Cadeau de fête des pères, que nous avons fêtée avec beaucoup de retard, en même temps nous n'avons fait que croiser nos jeunes le jour J, le lendemain à l'aube, Aurore partait en Allemagne, son retour s'est fait tardivement jeudi soir alors que Marie commençait justement le boulot à 6h15 vendredi matin (oui, je suis fatiguée, les nuits de 5h ajoutées à la canicule, ça use !)

Donc, une très sobre housse de liseuse que j'ai cousue rapidement en suivant ce tuto

Je n'ai pas trouvé de broderie appropriée, toutes celles que j'avais étaient trop grandes, ou trop denses. Extérieur en simili-cuir, intérieur en velours, j'ai dissimulé les extrémités des élastiques sous un ruban.

28 juin428 juin5

 

Note à moi-même : racheter de l'élastique noir (j'ai fait les fonds de tiroirs) et du velcro noir ordinaire, parce que l'autocollant… même problème que pour les ailes de dragon, ma machine a sauté des points sur plusieurs cm.

À part ça, bilan de la semaine :

Couture : 0
Course : 0 (je ne comprends pas, mes jambes refusent d'obéir et je suis pleine de courbatures alors que je ne fais presque rien…)
Ménage : 0, ça devient dramatique
Taxi : des heures
Soldes : des heures aussi, moi qui déteste acheter des vêtements, les filles ont réussi à me traîner au centre commercial bondé samedi ET dimanche, à coups de "je n'ai plus rien à me mettre" et de grandes piles de vêtements trop petits ou usagés
Jardinage : un peu, mais c'est infime par rapport à ce qu'il faudrait, je n'ai pas le cœur de demander à Marie de s'y mettre, il faut arroser, tailler, désherber, traiter, le tout en plein soleil
Musique : l'audition d'alto, la fête de la musique, le spectacle de comédies musicales, l'audition de l'orchestre symphonique… c'est bon, l'agenda est plein !
Cuisine : 18 pots de confiture de fraises, 6 pots d'abricots, les réserves se reconstituent peu à peu. Il faudrait commencer à cueillir les groseilles…
Bricolage : même si je ne fais pas grand-chose (donner mon avis de temps en temps, refaire les calculs des longueurs de chevrons, lambourdes et liteaux à acheter tout en enrichissant mon vocabulaire, tenir une tôle pendant la découpe ou le vissage, déplacer et empiler les anciennes tuiles, les mettre sur un site de dons et répondre aux personnes intéressées, préparer thé, café et boissons fraîches pour les charpentiers-couvreurs amateurs, compatir devant les difficultés rencontrées et les petits blessures inévitables), ce petit chantier me prend une énergie folle !

28 juin128 juin2

28 juin3

Ça avance !
Vous avez remarqué ? Le portique est passé de l'autre côté de la clôture, ça fait drôle…
Aurore ayant décrété qu'elle était trop grande pour la balançoire, Marie en ayant assez de tondre autour des pieds
et deux petites filles ayant emménagé là il y a un mois, la solution s'est imposée d'elle-même.