Le 10 août dernier, je parlais de ces chemises élimées, dont j'ai déjà retourné les cols, transformé les manches longues en courtes, et dont les pattes de boutonnage s'effilochent à présent sur les bords… irrécupérables en tant que chemises, mais le tissu est encore bon, et tout doux à force d'être lavé. J'envisageais de les transformer en caleçons mais il me manquait de la surface. J'ai coupé les pans au niveau des coutures de côté, recoupé l'empiècement du dos (qui est doublé) en deux bandes de tissu que j'ai intercalées entre les devants et dos de la chemise, avec des coutures anglaises. Après avoir décousu la poche, j'ai obtenu un coupon de tissu tout juste assez grand pour couper mes deux pièces de caleçon. Évidemment, je n'ai pas cherché à faire de beaux raccords. Cette opération serait impossible avec des chemises à coupe cintrée et sans pli au dos…

12 septembre - 3

J'ai également réutilisé les boutons ; quant à l'élastique, je l'ai décousu sur un vieux boxer troué de Paul. Zéro dépense (si ce n'est du temps et quelques mètres de fil) !

12 septembre - 212 septembre - 4

 

Je pense que je vais faire un tour dans la penderie, ça me permettra de récupérer quelques cintres et de remplir le tiroir à caleçons. Dans la file d'attente de ma chaîne de recyclage : deux chemises dont les manches doivent être raccourcies (c'est une maladie d'informaticien, de déchirer ses chemises au-dessus du poignet ?), deux chemises à transformer en caleçons, trois caleçons qui partent aux chiffons (je devrais peut-être jeter quelques chiffons trop vieux ?)

12 septembre - 1