix fraîches, ça arrache !

1 octobre3
D'autre part, il me restait des côtes de blettes… chez nous, ça ne passe pas très bien ; le vert, encore, en tourte à la niçoise ou en Aloo palak, à la place des épinards, j'arrive à le caser, mais le blanc… un peu dans un tajine de légumes, un peu dans la soupe *. Et puis m'est revenue en mémoire la recette de la quiche noix-roquefort que je faisais jadis ! Un peu forte au goût. Et si j'y mettais mes blettes pour adoucir ?

Quiche roquefort-noix-côtes de blettes

Il vous faut : 200 g de blanc de blettes coupé en lamelles, 75 g de roquefort, 60 g de cerneaux de noix, 10 cl de crème liquide, 3 œufs, une pâte brisée.

Faire revenir les côtes de blettes avec une noisette de beurre. Mixer le roquefort, les cerneaux et la crème. Ajouter les œufs, un peu de poivre et un soupçon de sel, ajouter les blettes, verser le mélange sur la pâte (c'est peu apétissant, c'est normal !), enfourner à 180 °C pour 20-25 minutes; déguster avec une salade d'endives et de mâche, à l'huile de noix si vous en avez.

2 octobre12 octobre2

2 octobre4

Et puis ? Un pain d'épices pour les goûters, pendant que les peintres bâchaient ; et ce soir, une bonne séance de cogitation sur le nuancier… que choisir ?

1 octobre41 octobre5
1 octobre62 octobre3

Et pendant ce temps, d'autres voisins se lancent dans des travaux d'une toute autre ampleur ! Je surveille chaque matin l'avancée du jeu de construction.

1 octobre11 octobre2

* Ce n'est pas par pur masochisme que j'achète des blettes, elles sont simplement dans notre panier de légumes hebdomadaire