21 juin1

J'ai presque sauté de joie en voyant le thème du défi, ce mois-ci, chez Casa ! J'adore les tenues de ce couturier, les couleurs vives, les fleurs… dans mon esprit, Kenzo est associé au coquelicot, qui est ma fleur préférée, et je venais tout juste de retrouver mon coupon de soie sauvage rouge coquelicot (que j'avais entamé pour cette trousse), il m'a paru logique, donc de coudre une blouse inspirée de cette fleur : la finesse et la légèreté de la soie, si proche des délicats pétales, les manches pétales, justement, de ce modèle. Voici donc une petite blouse estivale un peu chic.

7 juillet5 7 juillet4

Patron C2 de La couture au féminin, rallongé de quelques cm *

Un autre aspect de ce couturier : l'inspiration japonisante. J'avais en projet depuis longtemps de coudre cette tunique pour ma grande fille, j'ai voulu y associer des fleurs brodées dans le bas du tissu, caractéristiques aussi des modèles Kenzo. Nous avons choisi un voile froissé, à motif floraux tout en transparence, rebrodé de fleurs ton sur ton (Marie est évidemment restée fidèle à ses goûts en choisissant du bleu marine… à sa décharge, il n'y avait que du marron en autre choix). Ma tentative de broderie sur voile froissé s'est avérée catastrophique, j'ai donc opté pour ces fleurs en 3D, si légères, réalisées à la brodeuse avec quelques chutes de soie ou de plumetis blanc. Au final, je suis très contente du résultat obtenu (et en plus, vous remarquerez que je m'y suis prise bien à l'avance, pour une fois, puisque la jeune fille est en Angleterre depuis une semaine, nous envoie des SMS enthousiastes  — malgré la météo — et va faire une grosse déprime en rentrant !)

7 juillet3
7 juillet1 7 juillet2

Patron F de Tuniques, robes, etc *, voile du marché de Trappes, parementure Liberty, fleurs emblibrary.

* et vous noterez que, contrairement à mes habitudes, j'ai fait 2 modèles japonais sans les modifier, pour moi qui passe mon temps à mixer les modèles, prenant les manches ici, l'empiècement là, l'encolure ailleurs… c'est presque un exploit !