J'ai fait usage de ma baguette magique pour mettre le corsage d'Aurore à la bonne taille :

 

 

 

 

 

 

 

 

Ah, évidemment, ce n'est pas un sort que l'on peut réussir en quelques secondes : deux bonnes heures pour découdre la taille, la fermeture et le volant et autant de temps pour couper un nouveau haut et l'assembler. J'en ai profité pour ajouter le motif orange sur le devant.

14 juin114 juin2

Vous aurez sans doute remarqué qu'elle porte une attelle à la main droite, résultat d'une collision malheureuse avec un camarade en EPS. Après avoir déjeuné deux fois dans une salle d'attente de la clinique cette semaine, passé près d'une heure sur le fauteuil de ma dentiste, à discuter avec elle pendant qu'elle ajustait ma couronne toute neuve (au bout de trois mois, je peux enfin manger normalement !), fait le taxi pour Marie (et l'une de ses copines) en raison des grèves de trains le jour de l'examen (et les prévisions à venir sont bien pires), récupéré Marie victime une petite insolation (TP de plantation en plein soleil, les profs sont joueurs, peut-être avaient-ils parié sur le nombre d'élèves qu'ils perdraient ce jour-là ?), je me suis dit que tous ces soucis étaient de peu d'importance et que la vie est belle car…

Paul est déplâtré ! Il va pouvoir passer le bac normalement (au grand soulagement de la responsable de la vie scolaire, que je vais pouvoir bien remercier de toutes ses démarches cette semaine afin de lui obtenir un sécrétariat pour les épreuves)