01 mai 2018

Pour le petit troisième

Nos amis, repartis en Belgique après un an passé dans notre ville, sont grands-parents pour la troisième fois cette année, quel bonheur pour eux ! C'est un petit Antoine qui est venu rejoindre ses deux cousines. La semaine dernière, ils ne pouvaient pas nous accueillir, mais nous repassions dans la région, alors nous sommes allés découvrir leur jolie maison et leur accueil a été chaleureux, après une semaine fatigante et une route éprouvante (ralentissements en région parisienne, bouchons à Valenciennes, files habituelles des autoroutes belges, puis route barrée à quelques kilomètres du but, nous obligeant à un détour touristique par de toutes petites routes et de charmants petits villages). Notre court séjour d'une nuit m'a permis de leur apporter cette trousse, plutôt que la confier aux hasards de la poste.

30 avril - 1

30 avril - 230 avril - 3

Le castor et le blaireau veilleront sur les affaires d'Antoine, aidés par une armée de hérissons…

30 avril - 4

 

Posté par Agdel à 21:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


20 mars 2016

Je suis le lièvre de Pâques

ou plutôt, j'ai rempli ce rôle à la demande de Loulou2pieds, qui souhaitait offrir des sacs de voyage personnalisés à Tilulu et Titou (non, ce ne sont pas vraiment les prénoms que j'ai brodés)

IMG_0018-IMG_0028-

 Sergé bleu et vert, jean beige, doublure petites voitures (j'ai obtenu in extremis la fin du rouleau dans mon magasin) pour le grand

 18 mars218 mars1

18 mars6

 

Sergé orange et rouge, doublure chats pour le petit

18 mars318 mars4

18 mars5

Les voilà équipés pour leurs séjours chez Papapic et Mamie Ange !

(enfin, pour l'instant le colis est entre les mains de la poste)

Et comme le lièvre, je cours, je cours, en espérant ne pas finir cette semaine comme il y a 4 ans :

Je viens d'enchaîner :
- lundi, préparation de 2 messes puis répétition de notre ensemble folk
- mardi, réunion en vue de la confirmation d'Aurore (en janvier 2017, il faut anticiper)
- mercredi, saisie de partitions pour Pâques (l'altiste ne lit pas les clés de sol ni de fa), mise en forme des diaporamas avec les paroles des chants à projeter jeudi et samedi, envoi des programmes aux musiciens concernés, réponse aux mails et aux coups de fil des uns et des autres… et couture du 2e sac. Le soir, répétition de la chorale (et découverte de l'ampleur de la catastrophe : 8 chants sont appris sur 22, certains ne sont pas encore choisis… Pâques est trop près des vacances de février cette année !)
- jeudi, passage de la voiture au garage pour l'expertise, réunion du conseil pastoral pour Guillaume, fin de la couture du 2e sac pour moi
- vendredi, concert en famille (Les King's Singers, un bon moment, mais j'ai eu du mal à garder les yeux ouverts)

Couchers tardifs tous les soirs, donc ! Et lever matinal samedi pour une prise de sang, manquée car l'ordonnance était périmée (ça m'apprendra à confondre juillet 2014 avec juillet 2015). Et encore lever matinal dimanche pour une course pour Monsieur, la messe des Rameaux pour Madame… après une chouette soirée, mais qui a fini bien plus tard que prévu : la projection du film racontant le beau projet d'un autre de nos anciens baby-sitters (ils sont repartis cette semaine pour une nouvelle vie en Irlande).

On y ajoute pour Paul une grippe, compliquée d'une suspiscion de double otite… l'adaptation à la crèche n'est pas facile pour les enfants, l'avantage est que mon "bébé" va tout seul chez le médecin… mais pendant ce temps, il n'accompagne pas ses sœurs, n'allume pas le feu, et c'est là que je mesure comme il m'aide au quotidien.

Et hop, on remet ça la semaine prochaine (ah non, lundi soir : relâche)

 

 

 

 

Posté par Agdel à 17:30 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 juillet 2015

Une petite couture rapide

Toujours la jupe du dernier Ottobre femme, mais en version courte cette fois, pour Marie. Elle a choisi elle-même son tissu pour éviter toute déception, nous sommes loin des "motifs africains" demandés initialement, voire du style mexicain qu'elle m'avait montré ensuite. Je déteste coudre le voile de polyester et surtout le couper, mais je m'y suis attelée rapidement : nous avons acheté le tissu samedi dernier, un record !

Petit zoom sur la fermeture (presque) invisible pour montrer à ma copine La clé des champs que ça y est, j'ai enfin utilisé la fermeture que la poste avait tellement promenée entre chez elle et chez moi. En revanche, la pose laisse à désirer : pour coudre la fermeture, ça va, mais pour plier le haut sous un tissu aussi fin, j'ai vraiment galéré et de plus, il m'a fallu piquer ensuite le bord de la parementure. Si quelqu'un publie un jour un pas à pas pour cette délicate étape, je suis preneuse !

15 juillet2

Avec les chutes, j'ai pu confectionner un foulard, l'intéressée est ravie, c'est le principal (hum, il faudrait quand même couper les fils qui dépassent… Mamie aurait dit « elle n'a pas payé sa couturière » — et elle aurait eu raison !)

15 juillet1

Posté par Agdel à 14:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 juillet 2013

Avalanche de sacs ! #2

Pour celui-ci, j'ai commencé par chercher un tissu qui allait bien dans mon stock (jean orange, reste d'un pantalon de Miss Aurore et de mon sac du défi Manoush et un beau tissu d'ameublement écru que j'avais oublié), puis j'ai parcouru mes dossiers de broderies pour trouver l'inspiration, puis ouvert mon tiroir à rubans. J'ai eu la chance inouïe de trouver un coton uni pile-poil de la bonne couleur pour la doublure (et portant, si vous saviez ce que j'ai comme magasin de tissus à proximité… une misère !)

17 juillet117 juillet2
17 juillet417 juillet5

17 juillet3

Allez, encore quelques efforts (et quelques aiguilles cassées lors des supiqûres) et j'arrive au bout de ce marathon des sacs !

 

 

Posté par Agdel à 07:34 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,