31 décembre 2016

Il était quatre fois : résolutions

Dernier jour passé au chalet, chez Samarian et Chicky Poo, je les remercie chaleureusement pour leur accueil et leur dis à l'année prochaine !

C'est le jour de jeter un regard sur cette année écoulée et de trouver qu'elle a été plutôt bonne. Bien sûr, je ne rajeunis pas, mes petites douleurs quotidiennes et lancinantes sont là pour me le rappeler, la maison vieillit elle aussi, les appareils électroménagers tombent en panne à tour de rôle… rien de grave ! Les menaces qui nous entourent sont assez vagues pour se faire oublier (même si j'en ressens bien les tensions, sur mes épaules, certains jours).

En 2017, je voudrais :

- profiter d'avoir encore ma famille autour de moi (pour deux ans, c'est certain, mais ensuite ? Nous en découvrons déjà un avant-goût ce soir, où tous les trois sont sortis chez des amis)

- démarrer les travaux de la salle de bains et faire changer les fenêtres, deux chantiers que je redoute pour le désordre qu'ils vont engendrer, pour l'instant, nous attendons toujours les devis (les artisans sont venus en mai et octobre, sans commentaire…)

- visiter quelques jardins avec Marie, un musée avec Aurore

- refaire des progrès en course à pied, après une grosse régression que je ne m'explique pas

- me lancer un ou deux nouveaux défis en couture (après la chemise d'homme, le corset, quelle nouveauté ?)

 

Cette année s'achève pour nous dans le blanc, la forêt a pris un air scandinave, nous ne reconnaissons plus les paysages alentours, chaque feuille, chaque brin d'herbe est transformé !

31 décembre131 décembre2

31 décembre331 décembre4

 

 

 

 

 

Posté par Agdel à 18:53 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


30 décembre 2016

Dans la hotte en 2016 #6

il y a…

un livre pour Louis !

Lorsque j'ai eu l'idée de coudre un livre en tissu, avec des textures différentes, j'ai demandé à Paul de me donner son avis sur les idées que j'avais repérées sur Pinterest. Et là, il a tout critiqué : ce n'est pas adapté à un bébé, il n'y a aucune progression, les dessins ne sont pas assez contrastés, les boutons cousus, c'est dangereux…

Berf, je lui ai demandé de concevoir le modèle, que je réaliserais plus ou moins fidèlement en fonction de mes possibilités et de mon stock de tissus. Nous y avons passé énormément de temps, mais il m'a bien aidée.

Une couverture douce pour y poser la tête

30 décembre01

Une première page en noir et blanc
Velours milleraies noir et piqué blanc

30 décembre02

L'arrivée progressive des couleurs en commençant par le rouge
Voile en taffetas froissé

30 décembre03

Puis le bleu et le vert
La méduse est en satin, recouvert d'organza pour un effet de transparence. Les rubans et croquets sont solidement cousus.

30 décembre04

Qui se cache derrière les algues ? Oh, des poissons colorés !
Découpage (par Paul) de toile parachute, qui a l'avantage de ne pas s'effilocher. Le rocher est en simili-cuir.

30 décembre0530 décembre06

Une baleine en velours à pyjama, jet d'eau en simili

30 décembre07

Déception avec le miroir, que je n'ai pas réussi à thermocoller correctement, malgré plusieurs essais (on dira qu'il y a de l'eau dessus)
La chaîne de l'ancre est un galon doré, les rivets sont des pressions Kam.

30 décembre08

Des petits poissons (en feutre et en plastique) pris dans le filet, des petits poissons cousus autour.

30 décembre0930 décembre10

Et ma touche personnelle

30 décembre11

J'ai dû coudre à la main à travers toutes les épaisseurs pour assembler le livre, c'était trop épais pour ma machine ! Toutes les pages sont matelassées, certaines sont doublées de deux couches de cellophane pour un effet de bruitage.

 

Posté par Agdel à 18:50 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

29 décembre 2016

Il était quatre fois… dans mes souliers

Il y avait… un peu de lecture (je suis fan de Valérie Masson-Delmotte, tellement agréable à écouter, que nous avons eu la chance de voir l'an dernier lors d'une table ronde sur la COP 21)

29 décembre1

… quelques victuailles

29 décembre2

… un tapis pour étaler les pâtes en une seule fois

29 décembre3

… et des bâtons qui vont soulager mes genoux et chevilles dans les descentes

29 décembre4

… et puis les yeux brillants des petits en ouvrant leurs paquets, le bonheur de ces quelques jours en famille, du temps pour profiter les uns des autres, pour rencontrer nos amis, le soleil et la mer, des nuits répératrices ! 

29 décembre 129 décembre 329 décembre 429 décembre 5

 

 

29 décembre 2

Un paysage qui m'a fait penser au peintre Jean Maufay, qui vient de s'éteindre et nous avait reçus si gentiment chez lui lorsque nous sommes allés choisir nos deux tableaux ; il savait si bien peindre la lumière et la musique !

(et a offert à la naissance de Marie une gravure de violoncelliste, j'ai pris conscience de cette coincidence des années après qu'elle ait choisi le violoncelle)

 

Posté par Agdel à 17:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

28 décembre 2016

Dans la hotte en 2016 #5 : à l'abordage !

Pour Adrien : un costume de pirate

28 décembre1

Avec une marinière et un pantalon rayés
(patrons Ottobre et Avantages)

28 décembre228 décembre3

un gilet en suédine (je suis partie du gilet de berger C'est dimanche)

28 décembre4

et quelques accessoires indispensables (Butinette déguisements)

28 décembre628 décembre7

 

Posté par Agdel à 16:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 décembre 2016

Il était quatre fois : le grand jour

Une photo par heure, c'est ce qui est prévu. Voyons cette journée de Noël…

Elle commence tard, nous n'avons plus de petits enfants excités qui s'éveillent bien avant l'aube et trépignent d'impatience à la porte du salon. Un regard par la fenêtre : il fait gris, mais aujourdhui, la lumière sera à l'intérieur !

27 décembre - 1

Le Père Noël est passé : les souliers, au pied du sapin, sont bien garnis  !

27 décembre - 2

Incontournable de Noël, un bon petit déjeuner, avec du kougelhopf !

27 décembre - 3

Puis nous ouvrons les cadeaux, générant un tout petit peu de désordre… les lettres ont été un peu désordonnées également : un jeu en double et un parapluie troué, rien d'irrémédiable (je me souviens de l'année où Paul avait reçu deux "cochon qui rit")

27 décembre - 4

Il est temps de partir, nous sommes invités ! Nous découvrons la "nouvelle maison" après de grands travaux, deux grandes fenêtres ont été ouvertes de part et d'autre de la cheminée, donnant à la pièce une belle luminosité. Les tables sont toujours aussi joliment décorées. En comptant les bébés, nous sommes 29 cette année !

27 décembre - 527 décembre - 6

On commence par un apéritif gourmand…

27 décembre - 7

Et l'on finit, une heure (ou deux ?) plus tard par les desserts d'Aline, aussi bons que beaux (peut-être qu'elle concourra au Meilleur pâtissier, on y croit en tout cas !)

27 décembre - 827 décembre - 9

Puis vient le temps d'ouvrir les cadeaux, ici aussi le Père Noël est passé (mais photographier les enfants est un vrai défi)

27 décembre - 1027 décembre - 11

Un petit tour à Étretat pour digérer et prendre un bon bol d'air

27 décembre - 1 (1)27 décembre - 2 (1)

Et nous nous remettons à table, il reste des desserts !

27 décembre - 12

 

Posté par Agdel à 21:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


26 décembre 2016

Dans la hotte en 2016 #4 : douceur

C'est au tour de Marceau de recevoir un plaid. En octobre, j'avais demandé à sa maman quelques pistes  : « Camaieu de bleu (blanc, gris), fanions, nuages, chevrons, étoile, moulin a vent (qu'on souffle dessus) avec un peu de vert doux ou pas... »

Je me suis donc mise en quête de tissu et choisi des broderies en rapport. La libellule, les mouettes, le moulin à vent, la plume et le pissenlit proviennent de la talentueuse Cocotte à carreaux (qui semble avoir abandonné la numérisation, quel dommage !)

26 décembre0226 décembre03

26 décembre0426 décembre05

26 décembre0626 décembre07

Paul m'a aidée à harmoniser les carrés et je n'ai pas vu qu'il avait mis 3 broderies les unes à côté des autres !

26 décembre0826 décembre09

 L'étoile argentée en flex cache une bêtise (chut !) : un coup de ciseau malencontreux au dernier moment

26 décembre1026 décembre11

et je ne sais pas comment j'ai fait pour avoir une bordure trop tendue, pourtant j'ai fait comme d'habitude… mais cela n'enlève rien à la chaleur et à la douceur du plaid. J'aime bien l'avoir sur les genoux quand je pique le matelassage (en revanche, poignets et épaules ont du mal à s'en remettre)

26 décembre01

 

 

Posté par Agdel à 15:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 décembre 2016

Dans la hotte en 2016 #3

Il y a…

un costume de fée Clochette pour Lana (qui aime le rose… mais la fée Clochette est habillée en vert)

25 décembre1

Je suis partie d'un patron Fait-main hors-série carnaval 2010 (je ne sais plus trop comment j'étais tombée sur ce numéro, mais je ne regrette pas de l'avoir acheté). Je n'avais pas assez de tulle pour faire les 80 plumes prévues, mais heureusement car j'ai eu assez de mal à les aligner, passer les fils de fronces et les coudre en place. Ça glisse, c'est transparent (donc on ne voit pas toujours où est le bord), ça accroche sans cesse les épingles. J'ai remplacé les découpes triangulaires au bas de la jupe par un roulotté à la surjeteuse, toujours parce que le satin, ça s'effiloche et je couds des déguisements pour qu'ils durent (sinon autant acheter du tout-fait bon marché)

J'ai ajouté des parementures aux emmanchures et à l'encolure, d'une part parce que le tulle froncé au contact de la peau (au niveau des épaules) me semblait une aberration (surtout pour un enfant), d'autre part pour m'éviter des ourlets dans un satin qui glisse et s'effiloche. Je les ai fixées en place avec un point fantaisie au fil doré.

25 décembre225 décembre3

Fermeture vert gazon récupérée (dans l'urgence) sur une robe de bergère que je portais pour un ballet lorsque j'avais 10 ans (autrement dit, avant que l'une de mes petites-filles ne porte cette robe, j'ai le temps de coudre une nouvelle fermeture)

25 décembre4

 Les ailes viennent de chez Butinette déguisements mais étaient équipées d'élastiques blancs du plus vilain effet !

25 décembre5

Heureusement, j'ai trouvé au Stoffenspektakel un élastique vert pailleté superbe, c'est mieux ainsi (à la fin de la séance couture, j'étais couverte de paillettes)

25 décembre625 décembre8

Il n'y a plus qu'à s'envoler !

 25 décembre7

 

 

Posté par Agdel à 14:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 décembre 2016

Dans la hotte en 2016 #2

Il y a…

un costume de sirène pour Louane. Si elle aime toujours le bleu turquoise, voilà qui va lui plaire.

Je n'ai pas trouvé de patron qui me plaise pour la jupe, soit c'était une queue de sirème plate accrochée dans le dos, soit une jupe serrée, pas du tout adaptée à une petite fille de 7 ans qui a besoin de ses jambes pour courir. En revanche, pour le haut et le serre-tête, je me suis servie du patron de Ma boîte à belette.

24 décembre7

Pour la jupe, donc, j'ai repris une méthode employée à plusieurs reprises lorsque je dois couper un déguisement en partant de rien : déguiser une Barbie ! On peut multiplier les essais sans risque, avec de petites chutes de tissu. Une jupe portefeuille, courte devant, longue derrière, m'a semblé la meilleure solution.

24 décembre1

J'ai ensuite agrandi le patron à vue de nez (mais il m'est arrivé de le reproduire sur du papier quadrillé pour plus de précision).

24 décembre224 décembre4

Paul m'a dessiné la queue et une collègue m'a prêté sa fille de 7 ans pour les essayages.

24 décembre3

Le joli tissu à écailles vient de chez Butinette déguisements (on peut grouper la commande avec leur site de loisirs créatifs), il n'a pas été pénible à coudre et ne s'effiloche pas. En revanche, j'ai eu du mal avec le débardeur, je n'avais pas de patron et le jersey couleur peau (prévu pour des poupées) est peu extensible, si j'avais anticipé, j'aurais acheté un débardeur beige cet été. Il m'a été impossible de trouver de l'élastique couleur chair pour les bretelles, j'ai fini par couper des bandes de jersey, les plier en 3 et les coudre à la surjeteuse.

24 décembre6

La jupe est doublée de satin noir. Les coquilles sont en satin, entoilé sur l'envers. La queue est entoilée et rembourrée d'une couche de molleton. L'étoile de mer est entoilée avec de la vlieseline S 520 (très rigide)

 

Posté par Agdel à 17:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 décembre 2016

Il était quatre fois Noël : ambiance sonore

Quand j'étais adolescente, les quelques jours de vacances avant Noël étaient occupés en partie par les répétitions de la veillée, en partie par de la couture de dernière minute pour fignoler ma tenue ou finir les derniers cadeaux (ça n'a pas changé…), en partie par des séances de pâtisserie : bredele, bûche (en général, une charlotte poires-chocolat), truffes, fruits déguisés. Et en fond sonore, des 33 tours de chants de Noël traditionnels, par des maîtrises allemandes ou anglaises.

Je n'ai pas retrouvé cette magie de Noël dans les disques empruntés à la médiathèque : le choix des chants ne me convenait pas, ou l'interprétation… et puis début octobre, un collègue m'a prêté un CD qu'il venait de recevoir, quelques jours avant sa sortie. Je l'ai écouté avec un sentiment mitigé : c'était trop tôt ! Mais le choix des œuvres m'a semblé intéressant, quoique très disparate. J'aime beaucoup les noëls anciens et nous les jouons en famille avec bonheur le temps venu. Nous connaissons bien cet ensemble de musique, que nous sommes allés écouter en concert et leur CD de musique irlandaise The High Road to Kilkenny est remarquable également.

Voici donc ma bande-son de ce temps d'Avent 2016 (cliquez sur l'image pour écouter des extraits)

Les Musiciens de Saint-Julien, Noël baroque

 

Posté par Agdel à 11:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

22 décembre 2016

Dans la hotte en 2016 #1

Il y a…

Une chemise (enfin, chemisette) en Liberty ! Le modèle m'est familier, maintenant, la principale difficulté a été de distinguer l'endroit de l'envers du tissu, même à la lumière d'une belle journée ensoleillée ; je ne suis pas sûre que toutes les pièces soient cousues du bon côté, mais personne ne le verra.

22 décembre4

 

Comme je ne mets pas d'étiquette dans le col (ça gratte), j'ai souvent du mal à différencier l'intérieur/l'extérieur lors du repassage (ce qui est flatteur pour mes finitions). Le tissu n'allait pas m'aider, cette fois ! J'ai donc doublé l'empiècement avec un tissu uni, mais je n'en avais pas suffisamment pour couper le dessous de col.

22 décembre222 décembre3

Et comme il faut forcement un ratage, sinon ce n'est pas drôle, j'ai cousu d'abord la moitié des boutons sur l'intérieur, avant de m'apercevoir de mon erreur !

22 décembre1

 

Posté par Agdel à 18:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,