Oh, c'est un sujet pour moi ! Je peux penser que l'adage « quand on n'a pas de tête, on a des jambes » m'est destiné.

Pour toutes les fois où je descends chercher un objet et que je remonte sans (ça marche aussi dans l'autre sens), parce qu'au passage, j'ai rangé quelque chose, bu un verre d'eau, ouvert une fenêtre, passé un coup de fil…

Pour mon manque d'à-propos permanent

Pour ma remarquable persévérance à faire brûler des aliments de toutes sortes dans des casseroles

Pour toutes les fois où mon vélo va tout droit là où il a l'habitude d'aller, alors que j'avais prévu un détour

Pour mon incapacité à mémoriser les prénoms, voire à reconnaître des personnes dans la rue

Pour mon sac à main, oublié dans le train (et arrivé au terminus sans que quiconque ne l'ait touché — c'était avant Vigipirate)

Pour mon oubli des dates (d'anniversaires, de fêtes…)

Pour les papiers importants que je peux chercher 10 fois au même endroit, en paniquant de plus en plus (et que je retrouve là où je les ai cherchés, simplement glissés entre deux feuilles)

Pour Aurore, oubliée deux fois à l'école

Pour les restes, réchauffés juste avant le dîner et retrouvés au matin dans le micro-ondes

Pour mes clés, mon téléphone, mes lunettes, tant et tant de fois égarés (dans la maison)

Pour les plats où il manque un ingrédient (au hasard : le beurre, retrouvé au micro-ondes le lendemain matin)

Pour les matins où je fais demi-tour pour vérifier si j'ai bien fermé portes et fenêtres

J'essaie de me soigner (répéter mentalement ou à haute voix “Je descends boire un verre d'eau, ranger ces serviettes et prendre mon chéquier” est assez efficace)  mais je pense que mon étourderie n'est pas seule en cause… la charge mentale, vous en avez entendu parler ?