30 juin 2013

Un apéro gourmand

Il y a bien longtemps que je n'ai pas participé à un défi de Recettes de cuisine. Plusieurs fois, j'ai été tentée par le thème, mais les jours passant, je voyais que j'allais manquer de temps. Cette fois, une envie de faire "comme si" c'était l'été, avec les apéritifs qui se prolongent sur la terrasse, une envie de se retrouver en famille après de nombreux repas à l'extérieur (pique-nique d'associations, fête d'école, départs en retraites, fête de la musique — 3 soirées de concerts des uns et des autres, avec sandwiches obligés), une envie de fêter la fin des épreuves du brevet et du bac de français (dès fois qu'on n'aurait pas trop envie de fêter les résultats, sait-on jamais…)

Nous avons donc relevé nos manches et noué les tabliers pour une séance de cuisine en famille. Le résultat, à déguster ce soir :

30 juin4

Gaspacho brocolis-amande, cheese-cake salé, croissants au gouda et au cumin, petites bouchées au chèvre façon cake-pops, verrines poivron rouge/fêta/pistaches, petits choux fourrés crevette/curry, brochettes tortilla/chorizo


Pour 6 mini cheese-cakes (5 cm de diamètre) : préchauffer le four à 160 °C . Écraser 12 crackers salés (style Tuc), ajouter 20g de beurre fondu, bien mélanger et tasser au fond des cercles (je n'ai pas de cercles, j'ai tenté d'en fabriquer avec des tranches de rouleau de carton et du papier alu, c'était un désastre ; j'ai pris des moules en papier afin de pouvoir découper le fond au moment du démoulage)

30 juin1

     Battre 1 œuf avec 100 g de ricotta et 75g de fromage ail et fines herbes
      (ou autre, selon votre goût), verser dans les cercles,
      enfourner pour 25 minutes.

 

 

Pour une douzaine de choux : verser 40 ml d'eau et 40 ml de lait (pour un dosage précis, rien de mieux qu'un biberon !) dans une casserole, ajouter 35 g de beurre et faire chauffer. Lorsque le beurre est fondu et que le liquide frémit, ajouter d'un seul coup 100 g de farine, mélanger rapidement puis remettre sur feu doux en tournant pour que la pâte se décolle des parois. Hors du feu, ajouter un œuf en mélangeant vivement. Faire des petits tas sur une plaque à l'aide de deux cuillères à café. Enfourner à 160 °C pour 30 minutes (avec les cheese-cakes, tiens, justement !), laisser refroidir.30 juin2

 

Mélanger 100 g de ricotta (qui reste des cheese-cakes, si vous suivez bien), 50g de crevettes cuites coupées en petits morceaux et quelques herbes et épices (ici, un mélange thaï surgelé : coriandre, gingembre, persil, citronelle, piment rouge). Fendre chacun des choux et garnir d'une cuillérée de ce mélange.

 

 

Pour 6 verrines : ébouillanter et peler 2 poivrons rouges, les mixer avec un peu de paprika, sel, poivre, un trait de vinaigre balsamique et une cuillérée à café de sucre. Verser au fond des verrines. Battre 60 g de fêta avec 5 cl de crème liquide, déposer une cuillérée de cette crème sur le coulis de poivrons, ajouter quelques pistaches concassées.

Pour 6 petits gaspachos : cuire à l'eau bouillante 150 g de brocolis. Laisser refroidir, mettre dans une boîte hermétique avec une petite gousse d'ail, 1/2 oignon coupé en dés, 1 cuil à soupe d'amandes effilées, 1 cuil à café de vinaigre de cidre et 1 cuil à soupe d'huile d'olive. Laisser mariner 2 h au frais, puis mixer. Saler et poivrer selon le goût.

Mini-croissant gouda-cumin : étaler une pâte feuilletée (recette ici), découper en triangles, poser sur chacun un triangle plus petit de gouda finement tranché, saupoudrer de quelques graines de cumin, rouler bien serré, dorer au pinceau avec un peu d'œuf battu. Enfourner à 210 °C pendant 8 à 10 minutes.

Bouchées façon cake-pops : réduire en poudre 4 tranches de brioche rassie (ou passée au grille-pain, si votre fille s'est jetée au goûter sur les tranches de brioche mises à rassir ce matin… pauvre enfant mal-nourrie !). Malaxer avec du chèvre frais (75 à 100 g) jusqu'à obtenir une consistance assez ferme. Former de petites boules (comme les truffes au chocolat) et les rouler dans du pavot, du sésame, de l'origan, de la ciboulette… une idée qui est venue après avoir recyclé un gâteau desséché un lendemain de fête d'école.

Bon appétit et bel été !

30 juin3

Posté par Agdel à 20:25 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


26 juin 2013

Ce devait être un jour tranquille…

… que ce mercredi : plus de fille à aller chercher au collège, pas d'orchestre pour sa sœur, rien d'inhabituel de prévu si ce n'est la visite d'un peintre pour établir un devis. Mais dans ce cas-là, je peux compter sur l'un de mes enfants pour bouleverser un peu le programme (remarquez, je devrais m'estimer heureuse qu'il choisissent des jours où j'ai du temps, finalement).

12h10 : à peine rentrée du cours d'alto, je m'active en cuisine quand le téléphone sonne. Le numéro de mon fils, mais une jeune femme au bout du fil (j'ai eu le temps de penser qu'il avait oublié son téléphone à l'auto-école, dont il sortait) : « Votre fils a fait une chute de vélo, ne vous inquiétez pas, il est conscient, il est allongé, j'ai appelé les pompiers ». Aussitôt partie (à pieds, j'ai pensé qu'il faudrait récupérer le vélo), je suis arrivée avant les pompiers, qui tournaient autour du lieu de l'accident en cherchant un accès (pas facile, ces pistes cyclables).

2h30 plus tard, plus de peur que de mal, une petite entorse au doigt, un bras bien râpé, quelques points de suture à la tête (d'où l'énorme flaque de sang au sol, mais je ne me suis pas laissée impressionner), rien qui pose problème pour passer son oral de français demain (au contraire, ça pourrait le favoriser), juste assez pour insister un peu plus sur le port du casque (merci les pompiers d'avoir opiné dans mon sens !). Je vous rassure, le vélo n'a rien, la tête de Paul a amorti le choc !

Le peintre a décalé le rendez-vous, finalement, il avait du retard.

Une petite devinette pour finir, inspirée par le commentaire d'Anne sur cet article de Zozostéo : comment mon mari a-t-il fait pour perdre son caleçon dans la rue ? (et dire qu'il me soutenait, lorsque nous l'avons trouvé le lendemain en nous promenant, que ce n'était pas le sien, d'abord, les boutons n'étaient pas comme ça, et puis il ne POUVAIT pas l'avoir perdu à 500 m de la maison).
En tout cas, nous n'avons pas fini d'en rire !

Posté par Agdel à 15:32 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

19 juin 2013

Rien que des filles, je disais…

… c'est le petit Armand qui vient d'avoir une petite sœur. Pour qu'il n'y ait pas de jalou(se), c'est au tour de Victoire de recevoir une cape de bain et un bavoir. Et puis comme ça, c'est pratique pour les parents, des fois que sous le coup de la fatigue, ils oublient les prénoms de leurs bambins ! *

19 juin119 juin2

19 juin3

Sur ce, je vais tenter d'avancer un peu sur mon défi 5 tissus, mais ce temps orageux ne m'aide guère à réfléchir.

 

* Je ris, mais hier après-midi, j'ai mis 3 minutes à me souvenir de mon propre numéro de téléphone, pas celui du mobile, non, non, celui de la maison qui n'a pas changé depuis 10 ans ! Un léger coup de chaleur, peut-être, ou ce satané rhume qui m'assomme, ces jours-ci… pfff, moi qui étais si contente de ne pas avoir été malade de tout l'hiver !

 

 

Posté par Agdel à 15:46 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

16 juin 2013

Défi Je vide mon armoire #4

J'avance, je commence à croire que j'arriverai au bout avant la fin du mois ! Ce quatrième coupon était un reste du sac de voyage, une toile épaisse plastifiée sur l'envers, un tissu technique que je n'avais jamais vu auparavant, qui m'a été vendu sur le marché comme de l'occultant pour rideaux. J'ai surtout retenu son aspect solide et imperméable, moins difficile à coudre que je ne le craignais (hormis deux aiguilles cassées lors des surpiqûres)

16 juin1

J'y ai associé un petit coupon de tissu japonais acheté à Barcelone. Il était vraiment petit ! J'ai eu tout juste de quoi y couper le devant du sac et les poches. Une broderie de branche de cerisier assortie au tissu, un ruban Farbenmix pour égayer la sangle…

16 juin416 juin2

une poche zippée au dos, une poche à soufflet devant (j'aurais peut-être dû mettre une poche aussi à l'intérieur)

16 juin316 juin5

16 juin6

 

et une fermeture aimantée, bien pratique !

 

 

Modèle Pepita de Farbenmix

 

Posté par Agdel à 19:26 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

15 juin 2013

à table !

Notre nouvelle table en pin est assez fragile, d'autant plus que le ponçage a dû lui faire perdre sa couche de fond-dur (c'est en projet d'en remettre une couche, encore faudrait-il trouver où acheter ce fameux produit). Alors, pour ne plus voir de nouvelles marques ou rayures apparaître, j'ai brodé quelques sets. J'avais pris tout le stock du magasin, mais lorsque j'y suis retournée un mois plus tard pour compléter ma série, le violet et le vert ne se faisaient plus ! Nous avons donc la couleur du carrelage, la couleur des murs, la couleur des meubles… à mélanger selon l'humeur du jour (ou selon le nombre de taches, plus probablement)

15 juin115 juin2

Broderies ginihouse et Huups

 

 

Posté par Agdel à 17:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

12 juin 2013

Un peu de couleur dans un jour tout gris

… avec ce petit cadeau d'anniversaire pour une fille de 11 ans qui aime toujours le rose : quelques produits de beauté à la framboise pour se pomponner et une trousse pour ranger tout ça.

12 juin1112 juin10

La couleur envahit enfin mon jardin (sur un fond bien vert !)

12 juin0212 juin05

Les pavots semés il y a deux ans, un mélange de fleurs spécial pour couvrir le sol au pied des rosiers.   Les soucis, eux, ont préféré migrer au pied du mur

12 juin0112 juin04

 

 

 

 

 

 

12 juin03

 

 

 

Les œillets apportés par le vent, 
ou les oiseaux, de je ne sais où
(aucun de mes voisins n'en a)

 

 

Les cerises ne sont pas pour tout de suite (beaucoup sont tombées avec le vent et les oiseaux risquent de se charger du reste)

12 juin09

12 juin06

 

 

Marie a décidé que cette année, nous aurions
des groseilles mûres ! (les oiseaux, toujours…)

 

Un géranium particulier, planté il y a deux ans, qui commence à prendre de l'ampleur

12 juin0712 juin08

 et l'hortensia grimpant, installé pour couvrir un bout de mur à l'ombre, qui remplit tellement bien son office qu'il va falloir le tailler sévèrement 

Posté par Agdel à 16:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 juin 2013

Les filles de 2013, #2

Pour tenir compagnie au lapin, un chien tout doux (j'espère qu'ils vont bien s'entendre, ces deux-là !)

8 juin2

Le velours est tout ce qui reste de pyjamas cousus à mes aînés, les chutes ont déjà été transformées en moutons, en doudou étoile, j'ai dû faire le dos en deux parties, il me reste tout juste des "miettes" (mais je les garde pour des appliqués)

8 juin1

 

… et un petit bavoir, parce qu'une jeune maman en a toujours besoin

 

 

 Encore une fois, j'ai pris grand plaisir à confectionner ces petites surprises.

Posté par Agdel à 08:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

07 juin 2013

P'tit défi du 7 : la teinture

C'est la première fois que je participe à ce défi à mon insu ! Eh oui, mes précédentes expériences de teinture de tissu ont été laborieuses. J'ai tenté une fois la teinture à la main, façon sorcière, avec un grand chaudron (enfin, un couscoussier) sur le feu, pour teindre en bleu un tee-shirt et des leggins pour un déguisement. Le résultat avait été décevant : marbrures disgracieuses sur le tee-shirt et les leggins, contenant trop de fibres synthétiques, étaient à peine bleutés.

Une autre fois, j'ai ravivé des vêtements bleu marine, un peu délavés, à la machine à laver. Là, j'étais plutôt satisfaite, les vêtements avaient presque l'air neuf.

Et puis, pour ce sac, je cherchais en vain un velours milleraies du même marron que le fond du velours chouettes, avant de remarquer que ce marron tirait nettement vers le bordeaux. Un coupon de velours bordeaux et une dose de teinture marron plus tard, j'avais pile la couleur recherchée… enfin, ça c'est ce qu'on vous raconte, parce qu'en pratique :

1. Je lave mon velours neuf, à part évidemment car il déteint pas mal.
2. Je remets mon tissu dans la machine, avec la dose de teinture et 500g de sel, je lance une lessive
3. Je refais une lessive pour enlever le trop-plein de couleur
4. Je fais une lessive de chiffons pour nettoyer ma machine
5. La lessive suivante sera évidemment composée de vêtements foncés, au cas où…

Bref, me lancer dans la teinture juste pour le défi, sans besoin particulier, je ne trouvais pas ça très écologique. La mort dans l'âme, je m'apprêtais donc à déclarer forfait pour ce défi, lorsque je me suis décidée à faire de la laine bouillie avec les vieux pulls usés de mon mari. Pour rentabiliser la lessive à haute température, j'ai mis ensemble des pulls bleu ciel, vert clair et un gilet vert bouteille et, oh surprise, voici ce que j'ai obtenu :

7 juin1

Me voilà donc avec un joli pull troué turquoise en laine bouillie pas feutrée du tout*, autrement dit un petit coupon pour lequel je n'ai encore pas le moindre petit bout d'idée d'utilisation (un nouveau défi personnel ?)

 

Sinon, je me suis lancée dans la teinture au henné pour mes cheveux blancs, ça compte ou pas, Casa ? Ceci dit, ce n'est pas concluant : application laborieuse, 3 heures de pose, les cheveux emballés dans du film alimentaire, rinçage interminable, tout ça pour un résultat à peine visible, mes cheveux blancs sont devenus blond très clair…

 

* Si vous voulez faire de la laine bouilie, évitez les pulls 100 % laine lavables et séchables en machine : qualité anti-feutrage garantie même à 90 °C ! Les pulls en laine d'agneau lavables à la main, en revanche, sont parfait pour cela — sauf qu'ils rétrécissent beaucoup, évidemment, donc le résultat est petit, tout petit.

Posté par Agdel à 08:07 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

03 juin 2013

2013, année des filles ?

Bon, c'est bien joli de coudre les cadeaux de naissance offerts par mes collègues, mais il faudrait aussi que je m'occupe des miens ! J'ai l'impression qu'il n'y a que des petites filles qui naissent en ce moment (et je sais déjà qu'il y en a au moins une à venir…)

Je ne peux pas encore tout dévoiler, il faut que la Poste fasse son travail d'abord, mais voici déjà deux petites cousettes : un doudou en forme d'étoile (je ne sais pas comment je me suis débrouillée, mais j'ai bien raté le centrage du patron autour du cœur) et une petite corbeille en tissu (c'est la photo qui est de travers, pas la bordure souris), pour la jeune Célestine, dont la maman coud et brode, mais a peut-être autre chose à faire en ce moment… (en tout cas, je suis certaine qu'elle ne viendra pas voir ce qui se passe ici avant d'avoir reçu mon enveloppe)

3 juin23 juin33 juin1

C'est un vrai plaisir, de coudre pour des bébés ! (et de pouvoir faire les photos à l'extérieur, mais là, c'est une autre histoire)

Posté par Agdel à 19:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,