C'était le dessert des dimanches. Le mercredi, c'était le gâteau de Mickey : un gâteau de Savoie fourré de confiture et recouvert d'un glaçage rose. Mais le dimanche, lorsque nous étions chez Mamie, c'était tarte aux pommes ! Préparée la veille et rangée dans un buffet dont j'ai encore conservé l'odeur en mémoire…

C'est elle qui m'a gardée toute petite, puis par la suite les mercredis et de nombreux week-ends. Avec elle, j'ai appris à cuisiner, j'ai pris goût à la couture (j'ai encore en mémoire aussi le bruit de ses ciseaux taillant les étoffes, appuyés contre la table de bois qui résonnait).

Alors, quand je fais une tarte, c'est forcément celle de Mamie (et par chance, elle m'a laissé une recette détaillée, ce qui n'est pas le cas de toutes, dans son gros cahier : les indications "battre les œufs et le lait" sans mention de la moindre quantité me laissent parfois perplexe)

Tarte aux pommes de mon enfance

Il vous faut (pour un moule de 28 cm)
180 g de farine
1 cuil à café de levure
70 g de sucre
1 œuf
60 g de beurre
500 g de pommes
200 g de compote de pommes
un peu de gelée de pommes

Mettre la farine et la levure dans un saladier, faire un puits au centre, y placer le sucre, une pincée de sel et l'œuf, travailler une partie de ces ingrédients à la fourchette jusqu'à obtenir une bouille épaisse. Ajouter le beurre coupé en petits morceaux et pétrir rapidement le tout pour former une boule.

01 avril101 avril201 avril301 avril4

Étaler la pâte et la placer dans le moule, piquer le fond avec la fourchette.

01 avril5

Préchauffer le four à 180 °C.
Répartir la compote sur la pâte, éplucher et couper les pommes en lamelles, les disposer sur la tarte, puis enfourner pour 25 minutes.

01 avril601 avril7

À la sortie du four, badigeonner les pommes avec un peu de gelée tiède, puis laisser refroidir avant de déguster. Cette tarte est encore meilleure le lendemain !

01 avril8