Ce n'est pas un CD que je vais vous proposer cette année, mais je fais d'une pierre trois coups en présentant un album jeunesse, une dessin animé et de la musique ! Et pourquoi ce choix ? Parce que l'orchestre symphonique dans lequel joue Aurore a présenté, samedi dernier, un ciné-concert, en jouant en direct la musique du dessin animé L'Enfant au grelot, en présence du compositeur : Serge Besset (qui a aussi composé les musiques de Mia et le Migou, La prophétie des grenouilles, Phantom boy…). Hélas, nous n'avons pas pu y assister, occupés à quelques kilomètres de là à nous former, avec nos compagnons, au départ à l'étranger. Je connaissais déjà l'histoire, mais je n'ai pas pu remettre la main sur notre DVD (ou était-ce une cassette VHS ? Comme la sortie date de 1998, c'est probable).

Résultat de recherche d'images pour "l'enfant au grelot folimage"

J'ai donc emprunté le DVD à la médiathèque pour me replonger dans cet univers plein de poésie : un bébé tenant un grelot est trouvé dans la neige par le facteur Grand-Jacques, qui le confie à l'orphelinat de Mademoiselle Rose et noue une relation priviégiée avec ce petit Charlie (et l'on pense tout de suite à Autobiographie d'une courgette). Ensemble, sur le chemin de l'école, ils distribuent le courrier (cette fois, c'est à Jour de fête que fait penser ce facteur dégingandé). Mais un jour, ils vont ensemble porter au Père Noël les lettres des enfants… 

Une histoire simple, de beaux dessins à la craie grasse, aux couleurs vives, et , pour nos oreilles, deux mois de gammes chromatiques à l'alto. Un nouveau concert est en projet, espérons qu'il pourra se faire (mais il faut, en plus de la régie habituelle de l'auditorium, un projectionniste, un ingénieur du son… pas facile à improviser en cours d'année)

Et cela m'a valu de coudre un ourlet invisible à la main sur un pantalon habillé, à la lumière du lustre ! (mais il est vraiment invisible, croyez-moi)

11 décembre - 1