C'était une demande de mon mari, j'ai donc cherché une recette sur mes blogs favoris de pâtisserie et n'en ai trouvé aucune ! La framboise est souvent associée aux amandes, à la pistache, au citron, parfois au chocolat blanc, pourtant l'association chocolat-noir-framboises est  excellente, mais en dehors des tartes, je ne trouvais rien… j'ai donc fait un essai la semaine précédente : fond de génoise chocolatée, mousse de framboises (jusque-là, c'est facile), puis mousse au chocolat au lait. Essai très peu concluant : le bavarois aux framboises manquait de goût, la mousse au chocolat également, et surtout, une mousse beaucoup trop molle pour un gâteau. J'ai donc rectifié les proportions, abandonné l'idée d'une mousse aux œufs pour partir sur une base crème+gélatine (tant pis pour la légèreté, après tout, c'est un dessert de fête).

Le jour J, le gâteau se tenait bien, était très présentable et les goûts étaient bien équilibrés. Cependant, au découpage, j'ai trouvé la couche au chocolat un peu trop ferme par rapport  à celle aux framboises, qui avait tendance à s'écraser un peu sous le couteau (bon, la présence d'un morceau de chocolat qui avait résisté à la fusion n'a pas aidé non plus).

29 mai3

J'ai donc rectifié la recette et refait un gâteau (en divisant les quantités de moitié) un jour de congé (serais-je en train de me transformer en blogueuse culinaire ?). Ma famille, quoique un peu interloquée, ne s'est pas plainte d'avoir un tel dessert un lundi soir et tous l'ont goûté et commenté avec enthousiasme. Verdict : cette fois, il est parfait !

Pour 12 à 16 personnes

Pour le fond de génoise
- 2 œufs
- 50g de sucre
- 60g de farine
- 1 cc de levure
- 30g de chocolat pâtissier
- 10g de beurre

mousse aux framboises
- 250 de framboises (du jardin et surgelées, dans mon cas)
- 20 cl de crème fleurette
- 4 feuilles (8g) de gélatine
- 60g de sucre

mousse au chocolat
- 250g de chocolat pâtissier
- 20 cl de crème fleurette
- 1,5 feuille (3g) de gélatine
- 25g de sucre

La veille, préparer la génoise : faire fondre le chocolat et le beurre. Battre les blancs en neige ferme avec une pincée de sel, ajouter le sucre sans cesser de battre, puis réduire la vitesse du fouet, ajouter les jaunes, puis le chocolat fondu, enfin la farine et la levure. Verser dans un moule à manqué de 26 à 28 cm et enfourner 10-12 min à 170°C. Dès que la génoise est cuite, la démouler sur une grille.

14 juin1

Placer 20 cl de crème, le bol et les fouets 30 min au congélateur. Mettre la génoise refoidie (et recoupée si nécessaire, un peu plus grande que le cercle) dans un cercle de 24-25 cm de diamètre, afin qu'elle soit un peu tassée, sur un plat ou un fond de carton à pâtisserie.

Mixer finement les framboises avec le sucre, faire tremper les feuilles de gélatine dans de l'eau froide. Prélever 3 CS de purée de framboises, y ajouter 2 CS d'eau et les faire chauffer afin d'y diluer la gélatine essorée, puis mélanger à la purée de framboises. Battre la crème très froide en chantilly, y incorporer délicatement la purée de framboises. Verser dans le cercle et placer pour 2h au moins au réfrigérateur.

14 juin214 juin3

Placer la crème restante, le bol et les fouets 30 min au congélateur. Faire fondre le chocolat avec 2 CS de lait *, mettre les feuilles de gélatine à ramollir. Battre la crème en chantilly avec le sucre, incorporer la gélatine au chocolat en fouettant vivement, puis mélanger délicatement avec la chantilly, verser dans le cercle, lisser et placer 2h au frais.

14 juin4

Au moment de servir, passer un couteau trempé dans l'eau chaude le long du cercle avant de l'enlever **, décorer de quelques framboises, mini-macarons, copeaux de chocolat…

14 juin7

Bon, c'est lundi, soir, donc un peu serré entre la fin de la répétition de l'orchestre symphonique et le début de celle de Calibeurdaine, ce qui explique les framboises encore surgelées en guise de décor…

14 juin5

J'ai tenté les copeaux de chocolat : désastreux ! Et je dois trouver une technique de lissage, aussi, pas facile dans mon cercle qui est assez haut avec la spatule ou la corne

14 juin814 juin6

 

J'en ai profité pour faire des photos correctes, également, celles du jour J étaient floues

* Une pensée pour notre amie Véronique, venue samedi après-midi me seconder dans les préparatifs, qui a presque réussi à faire fondre du chocolat à la seule force du poignet sans allumer le gaz sous la casserole, un grand moment de fou-rire !

** très important pour la présentation, les bords sont bien nets ainsi.